Créer en temps de crise : à la conquête de la recette parfaite

En coulisses : conception du guide de présentation concernant la COVID-19 - Transcript

Nous avions besoin d’un produit, d’une marque en quelque sorte, qui soit suffisamment souple

et élastique pour englober les médias imprimés et numériques.

Ces concepteurs ont travaillé stratégiquement à la production

Faire en sorte que les gens reconnaissent le sujet en un coup d’œil d’une part et ne soient pas

trop alarmés d’autre part.

tout en relevant les défis du travail à distance

Ça a été un réel défi de, vous savez, garder une certaine cohérence et s’assurer que nous

sommes tous sur la même longueur d’onde, et de déterminer les prochaines étapes de mise au

point du produit.

et ce fut une expérience enrichissante.

Et vous savez quoi, j’adore travailler pour le gouvernement!

Gouvernement du Canada

Canada

Créer peut s’avérer un défi en soi. Alors, je n’ai pu m’empêcher d’imaginer ce que peut représenter la création en temps de crise. C’est ce qui m’a poussé à aller à la rencontre de Michel Pixel, gestionnaire à Santé Canada, et de son équipe créative de huit graphistes. (Oui, oui, j’ai bien dit huit!) Ce sont eux qui sont derrière l’aspect visuel des produits utilisés au sein du gouvernement dans le cadre de la crise de la COVID-19. Ils ont gentiment pris le temps entre deux urgences de m’expliquer leur recette pour une création réussie en temps de crise.

Ingrédients

Une pincée de technologie, beaucoup d’organisation et de la communication : ce sont les ingrédients‑clés qui ont permis à tous les membres de l’équipe de Michel de mettre la main à la pâte pour créer une identité visuelle pour cette pandémie, et ce, en peu de temps.

Lynn O’Connor, une des graphistes dans l’équipe de Michel, nous raconte : « Tout s’est déroulé très rapidement, je ne pense pas que personne ne réalisait vraiment l’ampleur de la situation et à quel point nous allions être impliqués, mais nous avons commencé rapidement à communiquer et ça s’est quand même bien passé, considérant qu’on n’était pas dans les bureaux ».

Lynn est convaincue que l’organisation est essentielle : une bonne nomenclature, une gestion impeccable des dossiers et des gabarits propres ont permis d’améliorer grandement l’efficacité de l’équipe en cette période de crise. Elle nous a aussi dit à quel point les outils technologiques lui avaient permis de garder le contact avec ses collègues.

De son côté, Liz Payne, une autre graphiste de l’équipe de Michel, nous a confié qu’elle avait un défi supplémentaire puisqu’elle était une nouvelle employée au gouvernement. Malgré tout, elle affirme s’y plaire : « J’adore travailler au gouvernement! » nous a-t-elle dit.

Préparation

Michel nous raconte, étape par étape, le cours des évènements : « Tout a commencé quand l’équipe a reçu, en janvier 2020, une demande de produits pour les voyageurs. » À ce moment, Michel et le graphiste attitré à cette demande n’avaient aucune idée de ce que cela représenterait au fil du temps.

Au moment de recevoir les demandes d’images pour les médias sociaux, ils ont vite compris qu’ils auraient besoin rapidement d’une identité visuelle complète. « On savait qu’il nous fallait quelque chose de souple, convenant tant au papier qu’au numérique » confie Michel. Le but étant donc de trouver une identité visuelle qui serait facilement adaptable à plusieurs messages et médiums.

Temps de cuisson

Le temps s’écoulait rapidement. Il n’y avait plus une minute à perdre! Une vraie course contre la montre! La recherche visuelle, qui se fait habituellement en début de création, était maintenant une richesse dont l’équipe de Michel ne pouvait pas profiter, faute de temps. « On n’a pas eu le luxe de le faire [la recherche], mais on a exploré beaucoup pour comprendre la réelle représentation du virus » confirme Michel. Le but ici n’était pas d’alarmer les gens avec cette représentation. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’ils ont opté pour un style illustratif plutôt que photographique.

C’est prêt!

Prêt, pas prêt, j’y vais! Michel et son équipe ont partagé leur gabarit après maints échanges entre les graphistes pour faire l’essai de la marchandise. Même si des modifications ont été apportées par la suite, particulièrement au niveau des contrastes de couleur, le guide fut bien reçu par les graphistes des autres ministères. « La plupart étaient contents de voir la simplicité du guide » explique Michel.

Après notre table ronde, Michel nous a mentionné à quel point l’échange que nous venions d’avoir entre collègues graphistes est important. Selon lui, vu le grand nombre d’équipes de services créatifs partout au gouvernement, il serait peut-être temps d’organiser davantage d’évènements et d’activités qui permettraient de renforcer cette collectivité. Michel, ce commentaire n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :