FAQ – Faites preuve d’esprit critique à l’égard de ce que vous voyez en ligne

1. Pourquoi cette information m’est-elle offerte?

Il se peut que vous receviez de l’information en ligne pour diverses raisons. Les algorithmes des médias sociaux filtrent le contenu que vous voyez en fonction de certains critères, comme les préférences de l’utilisateur ou l’historique de recherche. Plus vous interagissez avec un compte ou un contenu portant sur un sujet précis, plus vous verrez des messages de même nature.

Sur les médias sociaux, vous recevez peut-être de l’information provenant d’entreprises et d’organisations qui paient pour des publicités. Il s’agit notamment d’invitations à « aimer » certaines pages ou certains messages publiés sur certaines pages, ainsi que des annonces de produits à vendre qui sont souvent liés à votre historique de recherche. Si vous n’aimez pas le contenu ainsi offert, certaines plateformes vous donnent le choix de cacher ou de voir moins de messages d’un certain type ou portant sur un certain sujet, ou encore d’arrêter de voir les messages provenant d’une personne ou d’une page en particulier.

a) Pourquoi certaines organisations ou personnes essaieraient-elles de m’induire en erreur?

Les cyberacteurs malveillants peuvent essayer de vous induire en erreur et vous détourner de faits qui ne correspondent pas à leurs points de vue et à leurs valeurs. Ils peuvent essayer de s’emparer de vos renseignements personnels pour vous arnaquer ou détourner vos comptes de médias sociaux. Ces organisations ou personnes pourraient même chercher à vendre vos renseignements personnels à une tierce partie, ce qui pourrait avoir de lourdes conséquences.

Certaines organisations ou personnes pourraient également essayer de vous induire en erreur pour augmenter leur profil en ligne, élargir leur portée et augmenter les chances d’influencer les gens dans le monde entier, souvent pour les inciter à acheter un service ou un article (réel ou faux) ou à changer d’opinion ou de perception sur divers sujets, institutions ou individus.

Si vous soupçonnez qu’un site Web ou un vendeur est frauduleux ou que vous avez peut-être été victime d’une fraude, vous pouvez communiquer avec le Centre antifraude du Canada ou le service de police de votre localité.

2. Ce message tente-t-il de m’influencer?

Les nouvelles et les articles créés par les cyberacteurs malveillants peuvent essayer de brouiller votre point de vue en suscitant en vous une certaine réaction face à des institutions, des personnes ou des groupes.

Les cyberacteurs malveillants ont recours à des tactiques comme le fait de ne présenter qu’un côté de la médaille ou de compiler des activités ou des actions sans rapport et les feront paraître liées.

3. Ce message est-il vrai et exact?

Il faut vérifier l’information auprès de plusieurs sources (soit des sites Web de nouvelles accrédités) reconnues comme étant dignes de confiance. Si l’information n’est que peu ou pas du tout mentionnée par d’autres sources, il se peut qu’elle ne soit pas vraie. La plupart des articles médiatiques puisent leurs renseignements d’une source directe. Si vous êtes sceptique, examinez la source originale de l’histoire pour voir si ce que vous lisez correspond à la façon dont les médias ont traité le sujet.

4. Ce message est-il toujours d’actualité?

Regardez toujours la date de publication d’un article avant de le partager. Le nom de la dernière personne à avoir partagé l’article est sans intérêt : il faut trouver la source originale.

De plus, regardez en haut ou en bas de l’article pour voir s’il y a une note indiquant que le contenu a été modifié depuis sa publication originale.

Vous pouvez également utiliser les moteurs de recherche pour trouver les actualités en fonction de la date et de l’heure de publication. Vous vous assurez ainsi de trouver la toute dernière information, celle qui est la plus pertinente, surtout lorsque la situation évolue rapidement.

5. Dois-je faire confiance à cette source?

Les cyberacteurs étrangers et malveillants améliorent leurs stratégies et deviennent plus créatifs dans la façon de déguiser leur contenu pour vous amener à y croire. L’une des façons de vérifier si un site Web est légitime est de regarder le nom de domaine ou l’URL. Si la source semble de prime abord populaire ou digne de confiance, vous pourrez constater en y regardant de plus près que son nom est mal orthographié ou qu’il y manque une lettre ou deux pour induire l’utilisateur en erreur.

Les cyberacteurs malveillants créent souvent de faux profils en ligne ou piratent les comptes de médias sociaux de personnes réelles. Si vous faites normalement confiance à une source d’information qui commence soudainement à publier des articles qui n’ont pas la même teneur habituelle, elle peut avoir été piratée. Si vous vous méfiez de l’identité d’une personne sur les médias sociaux, recherchez ce même nom sur la plateforme. Vous pouvez trouver beaucoup de faux comptes en utilisant ce nom ou la même image de profil.

Une autre façon de savoir d’où vient l’information est de vérifier si la source a une section « À propos de l’organisation ou de l’entreprise » et si elle possède un emplacement physique et des coordonnées.

6. Dois-je partager ce contenu?

Réfléchissez avant de partager.

Les nouvelles et les articles créés par les cyberacteurs malveillants peuvent essayer de brouiller votre point de vue en suscitant en vous une certaine réaction face à des institutions, des personnes ou des groupes. Les cyberacteurs malveillants ont recours à des tactiques comme le fait de ne présenter qu’un côté de la médaille ou de compiler des activités ou des actions sans rapport et les feront paraître liées.

Lisez au-delà des manchettes. Pour être accrocheurs et attirer plus de clics, les titres peuvent parfois être trompeurs et ne pas refléter le contenu d’une histoire.

Vérifiez la source et la date de publication, puis contrevérifiez les faits s’il y a un doute dans votre esprit. Si vous réfléchissez avant de partager, vous contribuerez à arrêter la tendance à la désinformation.

Liens connexes

Pensez cybersécurité :

HabiloMédias :

Protection de la démocratie :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :