Ce que nous avons entendu sur le soutien par les pairs pour les traumatismes sexuels dans le cadre du service militaire

Sur cette page

Qu’est-ce que le soutien par les pairs?

Le soutien par les pairs est un soutien émotionnel et pratique que donnent et reçoivent des personnes qui partagent une expérience commune. Ce soutien peut apporter de nombreux avantages à ceux qui vivent avec un problème de santé mentale lié au service. La recherche a également montré que le soutien social est un facteur important dans la prévention ou la diminution de la gravité du trouble de stress post-traumatique et d’autres problèmes de santé mentale liés au service militaire.

Pourquoi créons-nous un programme de soutien par les pairs?

Les militaires affectés par une inconduite sexuelle décrivent souvent l’isolement qu’ils éprouvent lorsqu’ils tentent d’accéder à des groupes de soutien pour les personnes ayant subi une agression sexuelle et à du soutien par les pairs en ligne par l’entremise de prestataires civils de services. Les aspects militaires particuliers de leurs expériences, la culture militaire et la réponse de l’institution ont une incidence considérable sur l’expérience vécue.

De nombreuses personnes ayant subi un traumatisme et celles qui tâchent de les soutenir ont demandé que soit créé un programme de soutien par les pairs pour les membres actuels et les anciens membres des FAC qui ont été affectés par de l’inconduite sexuelle dans le cadre de leur service militaire, comme indiqué dans l’Examen externe sur l’inconduite sexuelle et le harcèlement sexuel dans les Forces armées canadiennes (rapport Deschamps) publié en 2015.

De plus, les recherches et les consultations du ministère de la Défense nationale (MDN) et des FAC ont mis en évidence la nécessité de ce type de soutien. Le budget de 2021 a donc prévu un financement pour un programme conjoint de soutien par les pairs du MDN et d’ACC.

Ce programme comble une lacune critique pour soutenir les membres actuels et les anciens membres des FAC qui ont été victimes d’inconduite sexuelle au cours de leur service. Les objectifs du programme sont les suivants :

Comment élaborons-nous le programme?

Afin de mettre au point un programme fondé sur les besoins actuels de la communauté des membres ayant subi un traumatisme sexuel pendant leur service militaire, nous avons tenu des consultations à l’automne 2021 dans le but de mieux comprendre à quoi devrait ressembler le programme de soutien par les pairs.

En plus des consultations avec les personnes ayant vécu un traumatisme, le processus d’élaboration du programme implique un dialogue avec des experts en la matière dans les domaines des traumatismes, des traumatismes sexuels dans le cadre du service militaire et de l’élaboration de modèles de soutien par les pairs; ces experts continuent de fournir leur savoir-faire dans le cadre du processus d’élaboration du programme.

Ce que nous avons entendu jusqu’à présent

Nous avons analysé les données de la consultation et identifié les principaux thèmes et recommandations qui suivent. Un rapport complet sur ce que nous avons entendu du processus de consultation a également été publié.

Consultations du programme de soutien par les pairs pour les TSM

Aperçu des commentaires des personnes participantes

Des consultations ont été menées afin de créer un programme de Soutien par les pairs représentatif des besoins des membres actuels et anciens des FAC qui ont vécu un traumatisme sexuel militaire (TSM). Le processus d'engagement a débuté avec 55 personnes participantes qui se sont initialement portées volontaires, mais 26 d'entre elles n'étaient pas en mesure de participer en raison de leur traumatisme ou du moment choisi.

Co-facilitation

Flexibilité situationnelle

Les avis sur le besoin de personnel de la co-facilitation pour les sessions de groupe étaient partagés. Certaines personnes ont indiqué avoir besoin de soutien de spécialistes de la santé mentale et d'autres ont indiqué qu'elles préféraient ne pas avoir de soutien professionnel.

Communication

De vastes efforts de communication sur la programmation

Beaucoup n'étaient pas au courant des ressources disponibles après leur événement traumatique et espèrent éviter que cela n'arrive à d'autres.

Processus de sélection

Un processus d’admission sûr et inclusive avec un examen approfondi des pairs aidants

La flexibilité est considérée comme essentielle et les personnes participantes veulent avoir le choix de s'engager dans un processus qui répond le mieux à leurs besoins.

Prestation du programme

Choix du format

Les personnes participantes se sont montrées intéressées par divers formats, notamment par des rencontres individuelles et des séances en petits groupes, en personne ou virtuelles.

Sécurité

Confidentiel, discret et indépendant de la chaîne de commandement et de la structure hiérarchique des FAC

L'accent a été mis sur l'importance de la sécurité pour éviter de nouveaux préjudices institutionnels et face à d'autres personnes présumées avoir infligé des traumatismes.

Formation/expérience

Des pairs aidants formés en matière de santé mentale, de traumatismes, de limites personnelles et d'éthique

De nombreuses personnes ont indiqué qu'elles préféraient parler à des pairs aidants ayant une expérience vécue de TSM.

Démographie

Les personnes répondantes avaient la possibilité de répondre à toutes les questions ou à certaines d'entre elles, et dans le format de leur choix, par exemple par écrit, lors d'un entretien individuel ou en petit groupe.

Langue

27 personnes répondantes

  • Anglais : 93 %
  • Français : 7 %

Orientation sexuelle

27 personnes répondantes

  • Sans réponse : 11 %
  • Gai : 4 %
  • Lesbienne : 4 %
  • Bisexuelle : 7 %
  • Queer/Bisexuelle : 7 %
  • Hétérosexuelle : 67 %

Genre

27 personnes répondantes

  • Homme : 11 %
  • Femme : 89 %

Grade

27 personnes répondantes

  • Officiers supérieurs à la retraite : 4 %
  • Officiers supérieurs : 11 %
  • Officiers subalternes : 15 %
  • Militaires du rang supérieurs (MR) : 15 %
  • Militaires du rang juniors : 55 %

Âge

27 personnes répondantes

  • 24 à 34 : 19 %
  • 35 à 49 : 37 %
  • 50 à 64 : 37 %
  • 65 et plus : 7 %

ÉlémentNote de bas de page *

28 personnes répondantes

  • Aviation : 11 %
  • Marine : 11 %
  • Armée : 74 %
  • À la fois Aviation et Marine : 4 %

Minorité visible

27 personnes participantes

  • Oui : 11 %
  • Non : 81 %
  • Autre : 4 %
  • Préfère ne pas répondre : 4 %

Localisation

27 personnes répondantes

  • Atlantique : 11 %
  • Ouest : 22 %
  • ON/QC : 63 %
  • Autre : 4 %

Haut de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :