L’éminent neurobiologiste Samuel Weiss est nommé directeur scientifique de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies des IRSC

Communiqué de presse

4 mai 2017 – Ottawa (Ontario) – Instituts de recherche en santé du Canada

Le Dr Roderick McInnes, président intérimaire des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), et le conseil d’administration des IRSC ont annoncé aujourd’hui la nomination du Dr Samuel Weiss comme directeur scientifique de l'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies (INSMT). Cette nomination prendra effet le 1er juillet 2017.

Depuis 2004, le Dr Weiss est le directeur de l’Institut du cerveau Hotchkiss à l’Université de Calgary (le tout premier à occuper ce poste), où il dirige une équipe de 127 universitaires, de plus de 300 stagiaires en neurosciences et de 350 professionnels. Il est également professeur titulaire à l’École de médecine Cumming de l’Université de Calgary.

Le Dr Weiss est réputé pour avoir découvert des cellules souches du système nerveux dans le cerveau de mammifères adultes en 1992, ce qui donne à penser que le cerveau adulte peut générer de nouvelles cellules. Cette recherche a ouvert la voie à de nouveaux traitements potentiels pour les maladies du cerveau et à une meilleure compréhension du cancer du cerveau. Sa recherche actuelle a pour but de trouver de nouvelles façons de traiter les tumeurs cérébrales les plus mortelles.

L’association entre le Dr Weiss et les IRSC n’est pas nouvelle. Le chercheur a en effet reçu une bourse de recherche postdoctorale de l’organisme prédécesseur des IRSC, le Conseil de recherches médicales du Canada, en 1983. Plus récemment, il a codirigé l’équipe de rêve Cellules souches de Stand Up to Cancer Canada qui a reçu 11,7 M$ des IRSC et d’autres partenaires pour étudier les cellules souches du cancer qui stimulent la croissance tumorale.

Comme directeur scientifique de l’INSMT des IRSC, le Dr Weiss travaillera avec les communautés canadiennes des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies pour déterminer les priorités de recherche, créer des possibilités de financement de la recherche, former des partenariats, ainsi que mettre en application les conclusions de la recherche dans des politiques et des pratiques visant à améliorer la santé des Canadiens et des populations du monde entier. Enfin, en tant que membre de l’équipe de direction des IRSC, il participera à la définition et à la mise en œuvre des orientations stratégiques des IRSC. 


Citations

« Je suis ravi d’accueillir aux IRSC le Dr Sam Weiss en tant que nouveau directeur scientifique de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies. Le Dr Weiss compte, parmi ses nombreuses contributions, la découverte des cellules souches du cerveau.  Il est un chef de file très respecté notamment dans son rôle de directeur de l’Institut du cerveau Hotchkiss de l’Université de Calgary. La communauté des IRSC bénéficiera grandement de son leadership dans l’appui de la recherche sur des priorités scientifiques et gouvernementales comme la santé mentale, la démence et la dépendance aux opioïdes. »

Roderick McInnes, C.M., M.D., Ph.D., MSRC  
Président intérimaire des Instituts de recherche en santé du Canada

« Je suis très honoré de me voir confier cette importante responsabilité au sein des IRSC, et d’ainsi suivre les traces de mes collègues, les Drs Rémi Quirion et Tony Phillips. Ces derniers ont fait beaucoup pour soutenir la recherche à fort impact que réalisent les communautés canadiennes des neurosciences et de la santé mentale sur des questions vitales comme la démence, les lésions cérébrales, l’autisme, les dépendances et la dépression. Je suis impatient de faire ma part pour l’avancement du programme national canadien en neurosciences, en santé mentale et en toxicomanie. »

Dr Samuel Weiss
Prochain directeur scientifique de l'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies des IRSC

« L’apport du Dr Weiss à la réalisation des objectifs du programme Eyes High de l’Université de Calgary est colossal. Comme premier directeur de l’Institut du cerveau Hotchkiss et responsable de la stratégie de recherche sur le cerveau et la santé mentale de l’Université, il a joué un rôle déterminant pour faire de l’Université de Calgary un chef de file de la recherche et de la formation dans ces domaines. Nous nous réjouissons qu’il ait été reconnu pour son leadership exceptionnel, et qu’il continue de contribuer à la recherche sur le cerveau et la santé mentale à l’échelle nationale. »

Dr Ed McCauley
Vice-président à la recherche, Université de Calgary

Faits en bref

  • Les IRSC sont composés de 13 instituts, chacun étant dirigé par un directeur scientifique chargé de soutenir un domaine précis de la recherche en santé, d’établir et d’entretenir des partenariats, ainsi que de promouvoir l’utilisation des données de recherche pour éclairer les politiques favorisant l’amélioration de la santé des Canadiens.

  • L’objectif global de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies des IRSC est d’assurer une approche plus intégrée des soins aux patients, qui met l’accent sur la santé du cerveau dans tout le spectre des soins de santé, c’est‑à‑dire des sciences biomédicales aux sciences cliniques, aux systèmes et aux services de santé, et aux facteurs sociaux, psychosociaux, culturels et environnementaux qui influent sur la santé des populations. 

Produits connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Jordanna Heller
Directrice, Communications et Relations avec les médias
École de médecine Cumming de l’Université de Calgary
403-220-2431
hellerj@ucalgary.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

L'Institut du cerveau Hotchkiss (HBI) à l’Université de Calgary compte plus de 120 scientifiques et cliniciens‑chercheurs qui se consacrent à l’avancement de la recherche et de la formation en santé cérébrale et mentale. Les forces de l’Institut dans les domaines du cerveau et du comportement, des lésions nerveuses et de leur réparation, ainsi que du vieillissement cérébral sain, ouvrent la voie à de nouveaux traitements des troubles neurologiques et psychiatriques pour l’amélioration des soins et de la qualité de vie des patients.

L’Université de Calgary est un pôle intellectuel mondial dans la ville la plus entrepreneuriale du pays. Dans notre cadre d’apprentissage dynamique et de haute qualité, les étudiants s’épanouissent dans des programmes qu’enrichissent la recherche, les expériences pratiques et la pensée entrepreneuriale. Notre stratégie nous permet d’être reconnus comme l’une des cinq principales universités du Canada pour la recherche, avec l’engagement des communautés que nous servons et guidons. Cette stratégie a pour nom Eyes High, nom inspiré par la devise gaélique de l’université qui se traduit par « Je lèverai les yeux ». Pour en savoir plus, visitez ucalgary.ca/eyeshigh.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :