Opération NANOOK

Résumé

  • L’opération NANOOK se déroule chaque année à Terre Neuve et Labrador, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et au Yukon. Elle comprend jusqu’à cinq déploiements par année. Les gouvernements autochtones, fédéral, provinciaux et territoriaux et des partenaires du Nord participent à l’opération.
  • Dans le cadre de l’opération NANOOK, les Forces armées canadiennes protègent la souveraineté du Canada sur ses régions les plus septentrionales.
  • L’opération NANOOK permet aux Forces armées canadiennes d’améliorer la façon dont elles mènent des opérations dans des conditions arctiques, d’accroitre la coordination entre les participants et de collaborer avec les partenaires de mission pour mieux réagir aux problèmes de sûreté et de sécurité.

Contexte

  • En 2018, quatre activités ont été menées dans le cadre de l’opération NANOOK : des activités dans le passage du Nord-Ouest; un exercice de défense et de sécurité du domaine maritime dans le nord du Labrador, au Nunavut et au Groenland; un exercice de catastrophe aérienne majeure à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest; un entraînement en cas d’urgence et de catastrophe à Yellowknife et Behchokǫ̀, dans les Territoires du Nord-Ouest, et dans les environs.
  • L’opération NANOOK comprend les volets suivants :
    • READY SOTERIA – Exercice des Forces armées canadiennes en réponse à un scénario de catastrophe aérienne majeure.
    • NANOOK NUNAKPUT – Opération intégrant d’autres ministères et organismes gouvernementaux régionaux dans la série de patrouilles appuyées par les Rangers de l’Armée canadienne.
    • NANOOK TATIGIT – Collaboration avec d’autres ministères et organismes gouvernementaux régionaux des Territoires du Nord-Ouest dans le cadre d’activités de sécurité et de protection.
    • NANOOK NUNALIVUT – Opération regroupant des partenaires multinationaux dans le cadre d’un exercice interarmées multinational axé sur la sécurité et la défense terrestre dans l’Extrême-Arctique.
  • La planification de l’opération NANOOK 2020 est en cours et elle comprendra probablement les activités suivantes :
    • NANOOK NUNAKPUT 20 – Une activité qui mettra l’accent sur la présence dans le passage du Nord-Ouest et l’acquisition de connaissances du domaine.
    • NANOOK TATIGIIT 20 – Une activité pangouvernementale qui sera axée sur l’intervention en cas de catastrophe maritime majeure.
    • NANOOK NUNALIVUT 20 – Une activité visant le renforcement et la démonstration des capacités des Forces armées canadiennes à mener des opérations dans l’Extrême-Arctique.

Considérations

  • Dans le cadre de la politique de défense du Canada, l’opération NANOOK est une activité clé permettant de renforcer la présence dans l’Arctique à long terme et de travailler en collaboration avec les partenaires de l’Arctique.
  • Le nombre de personnes prenant part à un déploiement dans le cadre de l’opération NANOOK varie d’une année à l’autre, selon les activités et exercices prévus.
  • Dans le cadre de l’opération NANOOK, les Forces armées canadiennes travaillent et s’entraînent avec divers partenaires, y compris des partenaires militaires internationaux et d’autres ministères et organismes fédéraux canadiens, les gouvernements territoriaux et autochtones et des organisations locales.
  • D’importantes opérations annuelles dans le Nord sont essentielles au maintien de la capacité des Forces armées canadiennes à mener des opérations dans l’environnement rigoureux de l’Arctique. En plus de ces opérations majeures, des exercices réguliers par temps froid sont importants pour maintenir les compétences de survie nécessaires pour mener des opérations dans la région arctique.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :