Planification de l'emploi et des études

Il n’est pas inhabituel de voir des personnes changer de carrière plusieurs fois au cours de leur vie. Le cheminement à faire en pareilles circonstances comporte l’évaluation de la transférabilité des habiletés et des compétences dans le nouveau domaine professionnel et l’obtention d’une accréditation grâce à l’éducation permanente.

Les questions suivantes sont des éléments importants lorsque vous songez à l’option de l’éducation permanente :

  • Quels sont mes objectifs de seconde carrière?
  • Étant donné l’investissement financier et personnel nécessaire, mes objectifs relatifs à la seconde carrière sont-ils réalistes?
  • Ai-je fait évaluer et créditer mon expérience, ma formation et mes compétences par l’entremise de l’évaluation et reconnaissance des acquis (ÉRA)?
  • Suis-je prêt à entreprendre un programme universitaire intensif?
  • Ma conjointe (mon conjoint) ou ma (mon) partenaire envisage-t-elle (il) aussi de retourner aux études?
  • Ma famille acceptera-t-elle mon souhait de retourner aux études?
  • Est-ce que votre situation financière vous permet de payer les frais de scolaritéet les manuels?
  • Est-ce que je veux faire des études à temps partiel ou à temps plein?
  • Quel est mon style d’apprentissage? L’apprentissage en ligne me convient-il, ou suis-je plus à l'aise avec des cours en classe?
  • Quelles sont mes chances de trouver un emploi une fois mes études terminées?

En considérant votre cheminement de carrière et la possibilité de retourner aux études, les questions suivantes aideront votre famille à mieux planifier :

Préparation

  • Dans quelle mesure êtes-vous prêt pour les changements qui auront lieu dans votre vie et dans l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle?
  • Savez-vous ce qui vous encourage à travailler? De quoi s’agit-il?
  • Savez-vous ce que vous voulez faire quand vous quitterez votre poste actuel?
  • Quelles sont vos habiletés et compétences?
  • Pouvez-vous décrire vos compétences militaires à un employeur civil?
  • Connaissez-vous votre valeur sur le marché du travail?
  • Avez-vous un curriculum vitæ qui vous vaudra une entrevue, ou un plan d’affaires pour mettre en valeur vos produits?
  • Savez-vous réussir une entrevue?
  • Quel régime de travail préférez-vous?
    • Semi-retraité;
    • Travailleur autonome;
    • Au service d’une autre organisation ou d’une entreprise;
    • À temps plein ou partiel;
    • Études à temps plein ou partiel;
    • Travail d’expert-conseil ou à forfait;
    • Bénévolat;
    • Stages d’apprenti en tant qu’adulte; ou
    • Transformer un passe-temps en source de revenus.

Quelques questions à se poser

  • Partir à la retraite : Voulez-vous vraiment prendre votre retraite, ou allez-vous vous accorder une pause ou opter pour la semi-retraite?
  • Travailleur autonome : Si vous envisagez de travailler à temps plein ou partiel, d’acheter une concession ou de fonder une entreprise :
    • Avez-vous les atouts émotifs, physiques et financiers voulus et la détermination nécessaire pour le faire?
    • Éprouvez-vous une passion pour votre produit ou service?
    • Que savez-vous au sujet des affaires?
    • Que savez-vous au sujet des risques?
    • Savez-vous prendre des décisions?
    • Possédez-vous les compétences voulues pour gérer une entreprise ou même votre propre comportement?
    • Saurez-vous éviter l’épuisement professionnel?
  • Au service de quelqu’un d’autre : Voulez-vous travailler à temps plein ou partiel, ou à titre occasionnel ou temporaire?
    • Voulez-vous travailler pour quelqu’un d’autre? Cela vous plairait-il?
    • Voulez-vous travailler à temps plein?
    • Pour quel genre d'entreprise voulez-vous travailler?
  • Études : Voulez-vous étudier à temps plein ou partiel? Est-ce le bon moment d’entreprendre des études pour obtenir les qualifications que vous avez toujours voulues?
    • Pouvez-vous vous permettre d’étudier à temps plein?
    • Avez-vous un plan de carrière qui vous permettra d’utiliser ces qualifications?

Préférences liées à l’emploi

Cernez les aspects de votre travail que vous aimez et n’aimez pas, par exemple : les personnes, le sentiment d’appartenir à une organisation que vous respectez, l’exaspération ressentie quand les choses ne se font pas rapidement, les processus, les défis, le salaire, et ainsi de suite. Puis, désignez dans cette liste les « éléments obligatoires » pour que vous soyez heureux dans le rôle en question; si vous ne les avez pas maintenant, vous devez les inscrire dans la liste – par exemple : « industrie de la sécurité; salaire annuel minimum de 70 000 $ et régime de pension; travail dans une équipe ».

Ensuite, indiquez vos « préférences », par exemple : responsabilités et imputabilités; travail au niveau national et, éventuellement, à l’étranger; gestion d’un personnel.

Enfin, précisez les « éléments non voulus » : longues absences de la maison; vivre au milieu de nulle part; travail fréquent pendant la fin de semaine.

Recherche d’emploi

Vous devez prendre ce qui suit en considération :

  • À l’heure actuelle, où sont les emplois?
  • Quelles industries offrent les meilleures possibilités?
  • Quels sont les types d’emplois offerts?
  • Où les emplois se trouvent-ils?
  • Quels sont les salaires ou les régimes de rémunération?
  • Qu’attendent les employeurs de leur personnel?

Employeurs

Que recherchent les employeurs? Prenez ce qui suit en compte :

  • Les candidats ayant des antécédents stables : est-ce votre cas?
  • Les employeurs font preuve de réticence à l’égard des candidats qui ont changé d’emploi souvent.
  • Des employés à temps partiel ou plein, en stage d’apprenti, occasionnels, temporaires ou à forfait.
  • La valeur que vous apportez à leur organisation.
  • Une attitude positive, dynamique et résolue.

Prendre les choses en main

Quand le moment de partir arrive, vous devez prendre les choses en main et vous engager dans la voie que vous aurez tracée :

  1. Sachez clairement ce que vous voulez accomplir, comprenez-vous vous-même et sachez ce que vous pouvez faire.
  2. Comprenez comment chercher un emploi, vous renseigner sur les employeurs qui vous intéressent et entrer en rapport avec eux : crée une liste de recruteurs, mentors, réseaux et professionnels du domaine.
  3. Acquérez les compétences nécessaires à la transition et ayez un curriculum vitæ, au besoin avec l’aide des personnes susmentionnées.

Préparez-vous à fond : les candidats les mieux préparés sont souvent ceux qui réussissent le mieux.

Habiletés communément recherchées par les recruteurs

Prise de décisions : Cerner et évaluer les options, puis choisir celle qui convient le mieux.

Résolution de problèmes : Définir et employer une bonne méthode ou technique pour en arriver à une solution.

Planification : Décider de la façon d’utiliser les ressources disponibles et de mener les activités afin d’atteindre un objectif.

Communication verbale : Se servir de la parole pour exprimer des idées et transmettre des renseignements ou des explications avec efficacité.

Communication par écrit : Rédiger des textes intéressants, faciles à comprendre, bien formulés et respectant les règles de la grammaire sous la forme qui convient.

Négociation : Tenir des discussions avec autrui afin de parvenir à une entente répondant aux attentes mutuelles des intervenants.

Adaptation : Changer ou modifier son comportement en fonction des besoins, des souhaits ou des exigences d’autrui.

Leadership : Pouvoir diriger et motiver d’autres personnes, les orienter et obtenir un engagement de leur part.

Prise de conscience du monde des affaires : S’intéresser au contexte commercial et posséder des connaissances sur lui.

Aptitude à trouver des renseignements : Trouver des renseignements sur une question donnée en faisant appel à diverses sources.

Souplesse : Savoir modifier ses plans et réagir en fonction de nouveaux renseignements, ou de nouvelles situations, ou des deux.

Aptitudes informatiques : Comprendre toute une gamme de logiciels et pouvoir s’en servir, par exemple des logiciels de traitement de texte, des chiffriers électroniques et des bases de données.

Gestion du temps : Aptitude à gérer efficacement des tâches personnelles et à respecter les échéances.

Numératie : Aptitude à utiliser les chiffres et à travailler avec eux.

Sens du travail d’équipe : Aptitude à bien travailler avec autrui pour atteindre des objectifs.

Aptitude à dresser un ordre de priorité : Savoir comment fixer des priorités pour atteindre des objectifs.

Qualités personnelles

L’expression « qualité personnelle » peut décrire une « façon d’être », ou une caractéristique ou des traits personnels d’un être humain, autant d’aspects qui le distinguent des autres. Il arrive souvent que l’on tienne ces qualités pour acquises et que l’on n’y voie pas l’intérêt et la valeur qu’elles présentent aux yeux d’un employeur. Il vous faut prendre conscience de ces qualités personnelles et de leur importance tôt au début de votre carrière militaire, de manière à pouvoir les développer et en enregistrer les manifestations. Voici ci-dessous des exemples de quelques qualités personnelles que vous pourriez utiliser pour vous décrire :

  • Calme
  • Soucieux d’atteindre son but
  • Persévérant
  • Créatif
  • Énergique
  • Ingénieux
  • Confiant
  • Réseauté
  • Conscient de soi
  • Décidé
  • Souple
  • Conscient des risques
  • Pragmatique
  • Fiable
  • Déterminé
  • Visionnaire
  • Coopératif
  • Engagé
  • Sensible
  • Organisé
  • Plein d’assurance
  • Intelligent
  • Intuitif
  • Motivé
  • Ponctuel
  • Entreprenant
  • Autodiscipliné
  • Polyvalent
  • Consciencieux
  • Apte à s’adapter
  • Éloquent
  • Inspirant
  • Pratique
  • Capable d’apprendre vite
  • Doté de l’esprit d'équipe
  • Professionnel
  • Courageux
  • Sincère
  • Logique
  • Tenace
  • Responsable
  • Enthousiaste
  • Loyal
  • Fiable
  • Perspicace
  • Imaginatif
  • Équilibré
  • Doté du sens de l’analyse
  • Digne de confiance
  • Intellectuel
  • Doté du sens
  • de la gestion du temps
  • Dynamique
  • Résilient
  • Capable de fournir un soutien

Trouver des éléments qui mettent vos compétences en évidence

Les compétences transférables sont celles que l’on a acquises grâce à l’apprentissage et à la faveur de la vie et des expériences professionnelles et que l’on peut appliquer à toute une gamme d’industries et d’emplois différents. Ces compétences deviennent des éléments de la « trousse d’outils » de la personne; elles lui permettent d’accomplir les tâches et sont très appréciées des employeurs. Elles tendent à être utiles pour contribuer à un processus plutôt que pour livrer un produit final.

Si ces compétences sont bien présentées, elles peuvent renforcer les qualités d’un candidat relativement à un poste donné, renseigner aussi un employeur éventuel sur la valeur ajoutée que le candidat peut apporter à son organisation, et révéler ainsi son plein potentiel. Souvent, ces compétences peuvent être tenues pour acquises par les chercheurs d’emploi qui risquent aussi de mal comprendre leur valeur à long terme (et donc de ne pas en tenir compte).

Une technique utile à employer pour mettre vos compétences en évidence consiste à vous servir de l’acronyme STAR : 

Situation : Songez à une situation où vous avez dû vous servir d’une compétence ou en démontrer l’application.

Tâche : Quelle était la tâche même que vous avez dû exécuter?

Action : Qu’avez-vous fait concrètement? (Mettez l’accent sur ce que VOUS avez fait.)

Résultat : Quel a été le résultat?

Compétences

Une compétence est un groupe d’habiletés, de connaissances et d’attributs comportementaux connexes qu’un employeur définit et qu’un employé doit posséder pour réussir dans un rôle donné. Les compétences peuvent varier entre les industries et en fonction des niveaux d’ancienneté. Un employeur rédige d’habitude une description de travail et une annonce de poste en énumérant un certain nombre de compétences (souvent appelées « compétences clés »). Un employé éventuel devra montrer qu’il possède les compétences et l’expérience nécessaires par rapport à la description de travail quand il présentera sa demande d’emploi et son curriculum vitæ, ou au cours des entrevues auxquelles il sera convoqué au sujet du poste.

Les entrevues axées sur les compétences sont assez courantes. Les responsables de l’entrevue posent des questions visant à établir si le candidat possède l’expérience et les habiletés recherchées dans les domaines voulus. Ces questions peuvent prendre la forme suivante : « Décrivez une occasion où vous... » Il importe que vous précisiez vos compétences, car cela vous permet de faire voir l’ampleur de votre expérience et l’étendue de vos compétences. Une gamme large et diversifiée de compétences accroît vos possibilités et votre choix de carrières ou d’emplois. Voici une liste de certaines compétences.

Description de compétences

Équité, inclusion et respect : Le candidat contribue activement à l’existence d’un environnement de travail où est reconnu et apprécié l’apport de chaque personne et qui traite celle-ci en conséquence.

Travailler en collaboration : Le candidat travaille avec un esprit positif et partage ses connaissances, ses pratiques exemplaires et son expérience.

Tendre vers les résultats : Le candidat manifeste le dévouement, la volonté et la détermination personnelle nécessaire pour produire des résultats qui font la différence pour l’entreprise.

Travailler avec courage et intégrité : Le candidat agit d’une façon ouverte, consciencieuse, fondée sur des principes et conforme à ses valeurs; il dénonce les comportements inacceptables et le piètre rendement, il tient ses promesses et il respecte ses engagements.

Accroître les capacités : Il développe ses capacités personnelles et il aide les autres à faire de même pour améliorer le service fourni aux clients.

Innovation, changement et agilité : Le candidat accueille favorablement les possibilités de changement et cerne des moyens d’améliorer le rendement.

Communication efficace : Le candidat emploie des communications judicieuses, claires et efficaces pour produire des résultats.

Mettre l’accent sur les clients : Le candidat fait passer les clients en premier, il comprend leurs besoins et il leur fournit toujours des services de haute qualité qui dépassent leurs attentes.

Donner l’exemple : Le candidat est une source d’énergie constante et il fournit soutien et encouragements en permanence. C’est un modèle bien visible.

Prendre des décisions efficaces : Le candidat analyse des renseignements pertinents, il sollicite des conseils au besoin, il explore les options, il prend des décisions en temps opportun et il s’y tient.

Outils qui vous aideront à trouver un emploi (liste de vérification)

  • Une stratégie fructueuse de recherche d’emploi;
  • Les habiletés voulues pour présenter une demande d’emploi;
  • Un curriculum vitæ bien présenté et convaincant;
  • Une lettre d’accompagnement bien ciblée;
  • Une entrevue solide, crédible et convaincante;
  • Des références bien choisies et gérées;
  • Un réseautage axé sur une stratégie fructueuse de recherche d’emploi;
  • Des agences de recrutement;
  • Répondre à des annonces;
  • Les associations professionnelles; et
  • Des connaissances sur l’art d’utiliser les médias sociaux.

Outil d’Équivalence d’identification de la Structure des groupes professionnels militaires (ID SGPM) vers la Classification nationale des professions (CNP) (OESC)

Le Service de transition des FAC a élaboré un outil en ligne qui peut vous aider à « traduire » votre groupe professionnel militaire en un emploi civil équivalent et à établir un lien direct avec la Banque nationale d’emplois. Il s’agit d’un outil allant dans les deux sens : d’un groupe professionnel militaire à une profession civile, et d’une profession civile à un groupe professionnel militaire.

http://caface-rfacace.forces.gc.ca/mnet-oesc/web/fr/cafSearch

Les données versées dans l’Outil d’Équivalence d’identification de la Structure des groupes professionnels militaire vers la Classification nationale des professions (OESC) sont fondées sur les spécifications liées aux emplois des FAC et la liste des emplois civils dressée par Emploi et Développement social Canada (EDSC) et connue comme étant le répertoire des classifications nationales des professions (CNP). Le catalogue des CNP est la ressource officielle sur l’information professionnelle au Canada; fournissant un catalogue de 30 000 titres d’emploi entre 500 groupes d’unités, organisées selon les niveaux et les types de compétences. Tous les groupes professionnels militaires sont comparés à une profession de la CNP, l’objectif étant de désigner des domaines de travail civils apparentés.

En liant votre ID SGPM à la CNP civile, vous pourrez mieux « traduire » vos connaissances, compétences et capacités (CCC) acquises au cours de votre carrière militaire en des équivalents civils. Il se peut qu’un groupe professionnel militaire soit jumelé à plusieurs codes de la CNP. Cela montre la gamme de tâches et de fonctions qu’un membre des FAC peut accomplir au sein d’une profession militaire.

De plus, les années de service militaire définiront le niveau d’expérience au chapitre du leadership, de la gestion du temps, de la supervision et de l’organisation. Ce sont là d’autres CCC communes à tous les GPM, et l’outil les traduit directement en un langage qui équivaut à celui employé sur le marché du travail civil.

Allocation pour études et formation fournie par Anciens Combattants Canada

L’allocation pour études et formation vous aide à atteindre vos objectifs en matière d’études et de carrière. Vous pourriez avoir droit à une aide financière maximale de 80 000 $. Que vous souhaitiez poursuivre vos études ou entreprendre une nouvelle carrière, c’est là le point de départ idéal pour vous.

Les vétérans ne seront pas limités aux études postsecondaires en bonne et due forme. Ils pourront aussi se servir de l’allocation pour suivre des cours de perfectionnement professionnel ou personnel qui leur donneront un but dans la vie et les aideront à s’épanouir dans leur activité ou leur travail principal après leur libération des FAC.

Il y a deux critères d’admissibilité :

  • Date de libération : Vous devez avoir reçu une libération honorable des FAC (F rég ou F rés) le 1er avril 2006 ou après;
  • Années de service :
    • les vétérans qui comptent au moins six années de service peuvent recevoir une allocation maximale de 40 000 $; et
    • les vétérans ayant accumulé au moins douze années de service peuvent recevoir une somme maximale de 80 000 $.

Remarque : À l’heure actuelle, les militaires qui passent à une autre catégorie de service, par exemple la Première réserve, la Réserve supplémentaire et le Service d’administration et d’instruction des organisations de cadets (SAIOC), n’ont pas droit à l’allocation.

D’autres renseignements, y compris sur la façon de demander l’allocation, figurent sur le site suivant :

http://www.veterans.gc.ca/fra/services/transition/education-training-benefit.

Services de réorientation professionnelle d’Anciens Combattants Canada

Les membres qui servent actuellement dans les FAC sont autorisés à recourir à certains des services de réorientation professionnelle d’ACC :

  • Si vous êtes un membre actif des FAC (F rég ou F rés), vous avez accès à des conseillers en carrières qui peuvent vous fournir des renseignements sur le marché du travail civil.
  • Si vous êtes un membre actif des FAC qui a amorcé le processus de libération, ou le conjoint ou la conjointe d’un vétéran des FAC qui en a été libéré au cours des deux dernières années, vous avez accès :
    • à des renseignements sur le marché du travail civil;
    • à des services d’orientation professionnelle; et
    • à une formation sur la recherche d’emploi.
  • Si vous êtes un vétéran des FAC, ou une personne ayant survécu d’un vétéran des FAC, vous avez accès pendant toute votre vie :
    • à des services d’orientation professionnelle;
    • à une formation sur la recherche d’emploi; et
    • à une aide pour trouver et accepter un emploi.

Afin d’avoir droit aux services de réorientation professionnelle, vous devez être :

  • un membre actif des FAC ou un vétéran qui a terminé l’instruction élémentaire le 1er avril 2006 ou après; ou une personne lui ayant survécu, son époux (épouse) ou son conjoint(e) de fait; ou
  • un vétéran ou une personne ayant survécu à un vétéran et ayant droit à l’allocation de soutien du revenu des Forces canadiennes.

Autres critères d’admissibilité :

  • vous devez vivre au Canada;
  • vous devez avoir besoin d’aide pour effectuer la transition au marché du travail civil; et
  • vous ne bénéficiez pas des services de réadaptation et d’assistance professionnelle d’ACC.

D’autres renseignements, y compris sur la façon de demander l’allocation, figurent sur le site suivant :

http://www.veterans.gc.ca/fra/services/transition/career-transition-services

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :