#ImmigrationÇaCompte à
St. Andrews, au Nouveau-Brunswick

Inspiré par l’abondance d’ingrédients locaux de la région de St. Andrews, un chef suisse nous fait goûter au monde dans une auberge historique, tout en épaulant l’industrie de l’aquaculture.

Rassembler la communauté, un plat à la fois

Rassembler la communauté, un plat à la fois

Cette vidéo est aussi disponible en HD sur YouTube. Commentez-la, partagez-la dans votre réseau social ou incorporez-la dans votre site.

Transcription : « L’immigration ça compte à St. Andrews, au Nouveau-Brunswick »

Durée de la vidéo : 3 minutes

Une musique inspirante de piano et de cordes joue pendant toute la vidéo.

Vue aérienne de la baie de Fundy. La séquence suivante montre des fleurs couvertes de neige et le rivage à marée basse.

Texte affiché : « L’immigration, ça compte à St. Andrews, Nouveau-Brunswick »

Chris et Graziella Aerni sont à la réception en train de regarder le menu du jour.

Vue de la façade extérieure de l’hôtel Rossmount Inn.

Chris : Je m’appelle Chris Aerni. Ma femme et moi sommes originaires de la Suisse et nous sommes arrivés au Canada en 1997. Nous nous sommes installés à St. Andrews by-the-Sea en 2001 et exploitons depuis l’hôtel Rossmount Inn.

Lustre en cristal suspendu au plafond. Un sapin de Noël décoré est allumé dans le corridor.

Vue de la façade avant extérieure de l’hôtel Rossmount Inn. La séquence suivante montre la salle à manger vide de l’hôtel, puis une photographie d’archives de deux hommes se tenant sur le porche avant de l’hôtel.

Vue d’une pièce contenant un bureau antique, d’un rayon de lumière traversant les tentures et d’un lit antique recouvert de draps blancs.

Chris : L’hôtel Rossmount Inn avait une histoire. Il a été construit en 1889. Il a toujours été un endroit connu où les gens venaient manger pour célébrer un événement spécial. Cet hôtel a eu de nombreux propriétaires, et dix ans avant notre arrivée, il était dans une spirale descendante.

L’image de Chris travaillant dans la cuisine apparaît à travers la fenêtre circulaire de la porte de la cuisine. Chris ouvre une huître sur le comptoir de la cuisine. Il secoue un récipient de sauce et en verse dans une assiette. Un autre cuisinier dépose des légumes sur une assiette de saumon. Chris secoue un bol contenant un poisson enrobé de pâte à frire, puis dépose le poisson dans une poêle chaude. Un serveur prend les deux assiettes prêtes à servir qui se trouvent sur le comptoir.

Chris : À mon avis, cette spirale descendante était attribuable aux aliments. Nous avons donc décidé de cuisiner les plats intégralement. Nous avons créé nos propres recettes, nous faisons notre propre pain et nous voulons utiliser le plus possible de produits saisonniers et, bien sûr, des produits locaux.

Fondu au noir.

Dans la cuisine de l’hôtel Rossmount Inn, Kristin Moen faire cuire des aliments sur la cuisinière.

Texte affiché : « Kristin Moen, sous-chef, Rossmount Inn »

Kristin met du sel sur des pétoncles frais et retourne les pétoncles dans la poêle. Vue d’une assiette de tartare de fruits de mer prête à servir.

Kristin : Il est très important pour nous de cuisiner à partir d’ingrédients frais, particulièrement lorsque nous disposons de produits locaux en abondance. Si nous pouvons le faire sur place, nous le faisons.

Chris cuisine parmi d’autres cuisiniers dans la cuisine. Il fait un geste à quelqu’un pour lui faire signe de venir à sa station. Chris retourne les croquettes de pommes de terre dans la poêle.

Kristin le regarde faire attentivement. Kristin verse de la sauce sur une assiette pour faire une décoration élaborée.

Kristin : Chris enseigne à de nombreux étudiants, au fur et à mesure qu’ils arrivent, juste en étant un chef actif. Dès qu’on lui demande de l’aide, il vient à nous immédiatement et nous montre exactement comment faire les choses et laisse place à la création.

Dans la cuisine, Chris regarde et sourit. Un gros morceau de viande cuit lentement sur le gril brûlant. Vue d’une assiette contenant deux huîtres fraîches. Chris ajoute de la sauce à un plat. Un plat prêt à servir est sorti de la cuisine. Chris enrobe la viande de farine.

Kristin : Chris est un peu comme un joyau de la collectivité. Lorsqu’il est arrivé ici, il ne pouvait pas acheter certains produits dans les magasins. En étant ici et en demandant certains aliments, il a incité des gens à se lancer dans la culture d’aliments.

Fondu au noir.

Vue de la façade extérieure du Centre des sciences de la mer Huntsman.

À l’intérieur du Centre, William Smith se tourne vers Chris et sourit.

Texte affiché : « William Smith, directeur du conseil consultatif, Centre des sciences de la mer Huntsman »

William et Chris regardent vers le bas en pointant l’aquarium tactile. Chris plonge son bras dans l’aquarium et en ressort un gros homard pour l’examiner.

Chris et William discutent ensemble.

Affiche arborant le mot-clic « #DebrisFreeFundy ».

Vue de la baie de Fundy à marée basse.

William : Nous avons été chanceux de l’avoir comme membre de notre conseil consultatif. Il nous a grandement aidés à développer la recherche commerciale pour l’industrie de l’aquaculture. Par conséquent, ce travail occupe maintenant une grande place et génère beaucoup de revenus. Nous enseignons également beaucoup de choses aux enfants concernant le nettoyage de la baie de Fundy.

À l’aquarium, Chris ramasse une palourde et la montre à William. Vue de deux phoques qui nagent.

William : Chris a l’intérêt de la collectivité à cœur et sa croissance, sa survie et sa durabilité le préoccupent. Il a donc décidé de s’impliquer.

Vue d’une rue du centre-ville de St. Andrews. Vagues déferlant sur le littoral. Une palourde ouverte sur une algue. Vue de maisons et de l’horizon depuis une voiture en marche.

William est assis avec des amis au restaurant de l’hôtel Rossmount Inn. L’un des amis reçoit un steak. Ils trinquent.

William : Entre autres choses, le ministère du Tourisme du Nouveau-Brunswick a toujours recours à ses services s’il organise un festival de fruits de mer ou quelque chose du genre et, vous savez, tout le monde veut aller à son restaurant. Je dis à tout le monde que c’est le meilleur restaurant en dehors de Paris.

Fondu au noir.

Vue du hall d’entrée de l’hôtel Rossmount Inn et de Graziella accrochant des décorations dans la salle à manger.

Graziella et Chris regardent le menu. Graziella dresse les tables de la salle à manger. Le personnel de la cuisine prépare à manger et se déplace dans la cuisine.

Chris : Nous voulions avoir des gens de la localité dans notre restaurant tout au long de l’année. Nous avons été en mesure de faire croître l’entreprise, laquelle est passée de 7 à 25 employés.

Les drapeaux du Canada, des États-Unis et du Nouveau-Brunswick flottent dans le vent les uns à côté des autres.

Un couple s’enregistre à l’hôtel, se dirige au bout du couloir et entre dans la salle.

Graziella et Chris se regardent et sourient. Graziella et Chris se donnent un baiser.

Chris : Les membres de deux familles de renom sont venus ici et sont devenus des clients réguliers. Ils se sont arrêtés dans le corridor et se sont tournés vers nous en disant à Graziella et à moi-même « Vous deux, vous contribuez beaucoup à cette collectivité ».

Chris et William rient à l’aquarium. Chris et William sourient et discutent au restaurant de l’hôtel Rossmount Inn.

Chris rit avec ses employés dans la cuisine.

Chris : Encore aujourd’hui, je crois que le fait que des gens considéraient que nous faisions partie de la collectivité, c’était l’une des plus belles choses que nous pouvions accomplir.

Vue d’un panneau de la ville indiquant « St. Andrews by-the-Sea, Est. 1783, National Historic District, Passamaquoddy Bay Recreational Area ».

Vue aérienne de l’hôtel Rossmount Inn, de la forêt et de la baie de Fundy.

Vue aérienne de la baie de Fundy, notamment le quai, les maisons et la marée basse laissant entrevoir le littoral.

Vue aérienne à haute altitude de l’hôtel Rossmount Inn entouré d’une grande forêt.

Chris : On m’a demandé : « Pourquoi êtes-vous venus ici? » C’est la beauté de la terre, ses produits et ses fruits de mer incroyables. C’est tout ça qui nous a amenés ici. Mais c’est à cause des gens que nous restons ici.

Fondu au noir.

Texte affiché : « Les immigrants enrichissent nos communautés. »

Fondu au noir.

Texte affiché : « Partagez votre histoire #ImmigrationÇaCompte Facebook : @CitImmCanFR; Twitter : @CitImmCanFR; Instagram : @CitImmCanFR »

Fondu au noir.

Texte affiché : « Canada.ca/immigration-ca-compte »

La signature d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et l’avis du droit d’auteur « Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, 2019 » s’affichent à l’écran, suivi du mot-symbole « Canada ».

Profil d’immigration : St. Andrews, Nouveau-Brunswick

Faits en bref

  • Les immigrants représentent 8 % de la population de St. Andrews.
  • Les immigrants proviennent majoritairement du Royaume-Uni, des États-Unis et de l’Allemagne.
  • De 1980 à 2016, presque les trois quarts (70 %) des immigrants qui se sont installés à St. Andrews étaient des immigrants économiques, et presque le tiers (30 %) avaient été parrainés par leur famille.

Le saviez-vous?

  • Établie dans les années 1760, la région de St. Andrews a connu un afflux important de loyalistes britanniques qui cherchaient refuge vers la fin de la Révolution américaine.

Ce qui pourrait aussi vous intéresser ...

Donner un nouveau souffle au club de patinage de Charlottetown

Un nouveau souffle est donné à un club de patinage sur le point d’être fermé à Charlottetown par la participation enthousiaste de la communauté chinoise.

Nourrir le suivant, un sandwich à la fois

Le propriétaire d’un restaurant de Toronto offre aux clients une façon unique d’aider à nourrir les personnes dans le besoin et à bâtir une communauté forte – le tout pour moins de 4 $.

Accueillir les femmes dans les technologies

Née en Allemagne, Ulrike Bahr-Gedalia a immigré au Canada en provenance d’Israël en 2002. Depuis, elle fait partie intégrante des efforts de la Nouvelle-Écosse pour faire augmenter le nombre de femmes occupant des emplois dans le secteur des technologies.

Voir tous les récits

Suivi de l’immigration au Canada

Que fait l’immigration pour notre pays?

En savoir plus

Système d’immigration du Canada

Comment sélectionne-t-on les immigrants et favorise-t-on leur réussite?

En savoir plus

Assurer la croissance du Canada

Comment les immigrants contribuent-ils dans les champs du sport, des affaires et de la santé?

En savoir plus

L’immigration et nos économies locales

Quel rôle joue l’immigration dans les économies locales?

En savoir plus

 Obtenez des mises à jour par courriel

Obtenez les nouveaux récits de l’#ImmigrationÇaCompte, des infos sur des activités et des mises à jour.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :