Rapport de clôture – Réfugiés syriens

Initiative horizontale

Rapport de clôture d’initiative horizontale

Nom de l’initiative horizontale :

Crise des réfugiés syriens : Réinstallation de 25 000 réfugiés syriens avant le 29 février 2016, et de 25 000 (au total) réfugiés syriens pris en charge par le gouvernement avant le 31 décembre 2016 (Initiative de réinstallation des réfugiés syriens)

Date de début : novembre 2015

Date de fin : mars 2019

Ministère responsable : Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC)

Nombre de renouvellements : Aucun

Ministères partenaires :

En 2018-2019, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) était le seul autre partenaire fédéral qui recevait des fonds pour les autres activités associées à cette initiative.

Voici les ministères fédéraux qui ont pris part aux activités dans les années précédentes (de 2015-2016 à 2017-2018) :

Voici d’autres ministères qui ont pris part à l’initiative financée par des programmes existants :

Autres partenaires non fédéraux :

Dépenses

Financement fédéral total de la date de début à la date de fin (autorisations et dépenses réelles).
Thèmes et services internes Autorisations (conformément à la présentation au CT) Dépenses réelles Écarts
Réponse à la crise des réfugiés syriens 933 942 617 $ 709 532 326 $ 224 410 291 $
Services internes 25 966 360 $ 13 632 342 $ 12 334 018 $
Totaux 959 908 977 $ 723 164 668 $ 236 744 309 $

Résultats

Indicateurs de rendement et données sur les tendances pour les résultats partagés.

Indicateurs de rendement

Résultat 1 – Les réfugiés syriens obtiennent la protection au Canada et deviennent résidents permanents.
Données sur les tendances

Au total, 39 650 réfugiés syriens sont arrivés entre le 4 novembre 2015 et le 31 décembre 2016.

Résultat 2 – Les réfugiés syriens bénéficient des systèmes social, sanitaire et économique du Canada pour s’intégrer dans la société canadienne.
Données sur les tendances

I 2.1

De nombreux réfugiés syriens adultes ont eu accès à au moins un service d’établissement depuis leur arrivée. La cible de 80 % a été dépassée chaque année depuis 2015-2016 :

I 2.2

Selon le Rapport sur les résultats des Syriens de juin 2019, les résultats du sondage mené auprès des nouveaux arrivants en 2018 démontrent que 86 % des Syriens interrogés ont affirmé qu’ils avaient un médecin ou un fournisseur de soins de santé.

I 2.3

Selon le Rapport sur les résultats des Syriens de juin 2019, les résultats du sondage mené auprès des nouveaux arrivants en 2018 indiquent que près de 60 % des répondants ont affirmé qu’ils avaient un emploi, alors que 23 % des répondants ont affirmé qu’ils étaient à la recherche d’un emploi.

I 2.4

Selon les résultats du sondage mené auprès des nouveaux arrivants en 2018, 90 % des réfugiés syriens ont affirmé qu’ils avaient un solide sentiment d’appartenance au Canada.

I 2.5

Il est encore tôt pour que les réfugiés syriens respectent les exigences relatives à la résidence en vue de demander et d’obtenir la citoyenneté.

Résultat 3 – Le Canada maintient sa réputation humanitaire à l’étranger en démontrant au monde qu’il a la responsabilité partagée d’aider les personnes déplacées et persécutées.

I 3.1 – Proportion de réfugiés syriens réinstallés identifiés dans le monde qui ont reçu l’aide du Canada.

Données sur les tendances

I 3.1 – Proportion de réfugiés syriens réinstallés identifiés dans le monde qui ont reçu l’aide du Canada.

Résultat 4 – La santé et la sécurité des Canadiens sont protégées par un filtrage rigoureux des réfugiés à l’étranger et à leur arrivée.
Données sur les tendances

I 4.1

Le taux de demandes donnant lieu à une interdiction de territoire (taux de refus) qui ont été traitées entre le 4 novembre 2015 et le 31 décembre 2016 est de 4 %.

I 4.2

Nombre de réfugiés renvoyés du Canada – 9 589 personnes interdites de territoire renvoyées. (Remarque : il s’agit de l’ensemble des renvois durant l’exercice, et non seulement du renvoi des réfugiés syriens.)

Brève explication du rendement :

Résultat 1 – Les réfugiés syriens obtiennent la protection au Canada et deviennent résidents permanents.

Du 4 novembre 2015 au 31 décembre 2016, 39 650 réfugiés syriens sont arrivés au Canada en tant que réfugiés réinstallés. Tous les ministères ainsi que d’autres organisations ont travaillé de concert pour rendre cela possible, y compris AMC, l’ASFC et TC. Les réfugiés syriens ont été acheminés vers des collectivités où il existe du soutien à l’établissement et, dans la mesure du possible, à proximité des membres de leur famille. Des facteurs comme l’accessibilité aux écoles et à l’hébergement ont également été pris en considération. Les réfugiés parrainés par le secteur privé se sont établis dans les collectivités où habitent leurs répondants. Les réfugiés syriens ont accès à des services d’établissement, y compris des cours de formation linguistique et des services liés à l’emploi.

Résultat 2 – Les réfugiés syriens bénéficient des systèmes social, sanitaire et économique du Canada pour s’intégrer dans la société canadienne.

I 2.1 – Pourcentage de réfugiés syriens adultes qui ont eu recours aux services d’établissement.

I 2.2 – Pourcentage de réfugiés syriens qui ont accès aux soins de santé.

I 2.3 – Pourcentage de réfugiés syriens qui ont un emploi.

I 2.4 – Pourcentage de réfugiés syriens qui ont un solide sentiment d’appartenance.

I 2.5 – Pourcentage de réfugiés syriens qui ont obtenu la citoyenneté canadienne.

Résultat 3 – Le Canada maintient sa réputation humanitaire à l’étranger en démontrant au monde qu’il a la responsabilité partagée d’aider les personnes déplacées et persécutées.

Le Canada continue d’être reconnu comme un chef de file mondial de l’établissement et de l’intégration des nouveaux arrivants et a renforcé son engagement auprès des communautés internationales visant à partager et à apprendre des pratiques exemplaires. Les données affichées sur le site Web du HCR démontrent que le Canada est le chef de file mondial de la réinstallation permanente des réfugiés. Le Canada a accepté 23 % des réfugiés syriens réinstallés identifiés dans le monde de 2016 à 2019. Les États-Unis se classent au deuxième rang avec 17 % et le Royaume-Uni se classe au troisième rang avec 14 %.

Résultat 4 – La santé et la sécurité des Canadiens sont protégées par un filtrage rigoureux des réfugiés à l’étranger et à leur arrivée.

I 4.1 – Pourcentage de réfugiés syriens demandeurs jugés interdits de territoire (taux de refus).

I 4.2 – Nombre total de réfugiés renvoyés du Canada pour motifs d’interdiction de territoire déterminés après l’arrivée (enquêtes, audiences, détentions et renvois) – 9 589.

Programmes qui reçoivent un financement continu : Aucun

Plan (incluant l’échéancier) d’évaluation ou de vérification : S. O.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :