#ImmigrationÇaCompte à Toronto, Ontario - Prendre soin de la communauté en période de crise mondiale

#ImmigrationÇaCompte à Toronto, en Ontario

Le Dr Joseph Yu Kai Wong, médecin et philanthrope, a collecté des fonds pour l’achat de 700 000 masques médicaux afin de contribuer à assurer la sécurité de la communauté pendant la pandémie.

Prendre soin de la communauté en période de crise mondiale

Partager :

Dr. Joseph Yu Kai Wong

Depuis son arrivée au Canada dans les années 1960, le Dr Wong est un catalyseur de changements novateurs dans la région du Grand Toronto et au-delà. Médecin de famille et défenseur des droits sociaux, il demeure une source d’inspiration grâce à sa contribution remarquable à la communauté.

Au début de la pandémie mondiale, le Dr Wong a joué un rôle de premier plan dans l’acheminement de grandes quantités d’équipement de protection individuelle au Canada. Lorsque les masques médicaux se faisaient rares, il a recueilli près de 600 000 $ pour l’achat de 700 000 masques médicaux qui ont été donnés à des hôpitaux, à des maisons de retraite et à des organisations dans le besoin.

Lorsqu’il était enfant, à Hong Kong, le Dr Wong rêvait de devenir médecin et d’aider les autres. Comme ses parents travaillaient beaucoup, il a été élevé principalement par ses grands‑mères, et c’est ainsi qu’est née son affection de toujours pour les personnes âgées. Le Dr Wong a immigré au Canada en tant qu’étudiant étranger et a fréquenté l’Université McGill, à Montréal. Il a ensuite étudié la médecine à New York, puis est revenu au Canada après avoir obtenu son diplôme pour ouvrir un cabinet de médecine familiale à Toronto.

En servant sa communauté, le Dr Wong a constaté que les aînés d’origine chinoise rencontraient des obstacles culturels et linguistiques dans les établissements de soins de longue durée. « J’ai pensé à mes grands-mères, et c’est ce qui m’a motivé à entreprendre la concrétisation mon rêve : construire le centre de soins gériatriques Yee Hong », dit-il.

Son rêve s’est réalisé en 1994. Le Dr Wong a ouvert le centre Yee Hong et y a dirigé la mise en place d’une approche multiculturelle novatrice. Le centre offre des soins culturellement appropriés aux personnes âgées provenant de divers milieux et ayant différents besoins. Il propose également des activités sociales et des activités en collaboration avec des services de garde qui rassemblent les jeunes et les personnes âgées – un hommage à l’éducation qu’a reçue le Dr Wong.

Aujourd’hui, le centre Yee Hong est réputé pour les soins de longue durée de haute qualité et culturellement inclusifs qu’il offre aux personnes âgées appartenant à des minorités ethniques. Le centre fournit des soins à plus de 15 000 personnes dans la région du Grand Toronto et constitue le plus grand établissement de soins infirmiers à but non lucratif du pays.

« Le Dr Wong a une grande force : il est capable non seulement de rêver d’un Canada plus équitable et meilleur, mais aussi de prendre des mesures pour que ce rêve devienne réalité », déclare Melody Lo, membre du conseil d’administration du centre Yee Hong.

La fondation du centre Yee Hong n’est que l’une des nombreuses contributions inspirantes du Dr Wong à la communauté.

De 1990 à 1992, pendant qu’il était président de Centraide du Grand Toronto, le Dr Wong a veillé à ce que l’organisation reflète la riche diversité de Toronto. Il a amené une transformation multiculturelle en créant des conseils consultatifs à la grandeur de la communauté, en consultant des organismes multiculturels et en mettant sur pied le tout premier groupe de travail sur la lutte contre le racisme.

Gordon Cressy, ancien président de Centraide du Grand Toronto, déclare : « Le Dr Wong a changé le visage de Centraide. Il est une figure emblématique du Canada et une source d’inspiration pour tout le monde ».

Profil d’immigration : Toronto, Ontario (région métropolitaine de recensement)

Faits en bref

  • Dans la région de Toronto, les immigrants représentent près de la moitié (46 %) de la population.
  • L’Inde est le principal pays d’origine des immigrants de la région de Toronto, suivie par la Chine et les Philippines.
  • La moitié de tous les immigrants arrivés dans la région de Toronto entre 1980 et 2016 étaient des immigrants économiques. Plus du tiers (34 %) ont été parrainés par des membres de leur famille et 15 % étaient des réfugiés.

Le saviez-vous?

  • La majorité des Torontois (87 %) sont des citoyens canadiens, même si les immigrants représentent près de la moitié de la population.

Ce qui pourrait aussi vous intéresser ...

Distribution d’équipement de protection individuelle (EPI) aux travailleurs de la santé de première ligne et aux communautés vulnérables

Khadija Cajee, originaire d’Afrique du Sud, a cofondé un organisme bénévole appelé Conquer COVID-19. Ils ont livré plus de 3 millions de pièces d’équipement de protection individuelle (EPI) à des hôpitaux, refuges pour sans abris et organismes communautaires dans tout le Canada.

Ramener le sourire aux familles vulnérables

Astrid Hepner crée des possibilités pour la prochaine génération de musiciens d’Hamilton tout en appuyant la scène musicale dynamique de la ville.

Amasser des fonds pour subvenir aux besoins des citoyens de Sudbury

Inspirée par sa mère, Bela Ravi travaille sans relâche pour amasser des fonds pour faire une différence dans la vie de citoyens de Sudbury.

Voir tous les récits

 Obtenez des mises à jour par courriel

Recevez, à même votre boîte de réception, des renseignements sur les récits, les mises à jour et les événements liés à l’#ImmigrationÇaCompte.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :