Modèle de transition

Il faut des efforts pour préparer la transition, mais vous n’êtes pas obligé de travailler seul. Le GT FAC a élaboré un modèle en cinq étapes portant sur la transition. Ce modèle vous aidera à comprendre les différentes étapes de la transition et les diverses mesures que vous devriez prendre pendant votre carrière pour vous assurer que vous serez « prêt à la transition » le moment venu.

Une description accessible de tous les tableaux et graphiques sera disponible sous peu.

 

Le diagramme 3, intitulé « Modèle de transition » décrit les cinq étapes du processus de transition de la vie militaire à la vie civile.

Étape 1 – Comprendre la transition

  • Au début de votre carrière, vous devez prendre conscience du fait que vous quitterez les FAC un jour et que vous devrez préparer votre transition à la vie civile longtemps d’avance;
  • Enregistrez-vous pour obtenir un compte Mon dossier ACC;
  • Tenez-vous au courant des divers avantages que les FAC et ACC offrent pour soutenir le personnel en transition et auxquels vous pourriez être admissible;
  • Ayez un plan financier tenant compte de l’avenir; et
  • Suivez un colloque sur la planification à long terme (PLT) avec les officiers de sélection du personnel (OSP) de votre base, escadre ou formation afin de comprendre ce à quoi vous devez réfléchir.

Étape 2 - Planifier la transition (tout au long de sa carrière)

  • Comprenez les domaines du bien-être et renforcez votre propre résilience (et celle de votre famille) en gérant votre bien-être à mesure que vous avancez dans votre carrière (songez à vérifier tous les ans l’état de votre bien-être personnel);
  • Assistez à des exposés sur la transition à des stades clés de votre carrière liés à vos conditions de service (CS), afin de savoir en quoi ces stades consistent et comment les gérer;
  • Renseignez-vous sur les outils et les portails du gouvernement du Canada (GC), des FAC et d’ACC qui peuvent vous aider dans votre transition, surtout le compte Mon dossier ACC;
  • Suivez des programmes d’études internes et comprenez comment ils pourront vous être utiles après la libération;
  • Au moins cinq à dix ans avant la date prévue de votre libération, assistez à un colloque du Service de préparation à une seconde carrière (SPSC); et
  • Commencez à parcourir le SPSC en ligne.

Étape 3 - Se former en vue de la transition (pendant le service et à la phase de libération)

  • Assistez à un colloque du SPSC et, si vous vous préparez à une libération pour raisons médicales, un colloque du SPSC sur la libération pour raisons médicales;
  • Familiarisez-vous, vous et votre conjoint(e), avec le SPSC en ligne;
  • Assistez à un atelier sur la réorientation professionnelle;
  • Accédez aux Services de réorientation professionnelle d’ACC;
  • Établissez un réseau de soutien et de personnes qui ont réussi la transition;
  • Si vous préparez une libération pour raison médicale, renseignez-vous sur le Programme de réadaptation professionnelle à l’intention des militaires en activité de service (PRPMAS);
  • Réfléchissez à vos habiletés, compétences et intérêts dans le contexte de vos projets futurs;
  • Rédigez votre curriculum vitæ;
  • Discutez de vos options de carrière après la libération avec votre famille; et
  • Faites participer votre famille aux discussions sur les lieux où vous pourriez vous établir après la libération.

Étape 4 - Suivre un processus de transition personnalisé

Le processus de transition personnalisé est encore en cours d’élaboration et il sera offert à votre UT FAC ou CT FAC local. D’ici là, vous pouvez communiquer avec l’OSP de votre base ou escadre pour obtenir un rendez-vous d’orientation relativement à votre carrière, à vos études et à une seconde carrière.

  • Rencontrez votre conseiller en transition (CT) qui est la personne-ressource pour vous et votre famille en ce qui concerne la transition;
  • Complétez l’entrevue de transition/la vérification des conditions relatives à la transition;
  • Complétez l’entrevue de transition d’ACC et, le cas échéant, présentez une demande pour les prestations d’ACC;
  • Vos résultats serviront à établir si vos besoins sont faibles, modérés ou complexes;
  • Avec le CT, formulez le plan de transition et dressez la chronologie prévue du processus de transition en vous fondant sur vos besoins personnels et ceux de votre famille;
  • Mettez le plan de transition en œuvre et veillez à établir la communication entre le CT, les membres de votre famille et vous-même pour vous tenir au courant du niveau de complexité;
  • Exécutez le plan de transition au complet et, en même temps, veillez à réaliser tous les éléments figurant sur la liste de vérification établie pour la transition;
  • Recevez la confirmation que votre famille et vous êtes « prêts à faire la transition »; et
  • Assistez à une dernière réunion sur la transition et veillez à ce que toutes les formalités administratives des FAC et d’ACC aient été remplies et à ce le transfert positif soit fait avec ACC.

Étape 5 - Réussir sa transition et se réinsérer dans la vie civile

  • Rappelez-vous que la transition ne correspond pas à une période de temps définie : c’est un processus continu;
  • Trouvez des façons d’entretenir vos rapports avec vos amis militaires;
  • Faites place aux changements dans votre nouvel environnement; et
  • Adressez-vous aux FAC ou à ACC pour obtenir de l’aide au besoin (vous pouvez prendre un rendez-vous n’importe quand à l’UT FAC ou au CT FAC).

Tirez le maximum de votre transition

L’expérience de la transition peut être positive ou négative, selon la façon dont vous l’abordez. Voici quelques conseils pratiques  pour améliorer vos chances de faire de votre transition une période de croissance et de plaisir :

Préparez-vous : Utilisez Internet, faites des recherches, parlez aux gens, fixez-vous des objectifs et commencez à élaborer des stratégies dès maintenant. Amorcez votre planification tôt, au moins un an avant la transition.

Passez à l'action : Ne remettez rien à plus tard. Ne doutez pas de vous et ne vous vous laissez pas abattre.

Mettez-vous en valeur : Ne craignez pas de mettre vos réalisations en évidence. Ce n’est généralement pas une façon habituelle de procéder dans les FAC, mais cette attitude vous aidera à atteindre vos objectifs dans la vie civile. Assurez-vous que vous pouvez parler des compétences que vous avez à offrir. Comprenez et employez les termes civils appropriés pour décrire les rôles et responsabilités que vous assumez dans les forces armées.

Attelez-vous à la tâche : Planifiez votre transition comme vous le feriez pour n’importe quel autre projet : fixez-vous des échéances, prévoyez les obstacles et préparez-vous aux imprévus. Établissez-vous une routine régulière et respectez-la.

Relaxez : Ne vous permettez pas de devenir trop intense. Depuis toujours, les militaires savent faire preuve d’humour face à l’adversité. Il vaut la peine de se le rappeler pendant la transition également.

Mobilisez votre famille : Pendant votre carrière militaire, votre famille a sans doute dû faire des sacrifices pour vous appuyer et elle n’a peut-être pas pu y faire grand-chose. Faites-la participer à la prise des décisions concernant l’avenir.

Établissez des liens : Communiquez avec d'autres personnes que vous connaissez et qui ont déjà quitté les FAC pour bâtir vos réseaux et apprendre ce qu'elles ont fait pour faciliter l'expérience de leur transition.

Bénévolat : Faites du bénévolat. Cela peut vous donner une idée de la façon dont vos compétences sont transférables dans un contexte civil. Cela peut également vous aider à connaître d’autres membres de la collectivité et à établir des réseaux.

Profitez des occasions de recevoir une formation : Dans le cadre de votre transition, vous aurez peut-être la chance de prendre le temps pour recevoir une formation. Profitez de cette occasion! En outre, exploitez toute autre possibilité que vous aurez d’acquérir des compétences, que ce soit par l’intermédiaire des forces armées ou d’autres organismes.

Adaptez-vous à votre environnement : Sachez que les normes et les règles sociales qui étaient primordiales dans les FAC risquent de ne pas avoir la même valeur dans une organisation civile. Faites l’effort voulu pour vous adapter à votre nouvel environnement, tout en conservant vos valeurs militaires.

Options de transition à l’interne

Toutes les transitions n’impliquent pas nécessairement que vous quittiez les FAC. Vous pouvez explorer d’autres options de travail à temps plein ou partiel.

Il n’est pas nécessaire que vous « quittiez » les FAC pour changer d’emploi.

  • Reclassement volontaire
  • Congé sans solde
  • Régimes de travail flexibles structurés
  • Temps de travail planifié (temps partiel)
  • Consulter la chaîne de commandement au sujet des affectations possibles
  • Congé parental
  • Congé d'études
  • Transfert de catégorie de service
    • De la Force régulière à la Force de réserve
    • De la Force de réserve à la Force régulière
    • Service d'administration et d'instruction des organisations de cadets (SAIOC) ou Cadre des instructeurs des cadets (CIC)
    • Rangers canadiens
    • Réserve supplémentaire
  • Emploi civil au MDN
  • Autres possibilités offertes par la fonction publique fédérale.

Transfert de catégorie de service

Avez-vous songé à vous joindre à la F rés, ou, si vous en faites déjà partie, à passer à la F rég? Avez-vous envisagé d’entrer dans un sous-élément de la Réserve?

Le fait de poursuivre votre carrière militaire dans la Réserve vous permettrait de conserver vos liens avec les FAC, vous trouverez la sécurité financière et vous réduirez la perte de camaraderie et d’une histoire commune.

La F rés réunit des professionnels à temps partiels et enthousiastes qui s’entraînent pendant leurs temps libres, surtout au cours des fins de semaine, et tirent ce qu’il y a de mieux de la vie civile et de la vie militaire. Votre arrivée dans les unités de la Réserve leur apporterait une précieuse contribution; vous pourriez conserver les meilleurs éléments des FAC, tout en faisant la transition à la vie civile, et faire bénéficier ces unités d’une vaste expérience et d’énormes connaissances.

Les membres de la F rés partent en déploiement et contribuent aux exercices de grande envergure partout dans le monde; par conséquent, en faisant partie de la Réserve après avoir servi dans la F rég, vous pouvez bénéficier des mêmes possibilités passionnantes. Les réservistes ont aussi la possibilité d’obtenir des engagements à temps plein pour poursuivre leur carrière.

Certains sous-éléments de la F rés (p. ex. les Rangers, le SAIOC ou la Réserve supplémentaire) peuvent continuer à vous procurer un sentiment d’appartenance et un lien avec les FAC, tout en augmentant vos possibilités de transférer dans la Première réserve (P rés) ou la F rég.

L’enrôlement dans la F rég constitue aussi une bonne option pour les réservistes qui veulent continuer à servir à temps plein. Rappelez-vous que les FAC ont investi dans votre entraînement et que vous pouvez encore contribuer à l’accomplissement de leur mission.

La chaîne de commandement

Si vous n’êtes pas affecté à l’Unité de transition des FAC pendant votre période de transition, votre unité d’appartenance demeurera votre unité d’appartenance. Vous devez informer votre superviseur immédiat de votre intention de demander votre libération des FAC et de passer à la vie civile en lui remettant un avis formel d’intention de libération. Il incombe à la chaîne de commandement (C de C) de votre unité d’appartenance de vous soutenir pendant toute la période de transition et de voir aux formalités administratives connexes. Les mécanismes et les services du GT FAC sont là pour vous aider et pour appuyer votre C de C.

En ce qui concerne la libération volontaire, vous devez adresser une note de service à votre commandant (cmdt) par l’intermédiaire de votre superviseur immédiat.

Votre cmdt ou un représentant désigné de la C de C examinera votre dossier personnel et il vous convoquera pour :

  • confirmer vos renseignements personnels;
  • clarifier les raisons pour lesquelles vous demandez la libération volontaire;
  • clarifier ce que vous attendez de la C de C;
  • discuter des options qui pourraient vous convaincre de rester (p. ex. qu’est-ce qui vous manque actuellement dans les FAC et décideriez-vous de ne pas partir si elles remédiaient à cette situation?); et
  • évaluer la mesure dans laquelle vous seriez disposé à vous réunir avec un ou des spécialistes pour évaluer d’autres options.

Si cela convient dans votre cas, votre C de C examinera les possibilités de vous maintenir à l’effectif en communiquant avec votre gestionnaire de carrière, ou avec un autre intervenant, au besoin (par exemple des spécialistes tels qu’un médecin militaire, un travailleur social ou un OSP) pour définir les démarches possibles ou appropriées.

Votre cmdt s’entretiendra avec vous pour discuter de votre demande de libération volontaire et prendre la mesure qui s’impose pour mettre en œuvre l’option choisie (rétention ou transition).

Si la libération volontaire est l’option souhaitée, la C de C s’efforcera de vous faciliter l’expérience de la transition.

Si la rétention au sein des FAC a été jugée possible, votre C de C entreprendra les mesures nécessaires soient prises pour que vous puissiez donner une suite favorable à vos nouvelles aspirations professionnelles.

Dans le cas d’une libération obligatoire, votre C de C sera informée de la date de libération et veillera à ce que le processus de transition commence dès que possible afin de faciliter une transition avec succès.

S’il s’agit d’une libération pour raisons médicales, votre C de C veillera à ce que tous les mécanismes de soutien soient en place pour faciliter votre transition.

Il incombe à votre C de C et à votre cmdt de faire en sorte que toutes les composantes du processus de libération et de transition soient en place et ils devront confirmer ou autoriser les diverses étapes de ce passage de la vie militaire à la vie civile (voir l’annexe C – Aide-mémoire du commandant sur la transition).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :