Le Canada, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et les Fondations Open Society s'emploient à accroître la réinstallation de réfugiés au moyen de parrainages privés

Communiqué de presse

Organisation des Nations Unies, New York, le 19 septembre 2016 – Le gouvernement du Canada, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et les Fondations Open Society se sont entendus pour lancer une initiative conjointe visant à accroître le parrainage privé de réfugiés partout dans le monde. La recherche démontre que les réfugiés parrainés par le secteur privé ont tendance à mieux s’intégrer, relativement tôt et de manière positive, et à obtenir de meilleurs résultats de réinstallation que les réfugiés parrainés par le gouvernement, en partie grâce au soutien social offert par leurs répondants.

L’initiative qui coïncide avec la réunion de haut niveau sur les réfugiés et les migrants tenue à New York par les Nations Unies a trois grands objectifs :

  1. Contribuer à un meilleur partage des responsabilités par le recours accru au parrainage privé comme possibilité pour les réfugiés ayant besoin de protection et de solutions;
  2. Encourager l’expansion de la réinstallation par le développement de la capacité des États, des acteurs de la société civile et des simples citoyens de lancer des programmes de parrainage privé;
  3. Offrir un instrument permettant de mobiliser les citoyens pour qu’ils appuient directement les réfugiés et d’encourager la tenue d’un débat politique élargi en vue de favoriser la protection des réfugiés.    

Depuis la création de son programme à la fin des années 1970, le gouvernement a facilité la réinstallation de plus de 275 000 réfugiés parrainés par le secteur privé. Pendant cette période, des milliers de personnes, de groupes et d’organismes se sont engagés à soutenir des réfugiés et à les aider à s’intégrer. Bon nombre d’entre eux ont participé au récent programme canadien de réinstallation de réfugiés syriens (veuillez vous reporter au document d’information ci-joint pour obtenir plus d’information sur le Programme de parrainage privé de réfugiés du Canada).

La nouvelle initiative conjointe appuiera deux activités initiales. La première consistera à créer une série de modules de formation sur le parrainage privé, fondés principalement sur une analyse minutieuse du modèle canadien et mis à la disposition des autres pays qui envisagent le parrainage privé. 

La deuxième sera la mise en place des mesures nécessaires pour diffuser les modules de formation et offrir des conseils individualisés sur la façon d’adapter et de mettre en œuvre des programmes de parrainage privé.

Ce projet viendra compléter d’autres initiatives qui sont en cours d’élaboration dans le monde et qui ont également pour objet de mobiliser les citoyens et d’ouvrir des voies complémentaires pour l’admission de réfugiés.

Le partenariat pilote donnera le coup d’envoi de ces activités à l’occasion d’une réunion initiale des intervenants, qui se tiendra à Ottawa, au Canada, en décembre 2016.

Citations

« Le Canada est déterminé à faciliter une réponse plus énergique, à l’échelle mondiale, face aux crises actuelles en matière de réfugiés et de migration. Nous avons pu voir directement comment des citoyens canadiens se sont mobilisés en grand nombre pour parrainer des réfugiés de partout dans le monde. Nous voulons encourager et appuyer les autres États pour qu’ils incitent leurs citoyens à faire de même. » — John McCallum, ministre canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Des millions de personnes, partout dans le monde, aimeraient faire davantage pour aider à l’accueil de réfugiés. Les parrainages privés constituent un excellent moyen de mobiliser des personnes, des groupes communautaires et des entreprises pour qu’ils contribuent directement à la protection des réfugiés. J’espère que d’autres se montreront intéressés à appuyer les objectifs de ce nouveau partenariat pilote. » — George Soros, fondateur et président, Fondations Open Society

« Face à des niveaux de déplacement sans précédent et des besoins accrus en matière de réinstallation, le HCR fait appel à une augmentation massive des opportunités permettant aux réfugiés d’obtenir la protection dans des pays tiers. Ce programme est un excellent moyen pour les États de réinstallation d’apprendre du modèle de parrainage privé de réfugiés très efficace du Canada. Il donne aussi la possibilité à la société civile et aux communautés locales de contribuer activement à la protection des réfugiés. » — Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Personne-ressource pour les médias

Camielle Edwards
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
Ottawa : 613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
CIC-Media-Relations@cic.gc.ca
Ottawa : 613-952-1650

Rebecca Beyer
Open Society Foundations
rebecca.beyer@opensocietyfoundations.org
New York : 212-548 0378

Ariane Rummery
Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR)
rummery@unhcr.org
Genève : +41 79 200 7617

Gisèle Nyembwe
Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR)
nyembwe@unhcr.org
Ottawa :  613-232-0909, poste 225
Téléphone cellulaire : 613-986-4300


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :