Précautions à prendre si vous pensez que l’on vous épie en ligne

Précautions à prendre si l’on vous épie ou harcèle en ligne:

  • Choisissez un nom d’utilisateur et une adresse électronique neutre quand vous communiquez en ligne. N’utilisez aucun mot de passe facile à deviner. N’employez jamais des éléments d’identification tels que votre nom, votre adresse ou votre date de naissance dans votre mot de passe. N’utilisez pas les noms de vos animaux familiers. Servez-vous d’une combinaison de lettres, de symboles et de chiffres pour empêcher quiconque de deviner votre mot de passe. Ne révélez votre mot de passe à personne, y compris quiconque prétend appeler au nom de votre fournisseur de services Internet, du service à la clientèle de votre banque, ou d’un autre service offert en ligne.
  • Recourez à un compte courriel gratuit tel que Hotmail (www.hotmail.com), YAHOO! (www.yahoo.com) ou Gmail (www.google.ca) pour les groupes de discussion, les sites des réseaux sociaux, les listes de diffusion, les salons de clavardage, les MI, les courriels provenant d’étrangers, les babillards électroniques, les formulaires à remplir et d’autres activités en ligne.
  • Ne révélez pas votre principale adresse de courriel aux personnes que vous ne connaissez pas directement ou en qui vous n’avez pas confiance. Dites à tous ceux et celles qui ont votre adresse de ne pas l’inclure dans les courriels collectifs.
  • Limitez l’utilisation des sites des réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram, ou évitez de vous en servir. Si vous le faites, ne versez aucun renseignement d’identification dans votre profil. Utilisez les fonctions de sécurité pour ne donner accès à votre profil qu’aux amis et collaborateurs que vous connaissez.
  • Dites à vos amis de ne publier aucune photo de vous ni aucun renseignement sur vous dans leur page des sites des médias sociaux.
  • N’utilisez que les ordinateurs dont vous êtes sûr(e) qu’ils sont protégés, et assurez-vous que les toutes dernières mises à jour des logiciels de sécurité ont été installées dans tous les systèmes d’exploitation et toutes les applications. Assurez-vous que l’ordinateur est muni de logiciels antivirus et anti-logiciels espions à jour.
  • Fiez-vous à votre instinct. Si vous soupçonnez qu’un agresseur en sait trop, il se peut que votre téléphone, votre ordinateur ou votre courriel aient été trafiqués et que vos activités soient surveillées.
  • Désactivez le GPS dans votre appareil photo ou votre téléphone intelligent.
  • Dressez un plan de sécurité. Le harcèlement risque d’être très dangereux, même s’il a lieu sur Internet et si l’agresseur n’essaie pas de communiquer avec vous directement. Parlez à quelqu’un qui peut vous aider à élaborer un plan pour vous protéger.
  • Sauvegardez tout et documentez chaque incident. Même si vous hésitez à appeler la police, vous aurez avantage à tenir un journal (mettez l’information par écrit) sur tous les incidents qui se produisent. Prenez note de l’heure, de la date et du lieu de chaque contact. Si vous recevez des messages de harcèlement par courriel, ne les supprimez pas. Sauvegardez-les et imprimez un exemplaire de chacun pour vos dossiers. Si vous rédigez un rapport à l’intention de la police, ou si vous décidez de demander une ordonnance de protection en cas d’urgence, les messages imprimés pourront servir de preuves justificatives.
  • Sauvegardez tous les textos de menace ou de harcèlement, ou tous les messages vocaux reçus avec votre téléphone cellulaire.
  • Les conversations sur téléphone sans fil peuvent parfois être captées par un scanneur radio qui permet l’écoute clandestine. Autant que possible, évitez de vous servir d’un téléphone sans fil pour les conversations délicates. Au Canada, il est illégal d’intercepter vos appels téléphoniques sans votre permission. Si vous savez que quelqu’un le fait, alertez la police.
  • Si vous croyez que la personne qui vous épie a peut-être accès à votre courriel, ouvrez un autre compte privé ne comportant aucun élément d’identification personnel dans le nom d’utilisateur. Assurez-vous d’employer un mot de passe impossible à deviner. Ne vous servez pas de cette adresse de courriel pour vos contacts sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou Twitter.
  • Voyez dans quelle mesure vous êtes accessible sur Internet en essayant d’y trouver votre nom au moyen d’un moteur de recherche tel que Google ou Yahoo. Il est utile de savoir quels renseignements sur vous sont accessibles sur Internet. Les principaux moteurs de recherche tels que Google et Yahoo ont peut-être des liens menant à vos coordonnées.
  • Signalez que vous faites l’objet de harcèlement en ligne à votre fournisseur de services Internet et à celui de la personne qui vous harcèle.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :