Soutien du gouvernement du Canada à la recherche en santé novatrice à l’Université de Regina

Communiqué de presse

Des chercheurs reçoivent du financement pour des recherches de pointe sur  les toxicomanies et la santé des préposés au soutien personnel.

12 mars 2018 – Regina (Saskatchewan) – Instituts de recherche en santé du Canada

La découverte scientifique constitue un facteur déterminant qui permettra de relever de nombreux défis d’ordre économique, social et sanitaire auxquels le Canada et le monde font face. C’est pourquoi le gouvernement du Canada est fier de soutenir la recherche dans divers domaines clés, ce qui garantira un avenir prospère pour les Canadiens.

Aujourd’hui, durant son passage à l’Université de Regina, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a souligné le récent investissement fédéral de 937 000 $ dans la recherche en santé réalisée à l’Université de Regina. Ce soutien offert par le biais des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) fait partie d’un investissement plus vaste de 372 M$ visant à permettre aux chercheurs d’étudier tout un éventail de problèmes de santé touchant les Canadiens.

Durant sa visite à l’université, le ministre a rencontré la Dre Randy Johner, qui a reçu 451 000 $ pour explorer l’utilité potentielle des téléphones intelligents et des tablettes pour offrir du soutien thérapeutique centré sur la culture aux Autochtones des régions rurales et éloignées souffrant de toxicomanies. La recherche a démontré que les traitements contre la toxicomanie ayant recours aux technologies étaient non seulement rentables en comparaison des traitements offerts par des conseillers, mais aussi efficaces pour engager et traiter les patients avec des problèmes de toxicomanie.

Le ministre a également souligner le travail de la Dre Shanthi Johnson à l’Université de Regina. L’équipe de la Dre Johnson a obtenu une subvention de 485 000 $ pour  recruter des personnes âgées recevant des soins à domicile et leurs préposés au soutien personnel dans un programme d’exercice à domicile. Son projet vise à améliorer la santé physique et à réduire les chutes chez les personnes âgées tout en limitant l’incidence des troubles musculosquelettiques chez les préposés au soutien personnel, dont le travail cause souvent des élongations et des blessures en raison des charges à lever et à transporter de façon répétitive.

Citations

« Bravo aux chercheurs qui ont obtenu ces subventions des IRSC. Votre important travail constitue la clé pour sauver des vies, découvrir de nouveaux traitements, faire des percées scientifiques, créer de nouvelles connaissances essentielles aux progrès en santé, et permettre au système de santé de réaliser des économies à long terme. »
L’honorable Ralph Goodale
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Ce financement représente un investissement important dans la recherche en santé pour la communauté scientifique et le Canada en entier. Les subventions permettent aux IRSC de venir en aide à des chercheurs à différentes étapes de leur carrière, dans tout le pays et dans tous les secteurs de la recherche en santé. Nos chercheurs ont fait du Canada un chef de file mondial dans la recherche en santé. »
Dr Roderick R. McInnes, C.M., O.Ont., M.D., Ph.D., MSRC
Président par intérim, Instituts de recherche en santé du Canada

« Les chercheurs de l’Université de Regina sont résolus à améliorer la santé des Canadiens. La mise au point de technologie pouvant offrir du soutien centré sur la culture aux personnes souffrant de toxicomanies et la mise en œuvre d’un programme d’exercices à l’intention des personnes âgées et de leurs préposés au soutien personnel pour améliorer la santé, réduire les chutes et limiter l’incidence des troubles musculosquelettiques ne sont que des exemples de projets novateurs réalisés ici, en Saskatchewan, qui transforment véritablement la qualité de vie. »
Dre Vianne Timmons
Rectrice et vice-chancelière, Université de Regina

« Je suis très heureuse de recevoir cette subvention des IRSC. Au cours des trois prochaines années, notre équipe multidisciplinaire — composée de chercheurs en travail social, en génie, en sociologie, en médecine et en sciences infirmières — créera et mettra à l’essai des interventions thérapeutiques auprès de toxicomanes ayant différents besoins en matière d’apprentissage. Nous utiliserons des technologies novatrices pour créer une application tenant compte de la culture. Ce projet permettra d’établir des partenariats universitaires et communautaires, et comprendra la participation directe du Métis Addictions Council of Saskatchewan inc. et des membres de sa communauté dans la création et la mise à l’essai de l’application. »
Dre Randy Johner
Professeure agrégée en travail social, Université de Regina

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :