Le Nunavut est l’hôte d’un atelier américain sur la prévention du suicide chez les Autochtones

Communiqué de presse

Des représentants du Conseil de l’Arctique réunis pour examiner des approches communes en vue de réduire les taux de suicide chez les Autochtones dans l’Arctique

3 mars 2017 – Iqaluit (Nunavut) – Instituts de recherche en santé du Canada

Au terme de l’atelier de clôture de l’initiative RISING SUN (Reducing the Incidence of Suicide in Indigenous Groups – Strengths United through Networks), le Conseil circumpolaire inuit (CCI), l’organisme Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont ravis de présenter quelques-unes des mesures prises pour s’attaquer au problème du suicide dans les États arctiques. Cet événement constitue le troisième de plusieurs ateliers conjoints tenus sous l’égide de la présidence américaine du Conseil de l’Arctique, traitant de moyens efficaces pour prévenir le suicide chez les Autochtones de la région circumpolaire.

L’initiative RISING SUN visait à établir un ensemble commun de définitions, de mesures et de normes pour permettre aux travailleurs de la santé œuvrant au sein de différents systèmes de mieux servir leur communauté, ainsi que pour aider les responsables des politiques à mesurer les progrès, à surveiller la mise en œuvre des interventions et à en relever les difficultés propres aux communautés. Les participants ont examiné comment l’initiative complète des stratégies essentielles telles que la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits de l’ITK [non disponible en français]. L’atelier a également servi de base aux délégués finlandais en vue de l’application de la récente Stratégie sur le bien-être mental des Samis et de la présidence finlandaise du Conseil de l’Arctique, de 2017 à 2019.

Le CCI, l’ITK et les IRSC sont heureux de collaborer avec la Finlande qui prendra, dès 2017, les rênes du Conseil de l’Arctique, toujours avec la prévention du suicide comme priorité commune.


Citations

« J’ai été ravie de constater l’ampleur de la participation, en particulier des personnes habitant une communauté circumpolaire. Il va de soi que le bien-être mental et la prévention du suicide demeurent une priorité absolue dans le Nord. Le réseau établi doit être maintenu, et le travail à accomplir doit toujours s’articuler autour des besoins de la communauté. »

- Okalik Eegeesiak
Présidente du Conseil circumpolaire inuit

« La collaboration permet d’intensifier nos efforts visant à accroître l’équité sociale et à surmonter les obstacles systémiques à la prévention du suicide. Nos démarches s’inscrivent dans un mouvement en faveur du changement, et j’ai ressenti un véritable esprit de partenariat et de bonne volonté chez les participants. Au cours de l’atelier de deux jours, je me suis engagé à poursuivre mes efforts pour trouver une solution au suicide au sein de notre peuple, et j’apprécie sincèrement l’apport et l’action concertée de tous les partenaires en vue d’atteindre notre but commun. »

- Natan Obed
Président de l’Inuit Tapiriit Kanatami

« Je suis impressionné par l’engagement d’organisations clés pour trouver des solutions concrètes qui soient à la fois communautaires et sensibles au savoir inuit et aux systèmes de connaissances autochtones. Je ne doute pas de la poursuite et de l’approfondissement de ce travail sous la présidence finlandaise du Conseil de l’Arctique, de 2017 à 2019. »

- Dr Alain Beaudet
Président des Instituts de recherche en santé du Canada

Faits en bref

Personnes-ressources

Andrew MacKendrick
Cabinet de l’honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Carole Simon
Conseil circumpolaire inuit – Canada
613-563-2642
csimon@inuitcircumpolar.com

Patricia D’Souza
Inuit Tapiriit Kanatami
613-292-4482
dsouza@itk.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

L’organisme Inuit Tapiriit Kanatami [non disponible en français] (ITK) représente à l’échelle nationale les quelque 60 000 Inuits du Canada, dont la majeure partie habite l’une des 53 communautés réparties dans la région désignée des Inuvialuit (Territoires-du-Nord-Ouest), au Nunavut, ainsi que dans les régions du Nunavik (Nord du Québec) et du Nunatsiavut (Nord du Labrador).


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :