Officier de la logistique

Description du travail

Les officiers de la logistique doivent prévoir divers moyens de transport pour le personnel des Forces armées canadiennes (FAC) et des cargaisons de tous types et toutes tailles acheminées partout dans le monde.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Approvisionnement
  • Contrôle et entreposage du matériel
  • Distribution et élimination du matériel militaire, de l’équipement et des munitions
  • Coordination de la prestation des services d’alimentation, des services postaux, de la gestion des ressources humaines et des services financiers
Transcription

Officier de la logistique

TREMBLAY : Pour maintenir une présence active au pays et dans le monde entier, les Forces canadiennes doivent pouvoir compter sur un soutien logistique efficace et bien coordonné.

Là où il y a un militaire, il y a un officier de logistique qui s’occupe de toutes les opérations.

Que ce soit pour la Marine, l’Armée ou la Force aérienne, les officiers de la logistique sont chargés d’assurer le soutien nécessaire pour tous les exercices et toutes les opérations militaires.

Cela comprend la prévision initiale des dépenses et de l’approvisionnement, l’entreposage du matériel, des véhicules et des munitions, ainsi que la préparation du transport pour les déplacements du personnel et du fret partout dans le monde.

TITRE :
OFFICIER DE LA LOGISTIQUE
DANS LES FORCES CANADIENNES

SADER : C’est une carrière polyvalente qui te donne accès à une ou plusieurs des principales activités de logistique : gestion de la chaîne d’approvisionnement, transport, gestion des ressources humaines, gestion financière et services alimentaires.

À titre d’officier de la logistique, ta principale responsabilité, c’est de diriger une équipe d’hommes et de femmes de talent sous ton commandement.

Je suis Capitaine de corvette Sam Sader. Je viens de Montréal, Québec. Je suis officier de logistique dans la Marine canadienne.

Dans la Marine, un officier de logistique commence sa carrière à titre d’officier d’approvisionnement à bord d’un navire.

Ton équipe est composée de stewards, de cuisiniers, de techniciens en approvisionnement et de commis de soutien à la gestion des ressources.

Tu es responsable de la supervision de toute la logistique à bord du navire et ton rôle principal, c’est de t’assurer que ton navire est logistiquement prêt à soutenir sa mission.

Tu es membre à part entière de l’équipage du navire, ce qui veut dire que tu vas accomplir d’autres fonctions, par exemple officier en devoir désigné sur la passerelle ou officier responsable de l’équipe d’évacuation des blessés, de lutte contre les incendies ou d’intervention en cas d'urgence nucléaire, biologique, radiologique et chimique.

Tu pourrais aussi diriger une équipe d’arraisonnement de navires ou devenir plongeur de bord.

Lors des déploiements à l’étranger, les officiers de la logistique de la Marine sont les premiers à arriver sur le terrain pour assurer la liaison avec les fournisseurs pour le réapprovisionnement du navire en eau potable, en matériel et en carburant.

Bonjour, je suis le Lieutenant Marc-André Tremblay, des Escoumins, au Québec, je suis officier de la logistique pour la Force aérienne.

TREMBLAY : Le soutien des opérations aériennes représente un véritable défi surtout en raison des cycles très stricts de maintenance des aéronefs.

Aussi, pour maintenir l’état opérationnel de la flotte aérienne, on doit absolument être en mesure de la ravitailler partout dans le monde.

En gros, notre rôle comprend l’achat, l’emballage et le transport de toutes les nécessités.

Au début de ta carrière, tu es affecté à une escadre ou à un escadron opérationnel pour assurer ta formation au sein de ton service et pour développer tes aptitudes en leadership.

Bonjour je suis le Lieutenant Suzie Chateauneuf, je suis officier de la logistique pour l’Armée de terre.

CHATEAUNEUF : Le rôle principal des officiers de la logistique de l’Armée est la coordination du maintien en puissance de forces de campagne.

Cela veut dire par exemple l’entreposage ou le transport des fournitures, des munitions, du carburant, de la nourriture ou des armes et des véhicules qui sont utilisés en théâtre d’opérations.

Au début de ta carrière, tu travailles dans un bataillon de services afin de développer tes capacités de leader et renforcer la formation propre à ton service d’appartenance.

Sur le terrain, tu pourrais travailler à partir d’un poste de commandement pour coordonner les diverses activités de soutien, et pour travailler physiquement avec les troupes.

Sans la logistique, aucun exercice et aucune opération militaire ne peut avoir lieu.

SADER : Les candidats au poste d’officier de la logistique peuvent entreprendre leur carrière de deux façons.

TREMBLAY : En t’inscrivant au Programme de formation des officiers de la Force régulière, tu peux commencer, tout de suite après l’école secondaire, à suivre un programme collégial et universitaire au Collège militaire royal du Canada ou dans tout autre cégep et université reconnus au Canada.

Ou si tu es déjà en voie d’obtenir un baccalauréat dans un domaine connexe tel que l’administration, la comptabilité ou la gestion des ressources humaines, tu peux être admissible au Programme d’enrôlement direct des officiers.

Quel que soit le programme d’enrôlement, tous les candidats doivent suivre le cours de qualification militaire de base des officiers.

C’est là que tu perfectionnes tes capacités naturelles en leadership et que tu apprends à connaître les règlements et les coutumes des Forces canadiennes qui te serviront tout au long de ta carrière.

SADER : Si tu es encore aux études ou à la recherche d’un emploi à temps partiel, tu peux devenir officier de la logistique de la Force de réserve et suivre toute ta formation en été.

À l’instar de la majorité des cours de formation en logistique, le Cours commun des officiers de la logistique se donne à l’École d’administration et de logistique des Forces canadiennes à Borden, en Ontario.

Ensuite, tu suis une formation spécialisée en logistique et une formation adaptée à ton service d’appartenance.

CHATEAUNEUF : C’est formidable, t’es payé pour étudier.

TREMBLAY : À mesure que tu prends de l’expérience et du galon, tu as de plus en plus de possibilités d’occuper des postes de commandement et d’état-major, et tu peux aussi pousser ta spécialisation dans des domaines comme les mouvements, les services postaux ou les munitions.

Après leurs premières affectations, les officiers de la logistique ont des possibilités de travailler au niveau de l’état-major supérieur à des postes de gestion des fonctions logistiques pour les opérations interarmées et interalliées.

L’un des joueurs clés dans l’exercice de cette fonction est le Commandement du soutien opérationnel du Canada, le COMSOCAN.

SADER : Le COMSOCAN est chargé de fournir un soutien opérationnel efficace aux opérations des Forces canadiennes, qu’elles soient nationales, continentales ou expéditionnaires, et cela pose de nombreux défis aux officiers de la logistique.

Imagine-toi qu’il y a des opportunités de carrière sans pareil.

TREMBLAY : Quand on se lève le matin et qu’on a le goût d’aller travailler, c’est bon signe.

SADER : À titre d’officiers de la logistique, ce qu’on fait chaque jour contribue directement au succès des Forces canadiennes dans tous les services : la Marine, l’Armée et la Force aérienne.

TREMBLAY : Si tu cherches de nouveaux défis, ou une carrière diversifiée avec plein de possibilités, viens te joindre aux Forces canadiennes en tant qu’officier de la logistique.

Aperçu

Environnement de travail

Les officiers de la logistique peuvent être affectés soit dans la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne ou l’Aviation royale canadienne. Ils vivent des expériences uniques et relèvent des défis associés à ces environnements. Ils ont la possibilité de travailler dans une base au Canada, à leur port d’attache ou d’être déployés lors d’opérations militaires.

Au début de leur carrière, les  officiers de la logistique entament leur service comme officiers de la logistique d’un navire de la Marine royale canadienne. Ils sont alors les seuls responsables de la coordination de tout le soutien logistique opérationnel du navire, qu’il soit dans son port d’attache ou déployé, et doivent assurer le leadership pour leur division. Les officiers de la logistique dans l’Armée canadienne sont habituellement employés comme commandants de peloton dans un bataillon de service où ils sont chargés de diriger un peloton de transport ou d’approvisionnement pour des opérations terrestres.

Les officiers de la logistique de l’Aviation royale canadienne travaillent habituellement au sein d’une formation ou à un quartier général opérationnel pour se préparer à des postes plus exigeants, comme celui d’officier des opérations, responsable de l’ensemble des opérations auprès du bataillon. Ils travaillent initialement dans une escadre opérationnelle, où ils apprennent les particularités du soutien aux opérations aériennes. Habituellement, cette expérience est suivie d’une première rotation comme officier de la logistique d’une escadre ou officier de soutien des mouvements aériens d’une section mobile. Leurs affectations subséquentes leur permettent de développer leur leadership et d’acquérir des connaissances et de l’expérience au sein d’une ou de plusieurs disciplines de la logistique, à différents niveaux de quartier général.

Solde et perfectionnement professionnel

Le salaire de départ pour un officier de la logistique entièrement formé est de 51 000 $ par année. Cependant, en fonction de l’expérience et de la formation antérieures, le salaire de départ pourrait être plus élevé. Pendant les différents échelons des officiers subalternes, des promotions régulières ont lieu fondées sur l’achèvement de la formation requise et la durée du service en tant qu’officier. Une fois qu’ils sont promus au grade de lieutenant de vaisseau ou de  capitaine, leur salaire atteint environ 74 000 $ par année.

Les officiers de la logistique qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement. À mesure qu’ils accumulent les connaissances et l’expérience, les officiers de la logistique ont la possibilité de travailler au quartier général de la Défense nationale, où ils effectuent des tâches liées à la gestion des opérations interarmées et combinées, aux systèmes de logistique et à la logistique générale.

Emplois civils équivalents

  • Analyste logistique
  • Gestionnaire de chaîne d’approvisionnement
  • Gestionnaire du contrôle des stocks
  • Gestionnaire de la fabrication
  • Gestionnaire des achats

Retour au début

Formation

Qualification militaire de base des officiers (QMBO)

Après votre enrôlement, vous commencerez la qualification militaire de base des officiers de 15 semaines à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Les sujets abordés comprennent les connaissances militaires générales, les principes du leadership, les règlements et coutumes des FAC, le maniement des armes de base et les premiers soins. Vous aurez la possibilité de mettre en application les compétences militaires nouvellement acquises dans le cadre d’exercices d’entraînement portant sur la protection de la force, l’instruction appliquée, la navigation et le leadership. Vous participerez également à un programme rigoureux de sports et de conditionnement physique. Le cours de QMBO est offert en anglais ou en français et sa réussite constitue un préalable à la poursuite de l’instruction.

À la suite de la formation de base des officiers, une formation en seconde langue officielle peut vous être offerte. La formation peut durer de deux à neuf mois selon vos compétences en langue seconde.

Phase commune de l'Armée canadienne

Après l’instruction de base, vous fréquenterez l’École d’infanterie au Centre d’instruction au combat, située à Gagetown, au Nouveau-Brunswick. Vous tirerez parti de l’instruction en matière de leadership que vous avez reçue pendant la formation de base des officiers, en plus d’acquérir les compétences requises pour tous les soldats des armes de combat, y compris des techniques plus poussées liées au maniement d’armes, aux manœuvres en campagne et aux tactiques de la section.

Instruction des officiers de la Marine royale canadienne

Vous suivrez le Programme d’instruction de la Marine royale canadienne – officiers, d’une durée de neuf semaines, qui est donné au Centre d’entraînement des officiers de marine à Victoria, en Colombie-Britannique. Ce cours d’introduction à l’environnement naval comprend un séjour de quatre semaines à bord d’un petit navire de guerre pour que vous puissiez faire l’expérience de la vie en mer.

Instruction professionnelle

Vos suivrez ensuite cette étape de l’instruction à l’École d'administration et de logistique des Forces canadiennes à Borden, en Ontario. Ce cours de base porte sur le soutien logistique dans toutes les spécialités et tous les éléments. Vous suivrez ensuite une formation en logistique liée au domaine de service auquel vous avez été assigné.

Instruction spécialisée

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire des cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi.

Retour au début

Programmes d'enrôlement

Enrôlement direct

Si vous détenez déjà un diplôme universitaire, les Forces détermineront si votre programme d’études remplit les critères du poste et vous pourriez être envoyé directement à une formation en cours d’emploi après avoir obtenu votre qualification militaire de base. Cette qualification et la qualification d’officier sont requises avant toute affectation.

Études payées

Programme de formation des officiers de la Force régulière (PFOR)

Puisqu’un diplôme universitaire est exigé pour accéder à ce poste, les FAC subventionneront les candidats retenus afin qu’ils suivent un programme d’études menant à l’obtention d’un baccalauréat dans une université canadienne. Vous recevrez un salaire à temps plein, ce qui comprend les soins médicaux et dentaires ainsi que des vacances avec plein salaire; en retour, vous devrez travailler pour les Forces pendant un certain temps.

En règle générale, les candidats retenus dans le cadre du PFOR sont admis à titre d’élèves-officiers au sein du système des collèges militaires canadiens, où ils font des études liées au cheminement de leur carrière militaire. Dans certains cas, les FAC peuvent subventionner les élèves-officiers afin qu’ils suivent un programme d’études pertinent menant à l’obtention d’un baccalauréat dans d’autres universités canadiennes. Les élèves-officiers qui étudient dans d’autres universités canadiennes suivent généralement leur formation pendant l’année universitaire normale et participent à une instruction militaire supplémentaire pendant l’été. Si vous décidez de poser votre candidature pour participer à ce programme, vous devez présenter une demande aux FAC ainsi qu’à l’université canadienne de votre choix. Pour obtenir de plus amples renseignements, voir les Études payées.

Retour au début

Option temps partiel

Ce métier est disponible à temps partiel au sein des environnements suivants : Marine, Armée, Force aérienne

Servir dans la Force de réserve

Cette possibilité d’emploi à temps partiel est offerte auprès de la Première réserve à certains endroits au Canada. En règle générale, les membres de la Force de réserve servent à temps partiel au sein d’une unité militaire dans leur communauté et peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont payés durant leur instruction. Ils ne sont pas assujettis aux affectations ni aux déménagements militaires. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager à une autre base ou pour être déployés au Canada ou à l’étranger dans le cadre de missions militaires.

Emploi à temps partiel

Les officiers de logistique peuvent servir auprès de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne ou de l’Aviation royale canadienne et relever les défis particuliers associés à ces milieux. Lorsqu’ils sont employés à temps partiel ou à titre d’occasionnels à temps plein, ils effectuent habituellement leur service dans des bases, des escadres, des ports d’attache ou des unités des FAC à différents endroits au Canada.

Instruction de la Force de réserve

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. Ils commencent généralement leur instruction avec leur unité d’attache pour s’assurer qu’ils répondent aux normes militaires professionnelles de base. Après l’instruction de base destinée aux officiers, l’instruction initiale visant la qualification à titre d’officier de logistique est offerte au Centre d’instruction de logistique des Forces canadiennes à Borden, en Ontario, ou à l’École navale des Forces canadiennes à Québec, au Québec. Les officiers de logistique suivent ensuite une instruction en logistique concernant la branche dont ils font partie.

Environnement de travail

En règle générale, les membres de la Force de réserve effectuent leur service à temps partiel au sein de leur unité d’attache, le soir et la fin de semaine, suivant un horaire établi (les officiers de logistique employés dans la Réserve aérienne effectuent habituellement jusqu’à 12 jours de service par mois dans le cadre de journées normales de travail). Toutefois, ils peuvent également effectuer leur service en occupant des postes à temps plein au sein de certaines unités pour des périodes déterminées, selon la nature des tâches à exécuter. Ils reçoivent 85 pour cent du taux de rémunération de la Force régulière, ont droit à des avantages sociaux raisonnables et peuvent être admissibles à contribuer à un régime de pension.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :