Infolettre jeunesse avril 2018

Leaders d’aujourd’hui Canada - Les jeunes agissent pour bâtir  un Canada et un monde meilleurs

•	Groupe de personnes qui regardent leur tablette et leur téléphone intelligent et qui discutent



Envoyez le lien à un ami et participez ensemble! Vous l’avez reçu d’un ami? Inscrivez-vous ici pour recevoir des nouvelles sur les occasions de participer en ligne et en personne.



Exprimez-vous!



Aidez-nous à élaborer une politique jeunesse pour le Canada !

Le gouvernement du Canada est résolu à élaborer une Politique jeunesse pour
le Canada, et vous pouvez y contribuer en nous faisant part des aspects les plus
importants pour vous !

Jetez un coup d’oeil au site jeunesenaction.ca et dites-nous ce qui compte le plus pour vous et vos amis, par exemple, la santé, l’environnement ou l’égalité entre les sexes. Vous pouvez nous faire part de vos idées sur le site Web, partager vos commentaires dans une discussion en ligne, créer une courte vidéo ou prendre part à un dialogue jeunesse près de vous.

Nous vous encourageons à devenir un jeune ambassadeur et à lancer votre propre dialogue dans votre collectivité – consultez le site Web pour obtenir des conseils et des outils sur la façon de soutenir vos activités et de nous communiquer facilement les résultats de votre dialogue.


Le premier ministre Justin Trudeau en compagnie des membres du Conseil jeunesse du premier ministre

C’est votre chance de vous faire entendre! Soyez créatif et n’oubliez pas de dire à vos amis de participer à la conversation! Vous avez jusqu’au 20 avril 2018 pour nous faire part de vos opinions en ligne.

Restez branché et aidez-nous à élaborer une politique jeunesse pour le Canada!

Suivez-nous à #JeunesenactionCda pour connaître les dernières nouvelles et donner votre opinion.


Découvrez le site jeunesenaction.ca et dites‑nous ce qui compte le plus pour vous et vos amis.


Façonnons l’avenir des services destinés aux jeunes au Canada

Service Jeunesse Canada est un programme qui permet aux jeunes Canadiennes et Canadiens de servir leur collectivité et leur pays tout en acquérant de l’expérience et de précieuses compétences. Le service communautaire est un engagement que l’on prend envers soi-même et envers la collectivité que l’on sert dans le but de se surpasser tout en bâtissant un Canada meilleur.

Ce programme sera conçu par des jeunes pour des jeunes au cours des 15 prochains mois. Faites entendre votre voix et connaître vos idées : dites-nous ce que vous pensez!

Offrez vos services dès maintenant en cherchant une occasion de bénévolat dans votre région. Vous avez plutôt une idée de projet de service? Réalisez-la dans votre collectivité en faisant la demande d’une micro-subvention de 250 $, de 750 $ ou de 1 500 $.

Aidez-nous à bâtir un Canada meilleur en redonnant à la collectivité!






Les visages de deux femmes et de deux hommes sur lesquels sont superposés les mots « Dites-nous ce que vous en pensez ».

Participez!


Joignez‑vous à la conversation #MONG7

En 2018, le Canada assure la présidence du G7. Tout au long de cette année, le Canada aura l’occasion de démontrer son leadership mondial. En plus d’accueillir le Sommet des dirigeants du G7 les 8 et 9 juin prochains dans la superbe région de Charlevoix, au Québec, le Canada a pour responsabilité d’établir le programme politique et stratégique et d’organiser la tenue de réunions ministérielles et d’autres rencontres, évènements et activités de mobilisation liés au G7. Nous travaillons étroitement avec nos homologues du G7 pour contribuer à bâtir un monde meilleur et plus sûr.

Le 14 décembre 2017, le premier ministre Trudeau a dévoilé les thèmes de la présidence canadienne du G7 :

  • Investir dans la croissance économique qui profite à tout le monde;
  • Se préparer aux emplois de l’avenir;
  • Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes;
  • Travailler ensemble à l’égard des changements climatiques, des océans et des énergies propres
  • Construire un monde plus pacifique et plus sûr.

Nous voulons savoir lesquels de ces thèmes sont les plus importants à vos yeux et entendre vos commentaires. Joignez-vous à la conversation #monG7, et passez le mot!

Twitter : @G7frFacebook : @G7CanadaInstagram : @G7Canada




Groupe de personnes qui regardent une illustration de la planète Terre


Vue sous-marine; on peut voir les rayons de soleil à travers les petites vagues

Participez au Défi innovation jeunesse pour les océans du G7

Nous VOUS invitons à participer au Défi innovation jeunesse pour les océans! Vous pourriez gagner un voyage, tous frais payés, afin de présenter vos solutions pour la protection des océans aux ministres du G7.

Publiez sur Twitter une vidéo dans laquelle vous exposez votre idée pour aider à protéger nos océans. Utilisez le mot-clic #MesOcéans2050 et envoyez votre demande de participation au Défi d’ici le 15 mai 2018.


Conscientiser les jeunes sur la bonne alimentation

Quel que soit l’âge, les décisions que nous prenons à l’égard des aliments que nous consommons ont une incidence directe sur notre santé. C’est pourquoi Santé Canada a lancé sa Stratégie en matière de saine alimentation, un ensemble d’initiatives visant à faire sorte que le choix le plus sain est le plus facile à faire pour les Canadiens. Parmi ces initiatives, notons les restrictions proposées en matière de commercialisation de boissons et d’aliments malsains auprès des enfants et la révision du Guide alimentaire canadien. Pour de plus amples renseignements sur la Stratégie en matière de saine alimentation, cliquez ici.

Santé Canada propose par ailleurs un symbole nutritionnel qui aiderait les Canadiens et Canadiennes à repérer rapidement les aliments à teneur élevée en gras suturés, en sucres et en sodium. Répondez à un court sondage avant le 26 avril 2018 pour mieux guider le choix du symbole à adopter.



Illustration de trois rangées de canettes de boissons gazeuses ne portant aucune marque



Groupe diversifié de six jeunes hommes et femmes assis sur l’herbe dans un parc

Posez votre candidature dans le cadre du Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) et des Stages internationaux pour les jeunes autochtones (SIJA)!

Le PSIJ et l’initiative SIJA offrent l’opportunité à des jeunes Canadiens et Canadiennes d’acquérir une précieuse expérience dans différents domaines du développement international, de s’engager en tant que citoyens et citoyennes du monde, et de soutenir la Politique d’aide internationale féministe du Canada.

Les jeunes âgés entre 19 et 30 ans et ayant un diplôme d’études postsecondaires sont éligibles au PSIJ, alors que les jeunes autochtones de 18 à 35 ans, possédant un diplôme d’études secondaires, peuvent postuler à l’initiative SIJA.

Après leur séjour à l’étranger, les stagiaires auront la chance de participer à une variété d’activités innovantes liées à l’employabilité, afin de les guider dans leurs futures carrières et études.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour en apprendre davantage sur les organisations canadiennes qui offrent des stages et sur les nombreuses possibilités de participer.

Bonne chance aux futurs citoyens et citoyennes du monde!


Vous changez déjà les choses dans votre collectivité, alors pourquoi ne pas nous montrer comment vous vous y parvenez ?
Utilisez le mot-clic #Leadersdaujourdhui et partagez vos histoires.


La campagne #BeccaToldMeTo


Perpétuons l’initiative de Becca Schofield de Riverview, au Nouveau-brunswick

En décembre 2016, Becca Schofield a appris qu’elle souffrait d’un cancer en phase terminale. Cette nouvelle ne l’a toutefois pas empêchée de lancer la campagne mondiale #BeccaToldMeTo, qui incite les gens à faire de bonnes actions et qui a rapidement touché la vie de centaines de personnes partout dans le monde. Parmi les choses qu’elle voulait faire, Becca désirait encourager les gens à poser spontanément de bonnes actions et à les partager dans sa page Facebook ou au moyen du mot-clic #BeccaToldMeTo.

Cette initiative a reçu un appui énorme, et des gens d’aussi loin que l’Australie, l’Espagne et le Japon ont partagé leurs bonnes actions dans les médias sociaux. De plus, des gens et des groupes communautaires inspirés par cette initiative ont amassé des milliers de dollars en l’honneur de Becca et ont fièrement porté des bracelets et affiché des autocollants sur leur pare-chocs ainsi que des signes en appui à sa cause. Becca a reçu de nombreux honneurs, dont celui de voir une journée nommée officiellement en son nom au Nouveau- Brunswick, soit le troisième samedi de septembre. En février dernier, le premier ministre Justin Trudeau a remercié Becca « de son courage, de son bénévolat et d’inspirer chez les autres le sens de l’engagement envers la collectivité ».

Le 17 février 2018, Becca est décédée à l’âge de dix-huit ans. Afin de lui rendre hommage et de perpétuer ce qu’elle avait entrepris, on encourage les gens à faire de bonnes actions et à continuer de les publier dans les médias sociaux avec le mot-clic #BeccaToldMeTo.




Gros plan de Becca Schofield

« J’ai toujours su que les gens ont cette bonté en eux. La bonté et le positivisme sont un choix, et ce n’est pas un choix que l’on fait à une seule occasion. »
– Becca Schofield


Que fait le conseil jeunesse du Premier ministre ?


Depuis notre dernier bulletin d’information, le Conseil jeunesse du premier ministre s’est réuni à St. John’s (Terre-Neuve) et à Winnipeg (Manitoba) pour discuter de l’élaboration d’une politique jeunesse pour le Canada.

En septembre 2017, les membres du Conseil se sont réunis pour mettre en commun leurs idées et leurs conseils concernant une politique jeunesse pour le Canada et discuter des thèmes qui pourraient être examinés, comme l’environnement et les changements climatiques, la santé mentale et l’emploi chez les jeunes. Le Conseil a poursuivi ces discussions lors de la réunion de janvier 2018, et les membres ont souligné l’importance d’assurer la participation directe des jeunes Canadiens à cette initiative. Pour connaître l’opinion des jeunes de la région, le Conseil a tenu un dialogue avec environ 75 participants sur la politique jeunesse en vue de discuter de leurs idées et des résultats pour une politique jeunesse du Canada.

De plus, à St. John’s, les membres du Conseil ont rencontré des intervenants locaux pour discuter des obstacles que les jeunes doivent surmonter dans les petites collectivités isolées, ainsi que de l’importance du soutien par les pairs pour trouver des solutions. À Winnipeg, le Conseil a discuté de la diversité et de l’inclusion et établi des liens avec des intervenants externes, y compris des leaders de la jeunesse locale des collectivités francophones, autochtones et LGBTQ2.

Tous les jeunes sont encouragés à faire part de leurs opinions sur une politique jeunesse pour le Canada en visitant le site www.jeunesenaction.ca. Organisez une discussion dans votre collectivité sur la politique jeunesse ou participez à l’une d’elles et publiez vos opinions en ligne. Suivez la conversation ou participez-y en utilisant le mot-clic #JeunesenactionCda






Photo de Simone Cavanaugh

Rencontrez Simone Cavanaugh, l’une des membres du conseil jeunesse!

Simone est née à Toronto en Ontario et a été élevée en partie à Montréal au Québec. Elle a récemment reçu son diplôme de l’école de droit de l’Université McGill où elle était commissaire à l’équité. Actuellement, elle travaille au Nicaragua grâce à une bourse OceanPath du Coady International Institute de l’Université St-Francis-Xavier. Simone est une passionnée des questions liées aux femmes et aux enfants, et de quelle façon ils sont touchés par les questions d’invalidité et d’accessibilité.

En décembre 2017, Simone a organisé un dialogue sur la jeunesse et l’accessibilité où les jeunes, le secrétaire parlementaire du premier ministre pour la jeunesse, Peter Schiefke, ainsi que le secrétaire parlementaire de la ministre des Sports et des Personnes handicapées, Stephane Lauzon ont pu discuter des questions d’accessibilité pour les jeunes comme la santé mentale, un emploi valorisant et les services gouvernementaux. La webémission et le Facebook en direct qui étaient accessibles ont été vus par plus de 1500 jeunes en français et en anglais.

    •	Vidéo Facebook de l’événement Dialogue on Youth and Accessibility


Regardez la vidéo pour
en savoir plus!

Veuillez utiliser un navigateur autre qu’Internet Explorer pour visionner cette vidéo.


Intéressé à postuler au Conseil de la jeunesse du Premier ministre? Inscrivez-vous pour
être informé lorsque le prochain processus de sélection sera lancé !



Les jeunes du Canada sur la scène mondiale


Les jeunes déléguées canadiennes à l’Assemblée générale des Nations unies

Raina Young, étudiante de deuxième année à l’Université d’Ottawa, et Oshani Amaratunga, étudiante en droit à l’Université de Windsor, ont été choisies pour agir comme jeunes déléguées canadiennes lors de la semaine de la rencontre de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York, du 19 au 21 septembre 2017.

Raina et Oshani ont eu l’occasion de discuter de l’incidence des jeunes dans la fonction publique et de l’autonomisation des femmes lors de réunions privées avec le président du Conseil du Trésor, Scott Brison, et la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie‑Claude Bibeau, respectivement. Raina et Oshani ont également participé à une activité de la Journée « Unis pour l’action » et assisté à des discussions en table ronde sur des sujets comme la migration mondiale et les droits des femmes et des filles. Les deux jeunes déléguées ont été heureuses de rencontrer de nouvelles personnes et d’en apprendre davantage sur les partenariats internationaux et la diplomatie.

Président du Conseil du Trésor, Scott Brison, et les deux déléguées canadiennes des Nations Unies, Raina Young et Oshani Amaratunga

Il est essentiel que nous, les jeunes, participions à la conversation en constante évolution à propos de ces défis, afin que nous puissions continuer de cheminer comme dirigeants du changement.
– Raina Young

Tant de possibilités s’offrent aux jeunes. Il s’agit seulement de rester fidèle à soi-même et de s’engager.
– Oshani Amaratunga


Les jeunes canadiens font la différence


Faith Dickinson, de Lakefield (Ontario)

Faith est la créatrice et l’énergie derrière « Cuddles for Cancer », une organisation qui a fourni plus de 3500 couvertures Cuddle faites à la main pour réconforter les personnes qui font face à des défis comme le cancer, d’autres maladies ou un deuil. Les couvertures Cuddle ont été envoyées partout au Canada et dans le monde, y compris à des soldats et à des vétérans canadiens qui reçoivent la couverture spéciale de Faith faite à la main pour les soldats. Faith a récemment ouvert le premier Cuddles for Cancer Drop-In Centre où elle invite les bénévoles de tout âge à fabriquer des couvertures Cuddle et à appuyer d’autres initiatives locales et mondiales.

Faith a fait don de couvertures à plus de 30 organisations dans sa communauté et soutient aussi la Kawartha Food Share, où elle met les écoles au défi de mener une campagne annuelle de collecte d’aliments. L’école qui recueille le plus de dons d’aliments reçoit un don de 1000 $ de Faith, qu’elle puise dans les sommes qu’elle a économisées ou recueillies tout au long de l’année. Faith a aussi été l’instigatrice de la journée « Make a Difference Day » au Canada il y a quatre ans et espère que cela deviendra un jour national de service communautaire.

Première lauréate du prix international Princesse Diana pour la jeunesse et Ambassadrice jeunesse 2017 d’United Way Peterborough, Faith encourage les enfants et les jeunes à changer le cours des choses dans leur communauté et à appuyer des causes locales et mondiales!






Faith Dickenson qui tient une couverture confectionnée à la main devant une affiche de l’organisme Cuddles for Cancer

« Vous n’êtes jamais trop jeune pour changer les choses »
– Faith Dickinson, 15 ans, Ontario, Canada



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Canada. Bureau du Conseil privé
Infolettre jeunesse

Irrégulier.
Titre en anglais : Youth Newsletter.
Également disponible sur Internet à www.canada.ca/jeunesse.
ISSN 2371-9443

Nota : Dans la présente publication, les termes du genre masculin utilisés pour
désigner des personnes englobent à la fois les hommes et les femmes.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2017.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :