#ImmigrationÇaCompte à
Coquitlam, en Colombie-Britannique

Un immigrant serbe et son groupe enthousiaste de bénévoles recueillent des aliments non vendus pour des gens dans le besoin à Coquitlam.

Lutter contre le gaspillage alimentaire tout en nourrissant la collectivité

Lutter contre le gaspillage alimentaire tout en nourrissant la collectivité

Cette vidéo est aussi disponible en HD sur YouTube. Commentez-la, partagez-la dans votre réseau social ou incorporez-la dans votre site.

Transcription : « L’immigration ça compte à Coquitlam, en Colombie-Britannique »

Durée de la vidéo : 2 minutes, 55 secondes

Une musique inspirante de piano et de d’instruments à cordes joue pendant toute la vidéo.

Image d’un train qui traverse un pont. La séquence suivante montre un oiseau qui vole devant des bâtiments.

Texte affiché : « L’immigration, ça compte à Coquitlam, en Colombie-Britannique ».

Igor Bjelac se trouve dans sa cuisine. Il prépare le dîner que sa fille apportera à l’école.

Texte affiché : « Igor Bjelac, Directeur, Immigrant Link Centre Society ».

Igor : Je m’appelle Igor Bjelac. Je suis venu au Canada en 2015 en provenance de la Serbie. La guerre sévissait en Serbie, et l’inflation était très élevée. Je me souviens d’une fois où ma mère avait cuisiné un simple ragoût de courgettes et des courgettes frites. Elle avait ensuite préparé un plat sucré fait à partir de courgettes. Les gens mangeaient seulement des courgettes apprêtées de différentes façons.

Plan rapproché des photos de famille d’Igor accrochées sur un mur. La séquence suivante montre Igor qui observe ces photos.

Igor est de retour dans la cuisine, où il prépare un sandwich-bagel et l’emballe pour le dîner de sa fille.

Igor : J’ai déménagé ici parce que je souhaitais que ma fille ait une meilleure vie.

Igor se trouve à l’entrée de sa maison et referme son manteau, alors que sa fille se prépare à sortir.

Igor et sa fille sortent d’une voiture et les deux marchent vers le trottoir de l’entrée de l’école. Igor embrasse sa fille sur le front et elle se dirige vers l’école.

Igor se trouve à la maison avec sa fille, devant des photos de famille. Il pointe vers les photos. Plan rapproché d’une photo de famille d’Igor et de sa fille.

Igor : L’année suivant mon arrivée au Canada, mon niveau d’anglais était faible, alors j’ai suivi des cours d’anglais au Vanier Centre.

Igor se trouve sur le siège de passager d’une voiture parlant au conducteur.

On aperçoit la façade extérieure du Vanier Centre.

Texte affiché : « Wendy Swalwell, Professeure de langues, Vanier Centre ».

Wendy : Lors de ces cours, les étudiants n’apprennent pas qu’à parler anglais. Ils apprennent aussi les tenants et les aboutissants de notre culture canadienne et de la vie ici.

Une femme marche sur un chemin humide avec un sac à la main. Plan rapproché d’une flaque sur la route pendant qu’il pleut.

Wendy : Nous regardions un documentaire sur le gaspillage alimentaire qui avait été filmé à Vancouver.

On aperçoit le corridor d’une école avec des étagères de rangement en bois.

Wendy : Après avoir vu la vidéo, Igor était rempli d’enthousiasme. Nos étudiants se sont dit qu’il faudrait lancer un programme pour gagner la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Plan rapproché d’une carte du Canada. Wendy marche dans le corridor de l’école.

On aperçoit une table sur laquelle se trouvent des boîtes de plastique bleues remplies de nourriture.

Fondu au noir.

Igor est dans une cuisine d’école parlant à David. Ils rient.

Texte affiché : « David Truss, Directeur, Suwa’lkh School ».

David : Igor est une personne qui s’est inspirée de s’impliquer dans la communauté, et il a porté son engagement à un niveau inégalé. Il se rend bénévolement dans des épiceries et dans différents endroits afin de ramasser des denrées alimentaires dont la date de péremption est proche, puis il les remet aux organismes dans le besoin au sein de la communauté.

Igor se trouve dans l’entrepôt d’une épicerie, et il transporte des boîtes de nourriture.

Igor et plusieurs autres personnes aident à charger les boîtes dans la valise d’une voiture.

David : La nourriture coûte cher. Nous œuvrons dans le système d’éducation publique, et les fonds sont limités. Nous sommes heureux d’offrir de la nourriture gratuite aux étudiants, mais cela pourrait entraîner des coûts considérables. Il est donc réellement important que la nourriture nous soit livrée gratuitement.

Igor, des bénévoles et des étudiants se trouvent dans un stationnement et apportent les boîtes livrées dans la cuisine de l’école.

On aperçoit une cafétéria avec des boîtes remplies de nourriture. Une personne ferme un réfrigérateur rempli de produits.

On aperçoit une cafétéria vide. Plan rapproché de mains qui roulent une crêpe au jambon et au fromage. Le cuisinier de l’école place le plateau dans le four.

Des bénévoles et des étudiants transportent des boîtes de carottes et de yogourt.

Plan rapproché de différentes variétés de courges sur le comptoir.

On aperçoit la cuisine de l’école remplie de boîtes de nourriture.

Fondu au noir.

On aperçoit le toit d’une église avec une croix. La séquence suivante montre un plan au-dessus de l’épaule d’Igor en train de discuter avec une femme portant un col ecclésiastique.

Texte affiché : « Emilie Smith, Révérende, église anglicane St. Barnabas ».

Emilie : St. Barnabas est une communauté qui regroupe bien plus que les fidèles qui viennent à l’église le dimanche. On parle de la chorale, du service d’aide alimentaire, de la friperie, du foyer de groupe, de toutes les différentes choses que nous faisons.

Série de plans rapides : Une photo en noir et blanc de l’église. Des feuilles de papier avec une chorale chantant en arrière-plan. Plusieurs boîtes de nourriture sur le sol. Une chorale d’église qui chante et qui frappe des mains.

On aperçoit la façade et le jardin de l’église.

Emilie : Igor nous aide depuis quelques années, et il fait partie des anges qui se démènent pour ramasser de la nourriture et nous l’apporter. Cette nourriture, nous l’utilisons rapidement, sans attendre.

Igor et Emilie rient ensemble. Igor transporte une boîte de nourriture vers la cuisine de l’église.

Plan rapproché d’un réfrigérateur dans lequel se trouvent des produits frais.

Emilie et Igor fouillent dans ce qui a été livré.

Igor : Chaque année, nous livrons de la nourriture dont la valeur s’élève à plus de 750 000 $. Et nous ne sommes que 20 personnes. Nous nous sommes rendu compte que ce que les bénévoles peuvent faire est limité. Nous devons nous renseigner à propos de la nourriture. Nous devons respecter la nourriture comme nous respectons l’humanité et la planète.

Des tables avec des boîtes remplies d’aliments sont placées à l’extérieur, sous un auvent de béton. Des bénévoles fouillent dans les boîtes et la nourriture.

Une personne marche avec un chariot. Une autre personne place la nourriture dans un sac d’épicerie.

Des personnes ramassent la nourriture et s’éloignent avec des sacs d’épicerie remplis. La séquence suivante montre un des bénévoles qui classent les aliments dans des boîtes bleues.

Emilie : En fait, Igor aide les autres à comprendre l’importance de vivre dans ce pays, qui est si diversifié et qui compte tant de richesse, et à veiller les uns sur les autres, particulièrement pour ceux qui sont le plus dans le besoin.

Emilie et Igor discutent.

Plan rapproché d’un article de journal qui dit : « Discarded food finds table instead of trash » (Des aliments jetés se retrouvent sur une table plutôt que dans les ordures). La photo en noir et blanc qui accompagne l’article présente Igor souriant alors qu’il place une boîte de nourriture dans la valise d’une voiture.

Igor et un bénévole se trouvent dans un stationnement. Igor serre la main du bénévole, puis le serre dans ses bras.

Vue aérienne de Coquitlam.

Fondu au noir.

Texte affiché : « Les immigrants enrichissent nos communautés ».

Fondu au noir.

Texte affiché : « Partagez votre histoire #ImmigrationÇaCompte; Facebook : @CitImmCanFR; Twitter : @CitImmCanFR; Instagram : @CitImmCanFR ».

Fondu au noir.

Texte affiché : « Canada.ca/immigration-ca-compte ».

Fondu au noir.

La signature d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et l’avis du droit d’auteur « Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, 2019. » s’affichent à l’écran, suivi du mot-symbole « Canada ».

Profil d’immigration : Vancouver, Colombie-Britannique

Faits en bref

  • Dans la région de Vancouver, les immigrants représentent 41 % de la population.
  • La Chine est le plus important pays source d’immigrants dans la région de Vancouver, suivie de l’Inde et des Philippines.
  • Plus de 58 % des immigrants venus à Vancouver entre 1980 et 2016 étaient des immigrants économiques, tandis que près du tiers (31 %) étaient parrainés par un membre de la famille et que 9 % étaient des réfugiés.

Le saviez-vous?

  • Vancouver compte la deuxième plus importante population d’immigrants au Canada.

Ce qui pourrait aussi vous intéresser ...

Propager l’esprit de générosité

Hissein Idriss a trouvé un moyen de toucher presque tous les Canadiens qui ont besoin d’aide en créant un organisme de bienfaisance dont la vocation est d’aider d’autres organismes de bienfaisance canadiens à réussir.

Au service des aînés d’Edmonton

Les propriétaires de l’entreprise d’Edmonton Heart to Home Meals, tous deux originaires de l’Inde, aident les aînés et d’autres personnes vulnérables.

Amasser des fonds pour subvenir aux besoins des citoyens de Sudbury

Inspirée par sa mère, Bela Ravi travaille sans relâche pour amasser des fonds pour faire une différence dans la vie de citoyens de Sudbury.

Voir tous les récits

Suivi de l’immigration au Canada

Que fait l’immigration pour notre pays?

En savoir plus

Système d’immigration du Canada

Comment sélectionne-t-on les immigrants et favorise-t-on leur réussite?

En savoir plus

Assurer la croissance du Canada

Comment les immigrants contribuent-ils dans les champs du sport, des affaires et de la santé?

En savoir plus

 Obtenez des mises à jour par courriel

Obtenez les nouveaux récits de l’#ImmigrationÇaCompte, des infos sur des activités et des mises à jour.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :