Le Canada tient le 15e exercice annuel de l’OTAN sur la défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire 

Communiqué de presse

Le 9 juillet 2018 – Ottawa – Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes

Du 9 au 27 juillet, Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) tient l’exercice PRECISE RESPONSE 2018 à la Base des Forces canadiennes Suffield en Alberta. Cet exercice annuel de l’OTAN permet aux Forces armées canadiennes et à d’autres participants de nations partenaires et alliées de l’OTAN de s’entraîner à la défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN) dans un contexte multinational.

L’Ex PRECISE RESPONSE 2018 donne l’occasion aux nations participantes de mettre leurs compétences à l’essai et d’améliorer leur interopérabilité dans un environnement en temps réel. Il permet également aux spécialistes d’acquérir les connaissances, l’expérience et les aptitudes requises pour intervenir efficacement en cas d’incident CBRN au pays ou à l’étranger.

L’Armée canadienne enverra 34 soldats du 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada, basé à Edmonton (Alberta), aux fins de l’exercice. Le contingent canadien assumera diverses fonctions de commandement et contrôle pour les tâches qui lui seront assignées, en plus de fournir deux éléments de décontamination.

En tenant l’Ex PRECISE RESPONSE 2018, le Canada continue de faire honneur aux engagements qu’il a pris lors du Sommet 2002 de l’OTAN à Prague, en fournissant à ses alliés et partenaires de l’OTAN un site sécuritaire pour l’entraînement à la défense CBRN. Comme le stipule la Politique de défense du Canada Protection, sécurité, engagement, cet exercice s’inscrit dans la vision d’un Canada engagé à l’échelle mondiale, capable de prévoir les menaces émergentes et d’aider les autres ministères et organismes d’application de la loi.


Citations

« L’exercice PRECISE RESPONSE 2018 donne à l’Armée canadienne, ainsi qu’à nos alliés et partenaires de l’OTAN, une occasion inestimable de mettre en pratique les compétences essentielles à la gestion des incidents CBRN susceptibles de survenir dans l’environnement de sécurité incertain actuel. La participation du Canada nous permettra d’améliorer notre capacité à intervenir de façon décisive en cas de menaces CBRN contre la population canadienne et les intérêts nationaux. »

– Colonel R.T. Ritchie, commandant du 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada

Faits en bref

  • Recherche et développement pour la défense Canada est une agence du ministère de la Défense nationale (MDN), qui fournit au MDN, aux Forces armées canadiennes, aux autres ministères et aux responsables de la sécurité nationale les connaissances et les avantages technologiques requis pour défendre et protéger les intérêts du Canada au pays et à l’étranger.

  • Le Centre de recherche Suffield de RDDC est situé à la Base des Forces canadiennes Suffield, en Alberta, à environ 45 kilomètres à l’ouest de Medicine Hat. La BFC Suffield a été établie en 1941 en tant que station d’expérimentation interarmées du Canada et du Royaume-Uni pour la recherche sur des agents chimiques et biologiques. Elle accueille aussi des membres des Forces armées canadiennes et de l’Unité d’entraînement de l’Armée britannique Suffield (BATUS).

Liens connexes

Personnes-ressources

Lieutenant Ken Jacobson
Officier des affaires publiques
1er Groupe-brigade mécanisé du Canada
Téléphone : 780-973-4011, poste 7415
Courriel : Kendell.Jacobson@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :