Par l’entremise de l’Institut culinaire du Canada du Collège Holland, le chef suisse Hans Anderegg a aidé l’Île-du-Prince-Édouard à devenir une destination gastronomique de choix en encadrant des professionnels de l’alimentation et en entraînant des équipes championnes pour les Jeux olympiques culinaires.

#ImmigrationÇaCompte à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard est peut-être la plus petite province du Canada, mais, grâce à un chef originaire de la Suisse, elle acquiert une notoriété considérable comme destination de choix pour les amateurs de bonne chère.

Faire du Canada un champion culinaire

Le chef Hans Anderegg

Après son départ de la Suisse en 1976, le chef Hans Anderegg débarque sur l’Île-du-Prince-Édouard avec peu de connaissances des langues française et anglaise, mais il est habité d’une passion qui l’a amené à devenir l’une des principales personnalités de la communauté culinaire de l’île.

« Il a transformé l’alimentation sur l’île, déclare le chef Irwin Mackinnon, président de la fédération culinaire de l’Î.-P.-É. Les restaurants de l’Île-du-Prince-Édouard au milieu des années 1980 offraient principalement du poisson-frites, des clubs sandwichs et du rôti de bœuf. Hans a introduit le filet de sole bonne femme, le poulet cordon bleu, l’escalope de porc et une panoplie de réductions, de sauces au vin et de caris. »

Le chef Anderegg reconnaît avoir pris part à cette transformation, mais il se concentre aujourd’hui davantage sur l’avenir de la profession liée à l’alimentation dans sa province.

« Le principal défi auquel nous sommes confrontés à l’Î.-P.-É. est la pénurie de cuisiniers et de chefs en période de pointe, dit-il. C’est la raison pour laquelle la promotion des talents et de l’industrie est cruciale sur l’île. »

Le développement de ce talent constitue l’assise du travail du chef Anderegg. En effet, depuis 1988, il enseigne à l’Institut culinaire du Canada du Collège Holland. De plus, quand l’Institut culinaire a été sélectionné pour représenter le Canada aux Olympiques culinaires de 2004 et de 2008, il était l’entraîneur-chef de l’équipe. En 2004, son équipe a remporté des médailles d’or et d’argent et s’est classée cinquième au monde — la meilleure performance à vie pour une équipe canadienne — et les chefs de la région attribuent ces réussites aux efforts du chef Anderegg.

« Hans possède à la fois une compréhension et une expérience qui ne peuvent être fabriquées ou imitées. Ainsi, quand vous vous retrouvez dans un milieu de formation où l’enseignant est passionné, comme c’est son cas, c’est une expérience tellement intense, dit Austin Clement, gestionnaire de programme de l’Institut culinaire du Canada. Les étudiants ont appris assez vite qu’ils ne pouvaient faire entrer n’importe quelle nourriture dans son cours à moins qu’elle ne réponde à ses critères. Il prêche par l’exemple et inspire le respect. »

Le chef Anderegg, qui organise souvent des activités de collecte de fonds au profit de diverses initiatives communautaires et encadre de jeunes chefs, est également membre du Club Lions local, un ancien chef de Scouts Canada et une personne que le chef Clement considère comme un citoyen modèle.

Il est aussi un fervent cueilleur de champignons qui révèle rarement ses lieux de cueillette. Toutefois, il invite quelques fois d’autres chefs à aller récolter des champignons avec lui et leur montre alors ses coins de récolte secrets en guise de remerciement.

Dans un autre ordre d’idées, son influence majeure sur l’épanouissement de la culture alimentaire à l’Î.-P.-É. n’est un secret pour personne.

Ses collègues affirment que son mentorat des professionnels du secteur de l’alimentation constitue probablement le facteur le plus influent qui a permis à l’Î.-P.-É. de devenir une destination culinaire de choix en Amérique du Nord. En effet, presque tous les restaurants renommés de l’île emploient des diplômés de l’Institut culinaire qui ont profité, ne serait-ce que de façon minimale, des enseignements du chef Anderegg.

Profil d’immigration : Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Faits en bref

  • Les immigrants à Charlottetown représentent près de 10 % de la population.
  • La Chine est le plus important pays source d’immigrants venant à Charlottetown, suivie du Royaume-Uni et des États-Unis.
  • Plus des trois quarts des immigrants arrivés à Charlottetown entre 1980 et 2016 étaient des immigrants appartenant à la catégorie de l’immigration économique, alors que 12 % étaient parrainés par des familles et 12 % étaient des réfugiés.

Le saviez-vous?

  • En raison de l’immigration, la moyenne d’âge des Prince-Édouardiens diminue. En effet, en 2017, l’âge moyen des résidents de l’île a subi une baisse pour la première fois depuis 1967.

Ce qui pourrait aussi vous intéresser ...

Donner un nouveau souffle au club de patinage de Charlottetown

Un nouveau souffle est donné à un club de patinage sur le point d’être fermé à Charlottetown par la participation enthousiaste de la communauté chinoise.

Rassembler la communauté, un plat à la fois

Inspiré par l’abondance d’ingrédients locaux de la région de St. Andrews, un chef suisse nous fait goûter au monde dans une auberge historique, tout en épaulant l’industrie de l’aquaculture.

Amener l’amour et la gentillesse dans les rues d’Halifax

La mission de Mark Saldanha est de réaffirmer la dignité des Canadiens sans abri en leur témoignant amitié, respect et compassion.

Voir tous les récits

Suivi de l’immigration au Canada

Que fait l’immigration pour notre pays?

En savoir plus

Système d’immigration du Canada

Comment sélectionne-t-on les immigrants et favorise-t-on leur réussite?

En savoir plus

Assurer la croissance du Canada

Comment les immigrants contribuent-ils dans les champs du sport, des affaires et de la santé?

En savoir plus

L’immigration et nos économies locales

Quel rôle joue l’immigration dans les économies locales?

En savoir plus

 Obtenez des mises à jour par courriel

Obtenez les nouveaux récits de l’#ImmigrationÇaCompte, des infos sur des activités et des mises à jour.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :