Énergie verte : Production d’énergie à faibles émissions de carbone pour le chauffage de bâtiments existants

Défi

Le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) sont à la recherche d’un système de production et de transfert d’énergie à faibles émissions de carbone à grande échelle pour le chauffage des bâtiments existants; ce système serait intégré aux systèmes actuels de distribution du chauffage hydronique. Un bâtiment d’essai a été sélectionné à Kingston, en Ontario, afin qu’une équipe de conception-construction conçoive et installe un système novateur. L’objectif est d’évaluer l’efficacité et les coûts de ces technologies intégrées, dans le but de réduire la demande d’énergie et l’empreinte carbone du portefeuille d’infrastructures du MDN et des FAC. Le financement possible pour le volet conception-construction du projet a été établi à environ 5 000 000 $.

Un avis préalable de passation de marché contenant des détails sur le projet a été publié par Construction de Défense Canada. Cet avis préalable donne aux universitaires, chercheurs, fabricants, consultants et entrepreneurs intéressés l'occasion d'organiser une équipe de projet et aux innovateurs intéressées la possibilité de demander des autorisations de sécurité.

La demande de propositions complète sera publiée à l'été 2021.

Le MDN et les FAC se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40 p. 100 (par rapport au niveau de référence de 2005) d’ici 2030, ainsi qu’à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, à l’appui de la Stratégie fédérale de développement durable. Actuellement, 60 p. 100 des besoins énergétiques dans les installations du MDN sont destinés au chauffage des locaux et 90 p. 100 de cette énergie provient de la combustion de combustibles fossiles. Puisque le portefeuille du MDN compte plus de 10 000 bâtiments, il est essentiel de réduire les émissions de GES de ces derniers. Le défi consiste à trouver des moyens de convertir les systèmes de chauffage actuels en systèmes de chauffage à faibles émissions de carbone sans qu’il soit nécessaire de faire des travaux de modernisation onéreux.

Admissibilité

Pour être admissible à un Banc d’essai du programme IDEeS, la technologie de production ou de transfert d’énergie proposée doit déjà avoir été utilisée pour accomplir les tâches techniques associées au niveau de maturité de la solution (NMS) 6, tel que défini par le programme : « Démonstration simulée – Démonstration de la solution proche de son état final et mise à l’essai dans un environnement simulé. » Ainsi, il est possible de s’assurer que les solutions proposées soient prêtes pour les essais de NMS 7 ou d’un niveau supérieur qui auront lieu pendant le projet, lorsque « la solution proche de son état final sera démontrée et mise à l’essai dans un environnement réel. »

Les innovateurs intéressés devront installer un système intégré de production et de transfert d’énergie à faibles émissions de carbone (ne dépendant pas de combustibles fossiles ou générant des émissions de carbone) peu coûteux qui permettra de chauffer un bâtiment existant du MDN à une température suffisante pour assurer le confort des occupants en tout temps (conformément au Code national du bâtiment du Canada, ainsi qu’aux normes et aux codes de santé et sécurité au travail pour les bâtiments fédéraux);

Comment s'inscrire

La demande de propositions devrait être annoncée à l’été 2021. Les innovateurs peuvent consulter l’avis préalable de passation de marché et entamer des discussions avec des partenaires potentiels d'installation et de maintenance avant que l'appel ne soit lancé. Inscrivez-vous à notre liste d’envoi par courriel pour être averti lorsque l'appel de propositions sera lancé.

Exigences

Les applicants devront détenir une VÉRIFICATION D’ORGANISATION DÉSIGNÉE (VOD) valide émise ou approuvée par la Direction de la sécurité industrielle canadienne (DSIC) de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC).

Les sous-experts-conseils, les sous-traitants, les personnes du milieu universitaire, les chercheurs et les fabricants qui devront avoir accès au site du Banc d’essai devront détenir une VÉRIFICATION D’ORGANISATION DÉSIGNÉE (VOD) valide émise ou approuvée par la Direction de la sécurité industrielle canadienne (DSIC) de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC).

Les experts-conseils, les entrepreneurs, les personnes du milieu universitaire, les chercheurs et les fabricants qui ne satisfont pas aux exigences relatives à la sécurité énoncées et qui souhaitent soumettre une proposition peuvent demander une autorisation de sécurité dans le cadre du Programme de sécurité industrielle (PSI). Pour ce faire, il suffit de suivre la procédure indiquée sur le site Web de CDC : http://www.dcc-cdc.gc.ca/francais/entrepreneurs_experts-conseils/.

Les experts-conseils, les entrepreneurs, les personnes du milieu universitaire, les chercheurs et les fabricants doivent soumettre leur demande avant le 17 février 2021 en fournissant les renseignements suivants :

  • Numéro de contrat KGN-500391628-C;
  • Niveau d’autorisation demandé pour être parrainé.

Galerie de photos du bâtiment d'essai à la BFC Kingston

  • Bâtiment Genet - Vue extérieure
  • Extérieur du bâtiment du Genet - Vue alternative
  • Bâtiment Genet Kingston, ON
  • Vue alternative de l'extérieur du bâtiment Genet
  • Bâtiment Genet Kingston, ON  - Gros plan sur l'extérieur
  • Bâtiment Genet - Vue intérieure
  • Bâtiment Genet - Vue intérieure alternative
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :