COVID-19 : aide financière pour répondre à la COVID-19 destinée aux nouveaux arrivants, résidents temporaires et réfugiés

Le Canada aide les personnes confrontées à des difficultés financières en raison de la pandémie de COVID-19. Si vous vivez au Canada, même de façon temporaire, il peut y avoir un soutien pour vous.

Certains renseignements sur cette page sont disponibles en plusieurs langues.

Sur cette page :

Allocation canadienne pour enfants

Prestation canadienne d’urgence

Huit semaines additionnelles disponibles – prolongation de la PCU de 16 à 24 semaines pour les travailleurs :

  • qui ont arrêté de travailler à cause de la COVID-19; ou
  • qui sont admissibles aux prestations régulières ou aux prestations de maladie de l’assurance-emploi; ou
  • qui ont épuisé leurs prestations régulières ou de pêcheur entre le 29 décembre 2019 et le 3 octobre 2020.

La Prestation canadienne d’urgence (PCU) offre un soutien financier aux employés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont touchés directement par la COVID-19.

Si vous y êtes admissible, vous pouvez recevoir 2 000 $ pour une période de quatre semaines (l’équivalent de 500 $ par semaine).

Service Canada et l’Agence du revenu du Canada (ARC) offrent cette prestation conjointement. Vous pouvez présenter une demande par l’intermédiaire de l’un ou l’autre, mais pas des deux. Pour vous aider à déterminer si vous devez présenter une demande par l’intermédiaire de Service Canada ou de l’ARC, visitez la page Web de la Prestation canadienne d’urgence.

Si vous avez récemment présenté une demande d’assurance-emploi pour des prestations régulières ou de maladie, ne présentez pas de nouvelle demande. Votre demande sera automatiquement évaluée afin de déterminer si vous êtes admissible à la Prestation canadienne d’urgence.

Un certificat médical n’est plus requis pour les demandes de l’assurance-emploi à partir du 15 mars 2020 ou après.

Si vous présentez une demande pour la Prestation canadienne d’urgence par l’intermédiaire de Service Canada, vous recevrez un paiement initial de 2 000 $. Vous recevrez ensuite 1 000 $ toutes les 2 semaines selon les déclarations bimensuelles que vous aurez soumises. Si vous choisissez de ne présenter qu’une déclaration toutes les 4 semaines, vous recevrez 2 000 $ selon les déclarations que vous aurez soumises. Vous serez payé à partir de la première semaine de votre demande.

Présentez votre demande dès que possible après avoir cessé de travailler. N’attendez pas votre relevé d’emploi.

Si vous avez une nouvelle demande de prestations régulières ou de maladie débutant le 15 mars 2020 ou après, vos prestations seront versées dans le cadre de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) du gouvernement du Canada.

Pour plus d’information sur les prestations de maternité, parentales, de pêcheur, de compassion ou pour proches aidants, aussi pour toute autre demande de prestations établies avant le 15 mars, ou si vous avez complété votre déclaration de deux semaines et que vous devez parler à un agent, veuillez communiquer avec le centre d’appels de l’assurance-emploi au 1-800-808-6352.

Prestation canadienne d’urgence : Foire aux questions

Comment savoir si je dois demander des prestations d’assurance-emploi ou la Prestation canadienne d’urgence?

Si vous avez cessé de travailler en raison de la COVID-19, vous devez demander la Prestation canadienne d’urgence.

Il y a un portail unique pour vous assister dans la présentation de votre demande. Il vous suffit de répondre à quelques questions simples ayant pour but de vous aider à remplir la demande qui convient le mieux à votre cas.

Si vous êtes devenu admissible pour faire une demande de prestations régulières ou de prestations de maladie de l’assurance-emploi le 15 mars 2020 ou après, votre demande sera automatiquement traitée au moyen du processus mis en place pour la Prestation canadienne d’urgence.

Pour les autres prestations d’assurance-emploi, y compris les prestations de maternité, les prestations parentales, les prestations pour proches aidants, les prestations de pêcheur et les prestations de Travail partagé, vous devez continuer à présenter votre demande comme vous le feriez normalement.

Dans quelles circonstances puis-je demander la Prestation canadienne d’urgence?

La Prestation canadienne d’urgence est offerte aux personnes qui cessent de travailler pour des raisons liées à la COVID-19, par exemple :

En plus de ces exemples, il pourrait y avoir d’autres motifs liés à la COVID-19 pour lesquels vous avez cessé de travailler. Cependant, vous ne pouvez pas quitter votre emploi volontairement.

Vous pouvez aussi présenter une demande pour la Prestation canadienne d’urgence si :

Pour obtenir la Prestation canadienne d’urgence, vous ne pouvez pas gagner plus de 1 000 $ durant une période d’au moins 14 jours consécutifs pendant la période initiale de quatre semaines de votre demande ou 1 000 $ en tout pour chaque demande subséquente.

Combien pourrais-je recevoir grâce à la Prestation canadienne d’urgence?

Si vous répondez aux critères d’admissibilité, vous recevrez 500 $ par semaine pendant au maximum 24 semaines.

La Prestation est imposable. Vous devrez déclarer la Prestation comme revenu lorsque vous produirez votre déclaration de revenus pour l’année d’imposition 2020.

Quand la Prestation canadienne d’urgence est-elle disponible?

La prestation est disponible du 15 mars 2020 au 3 octobre 2020. Vous pouvez demander au plus tard le 2 décembre 2020 des paiements rétroactifs au cours de cette période. Vous pouvez faire la demande ici.

Peut-on recevoir la Prestation canadienne d’urgence si l’on n’est pas citoyen canadien ou résident permanent?

Oui, si vous répondez aux critères d’admissibilité, à savoir résider au Canada et avoir un numéro d’assurance sociale valide.

Faut-il que je sois mis à pied pour bénéficier de la Prestation canadienne d’urgence?

Non.

Les travailleurs qui demeurent attachés à leur entreprise peuvent recevoir la Prestation s’ils répondent aux critères d’admissibilité.

Si je reçois déjà des prestations régulières d’assurance-emploi, devrais-je présenter une nouvelle demande de prestation canadienne d’intervention d’urgence?

Non.

Si vous recevez déjà des prestations régulières d’assurance-emploi, vous continuerez de recevoir ces prestations jusqu’à la fin de votre période de prestations.

Vous ne pouvez pas recevoir de prestations d’assurance-emploi et de la prestation canadienne d’urgence pour la même période.

Quels types de revenus sont pris en compte dans les 5 000 $ de revenus d’emploi et/ou de travail indépendant?

Le revenu d’au moins 5 000 $ comprend tous les revenus d’emploi et les revenus de travail indépendant. Il s’agit entre autres des pourboires déclarés comme revenu, des dividendes non déterminés, des honoraires (p. ex. les montants nominaux payés aux volontaires des services d’urgence), et des redevances (p. ex. celles versées aux artistes). Les personnes qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi peuvent également inclure dans le calcul du revenu les prestations de maternité et les prestations parentales du régime d’assurance-emploi et/ou les prestations semblables versées au Québec en vertu du Régime québécois d’assurance parentale.

Les pensions, les prêts aux étudiants et les bourses ne sont pas considérés comme des revenus d’emploi; il ne faut pas les inclure.

Le revenu minimal de 5 000 $ doit-il avoir été gagné au Canada?

Non.

Il n’est pas nécessaire que le revenu ait été gagné au Canada, mais vous devez résider au Canada.

De quoi sont composés les 1 000 $ de revenus que je peux gagner?

Le montant de 1 000 $ comprend les revenus d’emploi et/ou les revenus de travail indépendant. Il s’agit entre autres des pourboires que vous avez reçus en travaillant, des dividendes non déterminés, des honoraires (p. ex. les montants nominaux payés aux volontaires des services d’urgence), et des redevances (p. ex. celles versées aux artistes) que vous pourriez recevoir pendant la période de prestations de quatre semaines.

Toutefois, les redevances reçues des travaux effectués avant la période pendant laquelle une personne présente une demande pour la Prestation canadienne d’urgence ne sont pas considérées comme des revenus pendant cette période de prestations.

Les pensions, les prêts aux étudiants et les bourses ne sont pas considérés comme des revenus d’emploi; il ne faut donc pas les inclure dans les 1 000 $.

On vérifiera les demandes à l’aide des dossiers fiscaux afin de confirmer les revenus.

Aide financière et parrainage d’un membre de la famille

Si vous recevez la Prestation canadienne d’urgence (PCU), vous êtes quand même admissible pour parrainer votre époux ou conjoint de fait, parent, grand-parent, enfant ou autre membre de votre famille, pourvu que vous répondiez à toutes les exigences.

La PCU n’est pas considérée comme une forme d’aide sociale. Si vous la recevez, vous pourrez quand même parrainer un membre de votre famille.

Assurance-emploi, PCU et entente de parrainage

Si la personne que vous parrainez reçoit des prestations d’assurance-emploi ou la PCU pendant la période d’engagement de parrainage, ce ne sera pas considéré comme un manquement à votre engagement de parrainage.

Toutefois, si cette personne reçoit des prestations d’aide sociale pendant cette période, vous devrez rembourser le montant, faute de quoi vous serez considéré comme ayant manqué à votre engagement de parrainage.

Mises à jour et liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :