Wendy Baker

Restauratrice principale, beaux-arts, Division des traitements et des collections – Textiles, beaux-arts et mobilier

Spécialités ou principaux domaines de travail

  • restauration et conservation de tableaux de chevalet (traditionnels, modernes et contemporains), de tableaux sur bois et de tableaux peints sur des supports non traditionnels
  • réparation invisible de déchirures de tableaux sur toile
  • restauration et conservation de sculptures intérieures (bois, pierre)
  • consolidation de masse de peintures sur bois et de sculptures polychromes détériorées
  • restauration et conservation d'intérieurs patrimoniaux peints
  • formation de stagiaires

Biographie

Wendy Baker a obtenu un baccalauréat spécialisé en littérature française et en histoire de l'Université Carleton en 1976. Elle a aussi obtenu une maîtrise en conservation des œuvres d'art avec spécialisation en tableaux et en œuvres d'art sur papier de l'Université Queen's en 1979. En 1980, elle a commencé sa carrière comme restauratrice dans le secteur privé. Pendant 20 ans, elle a évalué et traité une grande diversité d'objets et d'œuvres d'art, par exemple :

  • Peinture sur toile, bois, verre, cuir et porcelaine
  • Fresques
  • Peintures sur adobe
  • Peintures murales
  • Peintures surdimensionnées et miniatures
  • Sculptures de petite et de grande taille
  • Œuvres d'art sur papier
  • Objets historiques et ethnographiques

En 1999, Wendy a obtenu un baccalauréat en éducation. Elle a fait ses débuts à l'Institut canadien de conservation (ICC) en septembre 2002 où elle est actuellement spécialisée dans le traitement des œuvres d'art et des intérieurs patrimoniaux. Ses travaux portent sur la stabilisation des surfaces peintes sur différents supports : nettoyage, enlèvement du vernis et du repeint, stabilisation structurelle (réparation invisible de déchirures, dos protecteur et doublage des peintures), consolidation de panneaux de bois, et retouches. Ses travaux de recherche concernent entre autres les méthodes d'élimination des moisissures sur du papier et des toiles, ainsi que le traitement de consolidation de masse du bois dégradé au moyen de résines synthétiques.

Elle a été longtemps directrice et codirectrice de la rédaction du Journal de l'Association canadienne pour la conservation et la restauration (ACCR), et présidente de l'ACCR. Elle a aussi participé à la révision du code de déontologie de l'Association canadienne des restaurateurs professionnels. Elle a contribué au chapitre consacré au choix et à l'utilisation des adhésifs en restauration de tableaux qui fait partie du Compendium des adhésifs pour la conservation de l'ICC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :