Soins de base – Tapis et moquettes

Les moquettes et les tapis, qu'ils soient d'origine orientale, en soie, crochetés, des catalognes ou des kilims, servent non seulement à habiller les planchers des maisons, mais aussi à en décorer les murs. Le fait qu’ils soient à la fois pratiques et esthétiques a assuré leur popularité à toutes les époques. C'est souvent la taille et l'état d'une moquette ou d'un tapis qui déterminent l'usage qui en sera fait ou la façon de l’exposer.

Il existe plusieurs méthodes de confection des tapis. Ils peuvent être noués, tissés ou crochetés. Les moquettes et les tapis modernes sont souvent faits de fibres synthétiques, mais ceux d'un certain âge sont fabriqués à partir de fibres naturelles. Ils sont souvent en laine, mais on en trouve aussi en coton et en soie. Le canevas d'une moquette est habituellement en coton ou en lin, et parfois en chanvre ou en jute.

Sur cette page :

Causes des dommages

L'usure est la principale cause de dommages aux moquettes et aux tapis. Les franges des moquettes s'usent. Celles posées sous les meubles sont usées par les chaises que l'on tire et retire. Dans la mesure du possible, évitez de poser un meuble lourd sur une moquette ou un tapis. Aussi, il est bon de déplacer régulièrement les meubles posés sur des moquettes pour éviter qu'ils n'y laissent des creux permanents. Vous pouvez aussi glisser des patins sous les pieds des meubles pour en distribuer le poids.

Lumière

La lumière (naturelle et artificielle) endommage les moquettes et les tapis, comme c’est le cas pour tous les textiles. Elle peut dessécher les fibres et en changer les couleurs. Évitez donc de placer une moquette en plein soleil; autrement, essayez de couvrir les fenêtres qui se trouvent à proximité.

Température et humidité relative

La température et l'humidité relative ont aussi des conséquences sur les tapis et les moquettes. La laine perd ses huiles naturelles lorsqu'elle est exposée à la chaleur, ce qui en affaiblit les brins. De plus, une forte humidité endommage les fibres et peut causer la migration des couleurs.

Saleté et poussière

La saleté et la poussière peuvent s'incruster dans une moquette et agir comme du papier de verre, usant peu à peu le canevas du tapis. De plus, les mites et les anthrènes des tapis adorent gruger la laine et les autres fibres. Les moquettes suspendues peuvent être plus susceptibles d'attirer des insectes nuisibles parce que ceux-ci peuvent s'introduire entre le tapis et sa doublure. Un nettoyage régulier à l'aspirateur peut régler ce problème.

Manipulation

Pour déplacer un grand tapis, ou même un petit, ne l'agrippez pas par un bord. Enroulez plutôt quelques centimètres de la moquette, puis tirez-la à deux mains. Pour remettre les meubles en place, soulevez-les et déplacez-les. Ne tirez pas sur le tapis.

Rangement

Il faut toujours éviter de plier les textiles, dans la mesure du possible, et les tapis ne font pas exception à la règle. Les plis peuvent laisser des marques permanentes ou, pire encore, casser les fils. Il est donc préférable de les enrouler, ce qui vaut aussi pour les moquettes et les tapis. Ce travail s'accomplit mieux à deux. Pour enrouler une moquette ou un tapis, suivez les étapes suivantes :

  1. Assurez-vous que le tapis est propre et sec.
  2. Posez le tapis à l'envers sur le plancher.
  3. Couvrez l'envers avec du papier de soie non acide ou de la mousseline de coton lavée à l'avance, puis enroulez la moquette depuis le dessus (dans le sens des poils) sur un tube de gros diamètre.
  4. Couvrez le tube avec une pellicule de plastique Mylar (en polyéthylène) ou de la mousseline non blanchie qui a été lavée (vous pouvez aussi utiliser un tuyau de plomberie en plastique s'il est assez gros, à condition de le recouvrir de papier de soie non acide).
  5. Le tube devrait être légèrement plus long que le tapis.
  6. Recouvrez le tapis avec du papier de soie non acide ou de la mousseline non blanchie et attachez-le sans serrer à plusieurs endroits avec des rubans en coton larges.
  7. Rangez le tapis en le surélevant par rapport au sol, c'est-à-dire en posant les extrémités du tube sur des supports de soutien, sans que ceux-ci lui touchent.

Comme tous les objets que l'on souhaite préserver, évitez de ranger les moquettes et les tapis dans les sous-sols et les greniers, où le taux d'humidité et la température peuvent varier.

Présentation

Une thibaude ou un sous-tapis de qualité protège les moquettes et les tapis et en prolonge la vie en compensant les inégalités du plancher et en absorbant le poids du mobilier. Les sous-tapis doivent mesurer de 3 à 6 mm (1/8 à 1/4 po) d'épaisseur et être de la même taille que la moquette. Il ne faut jamais plier un sous-tapis ou le faire se chevaucher. Évitez les sous-tapis enduits d'un adhésif ou ceux faits de mousse de caoutchouc, de vinyle, de jute ou de feutre recyclé. Comme il n'existe pas de sous-tapis parfait, vérifiez régulièrement l'état du sous-tapis et du tapis. Si le sous-tapis est abîmé ou qu'il endommage le tapis de quelque façon, remplacez-le et continuez de vérifier régulièrement l'état du sous-tapis de même que celui du tapis.

Tournez les moquettes et les tapis régulièrement pour qu’ils s'usent plus également.

Suspension des tapis et des moquettes

Les moquettes et les tapis sont souvent suspendus pendant les expositions. Vous pouvez doubler une moquette ou tapis avec du coton lessivé pour les protéger de la poussière. Dans ce cas, fixez la doublure au haut de la moquette ou du tapis et au haut des côtés, puis laissez le reste pendre librement. Vous pouvez notamment utiliser du velcro pour suspendre les tapis et les moquettes. Pour ce faire, cousez le velcro sur un manchon en coton. Ensuite, alignez ce manchon avec le haut de la moquette avant de le coudre en place à la main, en ayant bien soin de faire passer les points entre les fils de la moquette. Agrafez la bande de crochets de l'attache velcro sur une baguette de bois qui peut être suspendue ou vissée au mur.

Montage sur support rigide

Les tapis, selon leur dimension, peuvent aussi être montés sur un support rigide fait de carton pour passe-partout à huit épaisseurs, de plastique cannelé ou de contreplaqué scellé. Les dimensions du support devraient dépasser d'au moins trois centimètres, sur tous les côtés, celles de la moquette ou du tapis. Vous pouvez matelasser le support avec du feutre de polyester. Avant d'y fixer la moquette ou le tapis, préparez une doublure de soutien taillée dans un tissu de coton, de coton-polyester ou de lin dont la couleur est solide (prélavé et séché) et dont les dimensions dépassent d'au moins cinq centimètres celles du support. Posez le tissu de soutien à l'envers sur une surface lisse et propre. Étalez au pinceau une bande de colle de cinq centimètres de largeur sur un côté de l'envers du support. Ensuite, repliez le bord du tissu de soutien sur le côté encollé du support et appuyez.

Posez des poids à chaque bout et laissez sécher. Refaites la même chose du côté opposé du support. Vous pouvez aussi fixer le tissu de soutien au dos du support avec des agrafes résistantes à la rouille. Enfin, centrez le tapis sur le support et fixez-le avec des points cousus à la main. Vous devez coudre le tapis au support sur le pourtour et aussi en quadrillage, en exécutant des points horizontaux et verticaux sur toute la surface de la moquette ou du tapis, pour en distribuer uniformément le poids. Idéalement, le tapis devrait ensuite être encadré ou placé dans une vitrine en plexiglas.

Nettoyage et réparations

Pour entretenir les moquettes et les tapis, il vous suffit de passer régulièrement l'aspirateur en vous servant d'une brosse normale (et non d'une brosse motorisée) et en réglant l'aspirateur à un faible niveau d'aspiration. Passez la brosse de l'aspirateur lentement sur la moquette. Le fait d'appuyer ou de frotter ne fait qu'abîmer les fibres de la moquette. Passez toujours l'aspirateur dans le sens des poils. Regardez attentivement pour voir si le tapis s'effiloche et faites attention aux franges. Lorsque c'est possible, et si la moquette ou le tapis est particulièrement fragile ou suspendu à un mur, protégez-en la surface avec une moustiquaire avant de le passer à l'aspirateur. Passez régulièrement l'aspirateur sur l'envers des moquettes ou des tapis et sur les sous-tapis et le plancher même.

N’utilisez pas de shampooings à moquette commerciaux pour nettoyer les tapis précieux parce que la poussière et la saleté sont plus susceptibles d'être attirées par les fibres après le nettoyage. Adressez-vous à un spécialiste pour en savoir plus sur le nettoyage de tels tapis.

Si un liquide est renversé sur un tapis, nettoyez immédiatement la tache en absorbant autant de liquide que possible avec un matériau approprié (comme un chiffon de coton). Tamponnez délicatement et sans frotter, ce qui ne ferait que fixer davantage la tache dans le tapis. Posez un matériau absorbant propre sur la tache et laissez reposer sous pression, jusqu'à ce que le tapis soit sec.

Coordonnées pour cette page Web

Ces documents sont publiés par l'Institut canadien de conservation (ICC). Pour toutes questions ou commentaires, incluant les demandes de reproduction, communiquez avec l'ICC.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :