Trousse d’outils sur la santé au travail : Lieux de travail à l’extérieur des installations du gouvernement fédéral (fiche de conseil no 3B)

De : Santé Canada

vignette

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 352 Ko, 6 pages)

Organisation : Santé Canada

Date publiée : Juillet 2020

Pour les gestionnaires et les employés de l'administration publique centrale de la fonction publique fédérale du Canada, appelés à travailler hors site et/ou sur le terrain

Sur cette page

Objectif et structure

  • Cette fiche de conseils supplémentaire s'appuie sur les conseils généraux de la fiche de conseils n° 3; veuillez l'utiliser en parallèle avec les conseils généraux.
  • Cette fiche de conseils a été élaborée pour les employés qui doivent travailler sur le terrain, ce qui inclut le travail en dehors des installations du gouvernement fédéral, par exemple, les employés qui effectuent des inspections, d'autres activités de conformité et d'application, des audits, des saisies, des activités juridiques ; les infirmières dans les communautés des Premières Nations ; les scientifiques effectuant des travaux sur le terrain, etc.  La fiche de conseils est structurée en trois grandes sections : avant, pendant et après la visite.
  • Cette fiche de conseils n'est qu'un guide et n'est pas destinée à remplacer les procédures d'opération normalisées (PONs), l'analyse de la sécurité des tâches (AST), les procédures de travail sécuritaire, les directives et les instructions, etc., que les employeurs doivent fournir aux employés. Certaines conditions de travail particulières, comme le travail dans les communautés du nord, peuvent présenter certains défis ou obstacles à l'observation des directives suivantes. Le cas échéant, veuillez consulter les comités de santé et de sécurité au travail (SST) de votre ministère, ainsi que les procédures d'opération normalisées (PON), l'analyse de la sécurité des tâches (AST) et/ou les procédures (s'il y a lieu), et votre équipe de direction pour obtenir des conseils supplémentaires avant de mettre en œuvre l'assouplissement des restrictions relatives à l'environnement de travail. Veuillez-vous assurer que vous avez été informé et formé sur toute nouvelle procédure ou nouvel équipement requis afin de vous protéger contre la COVID-19 avant d'effectuer des visites sur place.

Contexte de santé publique

  • Les coronavirus se transmettent le plus souvent d'une personne infectée, même si les symptômes sont légers ou s'il n'y a pas de symptômes, par des gouttelettes respiratoires générées lorsqu'elle tousse ou éternue. Rire, chanter, ou parler avec enthousiasme peut également générer des gouttelettes respiratoires. Veuillez maintenir une distance physique en restant à plus de 2 mètres (6 pieds) des autres autant que possible car la transmission peut se produire lorsque ces gouttelettes atterrissent directement dans vos yeux, votre nez ou votre bouche. Lavez vos mains régulièrement pour au moins 20 secondes au cas où vous auriez touché quelque chose sur lequel se trouve le virus.
  • Auto-surveillez les symptômes de la COVID-19 tout au long de la période de pandémie. Si vous éprouvez des symptômes ou croyez avoir été exposé à une ou des personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19, prenez des précautions afin de maîtriser l'infection en vous isolant, en signalant l'incident à votre gestionnaire, en évitant de vous présenter au travail, en communiquant avec votre autorité locale de la santé publique et en suivant leurs conseils.
  • Si vous avez besoin de soutien en matière de santé mentale, il existe des services et des ressources pour vous aider, comme le site d'Espace mieux-être Canada : Soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances et le programme d'aide aux employés (PAE) de votre ministère ou de votre agence.
  • Tenez compte de toutes les directives et conseils locaux, provinciaux et communautaires dans la zone géographique du site et respectez-les, surtout s'il s'agit d'une zone géographique avec un niveau de transmission plus élevé. Si vous courez un risque accru de contracter la COVID-19, parlez à votre gestionnaire pour reporter le travail qui devait être effectué hors site dans ces zones géographiques, ou bien pour affecter un autre inspecteur jusqu'à ce que la transmission dans la communauté diminue.

A. Avant la visite

  • Déterminez l'urgence et /ou le risque de ne pas effectuer de travail hors site. Examinez les risques pour la sûreté et la sécurité publiques ainsi que les directives des ministères / agences en ce qui concerne leurs activités de surveillance de la conformité et de la mise en application afin de déterminer si les travaux peuvent être reportés, modifiés (envisagez de réduire ou d'éliminer les tâches qui augmentent les risques potentiels) ou réalisés en tirant parti de la technologie. Tous les rendez-vous pouvant être reportés devraient l'être.
  • Lorsque vous examinez quels travaux peuvent être effectués virtuellement ou à distance, tenez compte de toutes les limites qui peuvent être présentes dans la Loi habilitante et qui pourraient empêcher certains aspects du travail d'être effectués de cette façon. Lorsque vous prenez la décision d'effectuer le travail virtuellement, assurez-vous d'avoir établi des critères clairs qui justifient la décision, particulièrement dans les cas où l'approche virtuelle pourrait être remise en question ou faire l'objet d'un recours, et que la méthode virtuelle choisie respectera les normes en matière de preuve et de protection des renseignements personnels. 
  • Si le travail est jugé indispensable, hautement prioritaire et/ou urgent, la décision sur la manière de procéder doit suivre les directives fédérales et respecter les précautions provinciales et territoriales ainsi que les protocoles COVID-19 des communautés locales et autochtones qui peuvent inclure des restrictions de voyage et d'interaction avec la communauté et exiger des contrôles.
  • Dans les situations où il n'est pas possible de  maintenir une distance physique de 2 mètres de façon constante, les gestionnaires devraient travailler avec leurs comités de santé et de sécurité au travail (SST) afin d'identifier les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des employés, ce qui peut comprendre l'utilisation d'un masque non médical et/ou d'un couvre-visage en tissu (pour en savoir plus sur les masques non médicaux et les couvre-visage en tissu, consultez la fiche de conseils nº 3).
  • Assurez-vous d'avoir les fournitures nécessaires pour la visite, p. ex. des fournitures de nettoyage et de désinfection (lingettes) pour nettoyer et désinfecter les articles et l'équipement que vous manipulez sur place, ou les masques non médicaux/les couvre-visages en tissu (pour vous-même et les personnes avec qui vous entrez en contact).

Visites prévues/annoncées

  • Faites un appel préliminaire ou envoyez une note pré-rédigée aux clients avant qu'ils se rendent sur place. Cela permettra de s'assurer que les personnes sur place sont prêtes pour la visite en leur fournissant des directives et des renseignements sur ce à quoi elles doivent s'attendre. Effectuez une évaluation des risques avant la visite en tenant compte des éléments suivants :
    • Consultez les lignes directrices et les protocoles publics disponibles sur les mesures de sécurité de la COVID-19 en vigueur sur les lieux et discutez des précautions standard qui ont été mises en place, y compris des systèmes et des protocoles pour l'éloignement physique, l'hygiène des mains (en utilisant de l'eau et du savon ou un désinfectant pour les mains à base d'alcool), la maladie des employés et l'intensification du nettoyage ;
    • Déterminez s'il y a eu des cas confirmés ou soupçonnés de COVID-19 sur le lieu de travail et la date la plus récente d'un cas nouveau ou soupçonné. S'il y a eu plusieurs cas confirmés ou soupçonnés de COVID-19 ou qu'ils sont récents, déterminez quelles mesures ont été prises sur le lieu du travail pour empêcher la transmission, p. ex. le respect des conseils de santé publique, les protocoles de dépistage des employés et des visiteurs, les communications avec les employés, les plans de prévention et de contrôle des infections, et les procédures d'isolement. Encouragez l'organisation cliente à mettre en place un plan de prévention et de gestion des infections si elle n'en a pas déjà un ;
    • Discutez de toute mesure de protection supplémentaire dans le cadre de votre itinéraire qui pourrait être propre au site. Si possible, faites tout votre possible pour demander à l'avance des protocoles de sécurité spécifiques au site ;
    • Demandez que le nombre de personnes présentes lors de la visite soit limité au minimum et que des plans soient mis en place pour que l'éloignement physique soit respecté autant que possible ;
    • Discutez du protocole de manipulation des documents, des échantillons, des matériaux, des équipements, des preuves et/ou des prélèvements afin de minimiser le nombre de personnes qui manipulent les objets. Si possible, demandez les documents, les matériaux, les échantillons et / ou les preuves à l'avance ;
    • Fixez un rendez-vous en précisant l'heure et le lieu. Discutez de toutes les dispositions nécessaires pour assurer une distance physique à toutes les étapes de la visite sur le site autant que possible ; et
    • Discutez de la disponibilité de postes de lavage des mains et de fournitures (p. ex. eau/savon, serviettes en papier). Si non, assurez-vous d'avoir une alternative acceptable pour vous laver/désinfecter les mains.

Véhicules de flotte

  • Lorsque vous planifiez utiliser un véhicule de flotte, affectez un conducteur/opérateur par véhicule pour la plus longue durée possible afin de minimiser les changements. Conduisez seul si possible.
    • S'ils ne peuvent pas conduire seuls, les employés doivent éviter autant que possible tout contact physique. Éliminez l'utilisation du siège passager avant pour maintenir l'éloignement physique. Alternez les sièges pour que le conducteur et le passager soient en diagonale l'un de l'autre (pas à côté ou juste derrière). Portez un masque non médical ou un couvre-visage en tissu tant qu'il ne nuit pas à la sécurité d'utilisation du véhicule. Assurez-vous que le système de ventilation du véhicule est ajusté de manière à assurer une circulation d'air frais et à non la recirculation de l'air intérieur ;
    • Envisagez d'utiliser un registre quotidien pour enregistrer tous les déplacements (qui, quand, où) et la fréquence de nettoyage ;
    • Nettoyez les surfaces fréquemment touchées dans le véhicule de flotte ;
      • L'augmentation de la fréquence des arrêts peut augmenter le nombre de fois que vous devez nettoyer les surfaces touchées à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule. Effectuez une hygiène des mains avant d'entrer dans le véhicule ; et
      • Prenez l'habitude de nettoyer l'intérieur de votre véhicule aussi souvent que nécessaire (au minimum deux fois par jour) afin de limiter le risque de transmission.
  • Nettoyez et désinfectez les zones à contact élevé (si elles ont été potentiellement touchées et/ou souillées depuis le dernier nettoyage), puis désinfectez-les avec des lingettes désinfectantes chaque fois que vous rentrez dans le véhicule.
  • Nettoyez les surfaces fréquemment touchées (qui incluent mais ne se limitent pas à) :
    • Clés ou FOB ;
    • Bouton de démarrage sur les véhicules avec FOB ;
    • Poignées de porte intérieures et extérieures ; coussinets et accoudoirs ;
    • Volant ;
    • Levier de vitesses et console ;
    • Tableau de bord ;
    • Interrupteurs électriques pour les fenêtres et les portes ;
    • Boutons de radio et de climatisation ;
    • Clignotants et essuie-glaces ;
    • Siège et régleur de siège ;
    • Écrans tactiles ;
    • Boîte à gants ;
    • Coffre ;
    • Bouchons d'essence ; et
    • Ceintures de sécurité.
  • Ayez un sac à ordures ou une poubelle doublée de sac en plastique dans le véhicule de flotte pour vous débarrasser des mouchoirs usagés ou des déchets de nettoyage. Placez le sac à ordures ou la corbeille à papier dans un endroit pratique pour vous assurer que les matériaux ne propagent pas la contamination. Assurez-vous de jeter les sacs à ordures après chaque déplacement si nécessaire.
  • Passez en revue les effets personnels que vous avez dans le véhicule et éliminez tout encombrement inutile.
  • Organisez vos effets personnels pour vous assurer que tout dans votre véhicule de flotte est propre et organisé. Cela facilitera la routine quotidienne de nettoyage et de désinfection du véhicule.
  • À mesure que vous augmentez la fréquence de nettoyage et de désinfection, surveillez votre approvisionnement en lingettes désinfectantes, produits de nettoyage, équipement personnel individuel (ÉPI), serviettes, etc.

Voyages

Un des facteurs identifiés comme un risque pendant la COVID-19 est la nuitée dans des hébergements traditionnels où les possibilités d'éloignement physique sont limitées et/ou il existe un risque d'exposition à partir de surfaces de contact élevées, telles que les halls d'hôtel ou les ascenseurs. Si vous voyagez par avion, par train ou par autobus, consultez les conseils aux voyageurs du gouvernement fédéral, ainsi que les lignes directrices, les instructions et les restrictions de Transport Canada actuellement en vigueur.

Avant le voyage

  • Contactez votre hébergement et examinez ses politiques et procédures de nettoyage pour la COVID-19 ;
  • Les chambres individuelles sont fortement recommandées ;
  • Confirmez que l'unité a été nettoyée et désinfectée ;
  • Renseignez-vous sur les services sans contact ;
  • Confirmez s'il existe des installations pour préparer et entreposer les aliments. Pour les voyages dans des régions éloignées, confirmez qu'il y aura une source d'eau et de nourriture pour la durée du séjour;
  • Planifiez soigneusement votre itinéraire de voyage :
    • Tenez compte des restrictions actuelles sur les voyages intérieurs (interprovinciaux et intra-provinciaux) ;
    • Identifiez les salles des toilettes, les stations d'essence et les restaurants le long du parcours ; et
    • Identifiez les services de santé d'urgence locaux (p. ex. les cliniques, les hôpitaux, etc.).

Pendant le voyage

  • À votre arrivée sur le lieu d'hébergement, inspectez la propreté de la chambre et envisagez d'utiliser votre propre désinfectant pour les surfaces à contact très élevé ;
  • En entrant dans votre chambre dans un lieu d'hébergement, retirez les couches de vêtements restantes à la porte, prenez une douche et enfilez des vêtements propres ;
  • Si possible, et si le temps le permet, envisagez d'ouvrir une fenêtre pour permettre la circulation d'air frais dans la pièce ;
  • Demandez un service sans contact pendant votre séjour, y compris l'arrêt des services de nettoyage pour assurer l'éloignement physique, et des reçus électroniques ;
  • L'éloignement physique doit être optimisé dans tous les modes de transport, y compris par avion affrété, par bateau ou par voiture. Le risque augmente lorsqu'il y a plusieurs modes de transport, plusieurs voyageurs et plusieurs contacts. Dans la mesure du possible, évitez de voyager en groupes plus nombreux ;
  • Utilisez des bouteilles d'eau et des contenants d'eau remplissables pour éviter de boire directement aux fontaines publiques ;
  • Envisagez de désinfecter les surfaces à contact élevé avant d'utiliser les toilettes pendant les voyages ;
  • Évitez les restaurants et les bars. Commandez des repas à emporter ou par livraison sans contact si possible et restez dans votre chambre pour manger ; et
  • Évitez d'utiliser des espaces communs publics (piscines et gymnases).

B. Pendant la visite

  • Si vous travaillez avec d'autres personnes sur le site, assurez-vous que la sécurité liée à la COVID-19 est discutée dès le début de la visite pour garantir que les personnes sur place comprennent les risques et les mesures d'atténuation afin d'empêcher la transmission du virus.
  • Examinez les mesures sur le site qui ont été mises en place par rapport à l'évaluation des risques que vous avez effectuée avant la visite du site afin de déterminer s'il y a des lacunes qui pourraient compromettre votre sécurité.
  • La mesure la plus importante et la plus efficace pour prévenir la transmission de la COVID-19 est l'éloignement physique et l'hygiène fréquente des mains. Sur le terrain, cela peut signifier :
    • L'utilisation des zones de travail à différents moments ou de manière à maximiser l'éloignement physique ;
    • Éviter de partager des outils et de l'équipement autant que possible. Lorsque les outils et équipements doivent être partagés, s'assurer qu'un nettoyage renforcé est effectué avant et après l'utilisation par chaque personne ;
    • Éliminer les salutations de contact telles que les poignées de main, ou autres salutations qui obligeraient les gens à être plus près que la distance physique nécessaire de 2 mètres ;
    • Respecter les marques sur le sol ;
    • Travailler avec le(s) même(s) collègue(s) dans des équipes plus petites si plus d'une personne est requise pour la tâche. Envisager de garder les équipes séparées autant que possible pour éviter une possible transmission ;
    • Apporter son propre diner/nourriture/ustensiles pour éviter de faire des arrêts supplémentaires ;
    • Gérer le flux de personnes et/ou limiter le nombre de personnes admises à seulement quelques personnes à la fois dans un espace de travail dans la mesure du possible ;
    • Informer poliment votre personne contact sur le site que vous augmenterez votre distance physique de toutes les personnes dans la mesure du possible, afin de respecter les recommandations de la santé publique. Créer un « espace personnel » plus grand que d'habitude (2 mètres ou plus) ;
    • Utiliser un masque non médical ou un couvre-visage en tissu lorsque l'éloignement physique ne peut pas être maintenu de manière constante ou si le lieu de travail l'exige ;
    • Transporter des sacs en papier ou des enveloppes dans lesquels vous pouvez placer vos masques non médicaux/couvre-visages en tissu réutilisables lorsque vous les retirez pour ne pas contaminer de surfaces ; et
    • Éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que l'essoufflement, la toux, les éternuements et l'apparence physique de la fièvre (p. ex. transpiration). Gardez une distance d'au moins 2 mètres de la personne symptomatique et après avoir évalué la gravité de la situation, vérifiez si le travail hors site peut être reporté ou effectué à distance. La personne malade devrait être traitée de façon appropriée en respectant les recommandations en matière de santé publique.
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces à contact élevé avant et après l'utilisation et au besoin.  Nettoyez toutes surfaces et équipement avant et après leur utilisation.
  • Dans la mesure du possible, mettez en quarantaine l'équipement, les documents ou les objets/échantillons recueillis pendant plusieurs jours.
  • Envisagez de conserver des notes détaillées, le cas échéant, y compris les dates, les heures d'entrée et de sortie, le lieu, les personnes présentes et tout contact direct dans un rayon de 2 mètres avec un individu ou toute observation inhabituelle, y compris toute personne malade ou éventuellement malade, tout en respectant les normes en matière de respect de la vie privée.
  • Envisagez de désinfecter les surfaces tactiles avant d'utiliser les toilettes. Minimisez la ré-contamination des mains après le lavage en utilisant une serviette en papier pour fermer les robinets et ouvrir les portes.
  • Si vous devez entrer dans un véhicule ou un bâtiment pour effectuer du travail hors site, assurez-vous de faire tout ce qui est nécessaire afin de maintenir une distance physique pendant toute la durée de l'activité. En plus :
    • Effectuez l'hygiène des mains avant et après l'entrée dans le véhicule ou le bâtiment ;
    • Portez un masque non médical/couvre-visage en tissu ou des ÉPI le cas échéant (l'utilisation des ÉPI devrait être discutée avec votre gestionnaire et votre comité de SST) ;
    • Fournissez un masque non médical ou un couvre-visage en tissu aux personnes qui travaillent à moins de 2 mètres des autres, si possible ; et
    • Évitez de toucher des objets sauf si nécessaire. Dans la mesure du possible, essayez de ne pas toucher les équipements ou les objets qui ne vous appartiennent pas. Par exemple, lorsque vous inspectez un objet demandez au titulaire de le manipuler au besoin et observez-le à une distance physique sécuritaire.

Échanges à contact étroit  

  • Lorsque des employés ont des contacts étroits avec une personne pendant un travail hors site, ils devraient également tenir compte de ce qui suit :
    • Les incidents qui nécessitent un contact physique doivent être minimisés autant que possible. Il est conseillé d'enregistrer autant d'informations que possible, de se retirer et d'effectuer un suivi lorsque cela est possible en toute sécurité. Tous les efforts doivent être faits pour minimiser la durée de l'intervention requise. Par exemple, effectuez les tâches administratives qui ne nécessitent pas d'interaction avec les autres (comme la documentation, les appels radio et téléphoniques), dans un endroit séparé ou à distance des autres, comme autorisé compte tenu du risque de sécurité ;
    • Si votre travail exige que vous ayez un contact physique avec une personne, (p. ex. le recours à la force, une fouille ou une arrestation), vous pourriez avoir besoin d'utiliser l'EPI approprié tel que discuté avec votre comité de SST. Après l'incident, l'EPI doit être retiré et éliminé, et l'équipement réutilisable, tel que la ceinture de sécurité, doit être désinfecté ;
    • Fournir un masque non médical ou un couvre-visage en tissu aux autres pour vous protéger et protéger les autres d'une exposition potentielle ;
    • Poser des questions de dépistage (voir la fiche de conseils nº 3) pour déterminer si la personne peut être infectée par la COVID-19 ;
    • Effectuer immédiatement l'hygiène des mains ; et
    • Contenir et laver l'uniforme et les vêtements de travail aussitôt que possible à la fin du quart/jour de travail (envisagez d'utiliser des sacs en plastique pour isoler vos vêtements de travail).

C. Après la visite

  • Une fois les travaux hors site terminés :
    • Enlevez correctement les gants (s'ils sont portés) et jetez-les dans une poubelle doublée de sac en plastique sur le site, ou dans un sac en plastique scellé pour une élimination future avec les déchets ordinaires ;
    • Enlevez correctement les masques non médicaux réutilisables (s'ils sont portés) et placez-les dans un sac en papier ou une enveloppe afin qu'il puisse être lavé et séché correctement avant d'être réutilisé ;
    • Si les mains sont visiblement souillées, l'utilisation d'eau et de savon est recommandée. S'ils ne sont pas disponibles, les salissures devraient d'abord être éliminées, puis utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool. Cette mesure de contrôle s'applique que vous portiez ou non des gants ;
    • Effectuez une bonne hygiène des mains avant de ranger les outils et l'équipement. Lavez/désinfectez les outils et l'équipement si des installations sont disponibles, ou entreposez-les dans un sac en plastique pour les laver/désinfecter plus tard. Nettoyez/désinfectez les autres ÉPI (si les ÉPI sont réutilisables) dans la mesure du possible lorsqu'il y a une possibilité de le faire. Effectuez à nouveau l'hygiène des mains après avoir manipulé ces articles ;
    • Prenez une douche à la fin de toute journée de travail impliquant une visite des lieux et enfilez des vêtements propres. Lavez vos vêtements de travail à intervalles fréquents, idéalement après chaque journée de travail à l'extérieur. Lavez-les avec du détergent à la température appropriée la plus chaude, selon l'étiquette du vêtement, et séchez les articles complètement ;
    • Continuez de vous auto-évaluer pour des symptômes tout au long de la période de pandémie. Si vous ressentez des symptômes ou pensez que vous avez peut-être été exposé à des personnes présentant des symptômes de COVID-19, prenez des précautions pour maîtriser l'infection en vous auto-isolant, en évitant de vous présenter au travail, en signalant l'incident à votre gestionnaire, en contactant votre autorité de santé publique locale et en suivant leurs instructions.
  • Assurez-vous que la flotte et les véhicules partagés sont nettoyés et désinfectés après toute utilisation, et consignés dans le registre quotidien.
  • Assurez-vous que tous les incidents et dangers soient enregistrés et communiqués à votre gestionnaire.

Liens connexes

Préparé par le Programme de santé au travail de la fonction publique, Santé Canada, en collaboration avec la Communauté des régulateurs fédéraux

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :