Un café avec l’équipe de La vie en numérique

C’était un matin comme il n’y en avait jamais eu auparavant. La redoutable sonnerie de réveil de mon iPhone a commencé à retentir à 5 heures et m’a fait bondir du lit. J’étais encore à moitié endormi, mais j’ai fouillé la penderie avec détermination pour trouver quelque chose à me mettre et je suis sorti de chez moi au pas de course. Cette journée ne serait pas un jour de travail ordinaire. C’était le jour du premier événement de l’équipe : Un café avec l’équipe de La vie en numérique.

Jeter les bases

« Enfin, l’objectif que nous poursuivons pour Un café avec l’équipe de La vie en numérique, et pour La vie en numérique dans son ensemble, consiste à encourager la collaboration entre ministères à l’appui de l’amélioration des services à l’interne et, en bout de ligne, d’améliorer les services à l’externe pour les Canadiens. »

Nous comptions, en organisant le rendez-vous autour d’un café avec l’équipe de La vie en numérique, donner vie aux histoires que nous publions en ligne en recrutant l’aide des personnes qui sont à l’origine du récit. Nous avions l’intention, en présentant six exposés en rafale, de donner des renseignements sur les sujets les plus populaires auprès des lecteurs. Dans cette optique, il s’agissait aussi d’infuser un aspect authentiquement humain à la sphère numérique. Enfin, l’objectif que nous poursuivons pour Un café avec l’équipe de La vie en numérique, et pour La vie en numérique dans son ensemble, consiste à encourager la collaboration entre ministères à l’appui de l’amélioration des services à l’interne et, en bout de ligne, d’améliorer les services à l’externe pour les Canadiens.

Un guide de planification d’événements à l’intention des débutants

Lorsque nous eûmes cerné le « pourquoi », l’heure de mettre notre idée à exécution avait sonné. Lorsque mon équipe et moi‑même avons commencé à planifier l’événement, l’idée semblait être réalisable sans trop de peine. Après tout, quelle pouvait être le degré de difficulté? Choisissez une date, réunissez vos conférencier, piquez l’intérêt des gens, et le tour est joué! Et bien, nous n’avons pas été déçu, c’est le moins qu’on puisse dire. Nous n’avions pas la moindre idée de la quantité de travail que nous devrions consacrer à la planification d’événements. Tellement de détails infimes, et pourtant incontournables, se déroulaient en coulisses. Nous y reviendrons un autre jour.

En scène!

Il était 8 h 30 et des fonctionnaires de tout le gouvernement du Canada (GC) commençaient à franchir sans se presser les portes du 90 de la rue Elgin. Comme nous recevions des représentants de plus de 35 ministères et que nous faisions salle comble, ce qui faisait grimper encore la pression, vous pouvez vous imaginer que nous étions un tantinet nerveux. Nous débordions bien sûr d’enthousiasme! Mais surtout de nervosité. Après des mois de planification, les gens remplissaient maintenant la salle dans laquelle se tiendrait l’événement, et le moment de briller était venu pour La vie en numérique.

Quelle est la marque du Canada?

Notre premier duo de conférenciers, Tracey Headley et Grant Johnson, ont parlé de l’importance de la marque du Canada. Fidèles au style de La vie en numérique, ils ont établi une comparaison intéressante entre deux marques de renommée. Ils nous ont montré les nombreux avatars du logo de l’une d’elles au fil des ans, tandis que celui de la marque rivale est demeuré inchangé. Comme l’a dit Grant, « il pourrait même sembler que le rival n’ait rien fait pendant 134 ans, tandis que l’autre ait travaillé sans relâche pour mettre sa marque au goût du jour ». Cependant, malgré les apparences, la marque rivale faisait quelque chose : elle créait une marque reconnaissable et forte. Qui d’autre agissait ainsi? Le GC. Le Canada a, depuis les années 1970, sa propre marque caractéristique, qui est claire et nette et n’a pas changé.

Rien sans nous

Nous avons tenu notre événement de manière concomitante avec une célébration très importante, en l’occurrence la Journée internationale des personnes handicapées. Nous avons eu la chance que Luna Bengio soit venue nous présenter un puissant exposé sur l’importance de l’accessibilité. Elle nous a rappelé que l’inclusion est une responsabilité qui nous incombe à tous. Les lois, les politiques et les gouvernements peuvent certes créer les bonnes conditions, mais à la fin du compte, tout dépend des contributions, modestes ou importantes, que nous pouvons apporter à la création d’un milieu inclusif. Elle vous encourage à devenir un allié en : 

  1. pensant d’abord à la personne et non au handicap
  2. écoutant
  3. posant des questions

Expérimentation appliquée

Ensuite, nous avons entendu Peter Yoon parler de l’expérimentation à l’ère numérique. Son équipe de Santé Canada travaille au projet Hummingbird : elle étudie l’utilisation de drones pour effectuer en extérieur les inspections du cannabis sur le terrain. Les drones utilisent la technologie de télédétection pour effectuer des analyses visuelles et spectrales de la santé d’un plant et veiller à ce qu’il soit propre à la consommation humaine. Peter a encouragé l’assistance (c’est-à-dire les fonctionnaires) à utiliser expérimentalement les possibilités de la technologie dans le cadre de leur travail et à en tirer parti au besoin.

Comment être réellement souple dans son travail?

Todd Scanlan a abordé l’un des principaux aspects de la souplesse : consulter au lieu de réagir continuellement. Ce précepte a donné lieu à quelques interrogations dans l’assemblée, car les gens discutaient entre eux de sa véritable signification. En anglais, les termes correspondants sont souvent utilisés l’un pour l’autre et ont l’air d’être semblables, mais la différence réside en ce que la consultation a un début et une fin, tandis que la réaction (parfois appelée rétroaction) est continue et inclusive. En utilisant cette dernière, nous sommes en mesure de nous améliorer continuellement d’une façon qui est optimale pour nos partenaires stratégiques. Il était fascinant de voir les exposés de Luna et de Todd converger dans ce contexte, car ils mettaient tous deux en évidence l’importance que revêt l’inclusion.

Comment reconnaître ce qui est bien – les normes numériques du GC en pratique

Daphne Guerrero et Sarah Wicks ont évoqué quelques-unes des normes numériques qui sont en place au GC. Elles se sont attardées sur la conception réalisée avec les utilisateurs, qu’elles ont exposée en présentant un exemple tiré de l’immigration et des lettres que ce service envoie aux immigrants éventuels au sujet de leur processus de demande. Les lettres comportent un message qui s’adresse avec empathie à la personne qui le reçoit et qui est facile à comprendre par quiconque. Le service a même joint un outil pour modifier le calendrier en ligne afin de rendre le processus le plus accessible possible pour chacun. 

Jusqu’à l’infini et au-delà...de 2020

Le duo dynamique composé de Charlie Tsao et Ryan Sigouin a bavardé avec nous de tout ce qui touche Au‑delà de 2020 et le Salon de l’innovation. Ils ont révélé ce qu’ils ressentaient au sujet du processus d’organisation de l’un des plus importants événements du CG, et ils ont déclaré qu’il est essentiel de garder son calme, son sang-froid et sa sérénité. Ils ont parlé avec franchise et honnêteté en admettant que, dans l’ensemble, la planification de l’événement était du genre « se laisser porter par le courant ». Il était revigorant de constater qu’il est possible de maintenir une approche aussi authentique, sans filtre et sincère envers le travail, même lorsque cela signifie qu’il faut accueillir 10 000 personnes d’un océan à l’autre à votre événement. Et moi qui croyais qu’il était stressant d’organiser un événement pour 200 personnes.

Lorsque le dernier rideau est tombé

« L’un des aspects qui a rendu Un café avec l’équipe de La vie en numérique tellement spécial, est que les participants ont eu l’occasion d’en apprendre plus long sur une grande variété de sujets brûlants en peu de temps. »

L’un des aspects qui a rendu Un café avec l’équipe de La vie en numérique tellement spécial, est que les participants ont eu l’occasion d’en apprendre plus long sur une grande variété de sujets brûlants en peu de temps. La diversité des exposés est la source de l’originalité de cet événement et l’aspect que les gens semblaient apprécier le plus. Nous avons pu entendre des témoignages de différents ministères sur la façon dont ils améliorent leurs services, et nous espérons que cela suscitera également des discussions dans d’autres équipes.

Nous sommes en train de nous remettre des émotions que nous avons vécues pendant l’événement, et mon équipe et moi‑même tenons à exprimer notre reconnaissance à tous ceux qui ont assisté à notre événement et à nos conférenciers qui nous ont fait profiter de leurs connaissances. Rien de tout ceci n’aurait été possible sans vous, et nous sommes ravis de constater que vous aimez la vie en numérique autant que nous. Ceci étant dit, nous avons un certain nombre de choses sous le coude pour l’avenir; restez donc à l’écoute. Et si vous ne l’avez déjà fait, abonnez-vous à notre infolettre pour être le premier au courant des prochains événements.

 
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :