Dentiste militaire

Description du travail

Les dentistes militaires pratiquent tous les aspects de la dentisterie préventive et la prestation de soins dentaires afin de soigner les maladies et les blessures buccales ainsi que les anomalies des dents et de leurs structures de soutien.

Ils sont des officiers commissionnés et font partie du Service dentaire des Forces canadiennes. Leur principale tâche consiste à pratiquer la dentisterie dans un contexte militaire. Ils peuvent également être appelés à aider d’autres professionnels de la santé dans des situations qui nécessitent des compétences particulières et à enseigner des cours portant sur des sujets sur lesquels ils ont été formés durant leurs études supérieures.

 

Transcription

Dentiste militaire

MAJOR LUC LANGEVIN : Je suis le Major Luc Langevin de St-Prosper-de-Beauce, dentiste militaire à la base de Valcartier.

MAJOR SOPHIE TOUPIN : Et je suis Major Sophie Toupin de Saint-Jean-sur-Richelieu, dentiste militaire présentement en poste au Service dentaire des Forces canadiennes à Ottawa.

TOUPIN : Les dentistes militaires prodiguent des soins exceptionnels à nos soldats, marins et aviateurs dans des cliniques modernes au Canada et lors de déploiements et d’exercices partout dans le monde. Ils ont accès à une formation continue et apprécient des possibilités qui ne sont pas couramment offertes à leurs confrères du civil, comme les missions d’identification de victimes de catastrophes à l’étranger ou les missions humanitaires avec la Marine américaine.

TOUPIN: Qu’on soit chez nous dans une clinique sur une base, dans une clinique dentaire mobile en appui à une mission humanitaire, ou en mer à bord d‘un navire de la Marine, on travaille avec une équipe de professionnels compétents, éclairés et très motivés.

LANGEVIN : Un des gros avantages d’une pratique militaire, c’est d’avoir une pratique de groupe.  C’est-à-dire dans une même clinique, d’avoir les différents spécialistes; ça veut dire si un dentiste généraliste a des questions, il peut aller voir soit ses autres confrères dentistes généralistes, mais il y a également une expertise disponible dans certaines cliniques, que ce soit en parodontie, en prosthodontie ou en chirurgie maxillo-faciale.  Il y a plein de gens autour qui sont là pour nous aider.

TOUPIN : Dans les bases, on traite nos patients dans des cliniques disposant d’équipement de pointe et qui comptent parmi les plus modernes au pays. On est secondés par des techniciens dentaires dévoués et du personnel de soutien qui gère le volet administratif.

LANGEVIN : Au niveau professionnel, c’était de pouvoir faire des traitements dentaires que je juge qui sont les plus appropriés pour le patient, pas des traitements qui sont dictés soit par les moyens financiers du patient ou par des objectifs que je me suis fixés à atteindre à tous les mois.

TOUPIN : Que tu sois autorisé à pratiquer la dentisterie au Canada ou que tu viennes d’être accepté dans un programme de dentisterie canadien, le service dans les Forces t’offre des possibilités de carrière uniques et stimulantes.

TOUPIN : Il existe aussi une option à temps partiel dans la Réserve des Services de santé.

TOUPIN : La carrière de dentiste militaire nous offre un accès unique à des formations spécialisés dont la chirurgie buccale et maxillo-faciale, la prosthodontie et la parodontie, et ce, gratuitement. La formation continue en dentisterie est une priorité des Forces canadiennes.

LANGEVIN : C’est vraiment d’avoir une pratique polyvalente, une vie riche en émotions. C’est une opportunité de vivre des missions qui vont marquer notre vie, c’est-à-dire des missions humanitaires, des missions militaires telles en Afghanistan. 

TOUPIN : Parce que notre mission à nous, c’est ça, c’est de traiter puis de supporter nos militaires.  C’est pour ça que le métier de dentiste militaire existe.

MODULE 2 – Ce qui rend le métier unique

TOUPIN : J’ai eu l’opportunité de déployer en Afghanistan en 2009.  Puis ça a été une expérience incroyable.  Cliniquement, les choses que j’ai vu là-bas, ben c’est vraiment difficile à trouver au Canada.  Plusieurs de ces personnes-là avaient une dentition vraiment très pauvre, alors ils arrivaient avec un problème, avec une douleur, puis ils partaient et on avait réglé leur problème. Puis c’était extrêmement valorisant.

LANGEVIN : J’ai eu une mission à Haïti qui a été probablement le point culminant de ma carrière où est-ce que, on était dans un milieu où tout avait été détruit, et que les gens appréciaient énormément le support qu’on pouvait fournir. Alors d’être exposé, et de participer à une mission de ce genre, ça donne vraiment un sentiment de mission accomplie et de bien-être en soi.

MODULE 3 – Formation spécifique pour le métier

TOUPIN : Il y a deux façons de s’enrôler comme dentiste militaire; tout dépend où tu en es dans ta carrière.

TOUPIN: Si tu es déjà autorisé à pratiquer la dentisterie dans une province ou un territoire canadien, tu pourrais être admissible à l’enrôlement direct. Dans ce cas, tu débutes tout de suite dans une clinique moderne et fonctionnelle, sans avoir à te trouver des patients.

LANGEVIN : Si tu viens de commencer tes études ou que tu es à mi-chemin, le Programme de formation des dentistes militaires pourrait te convenir. Les Forces payent tes frais de scolarité, y compris les livres et les instruments. Et tu gagnes un salaire pendant que tu étudies, en échange d’un engagement de service de quatre ans à la suite de l’obtention de ton diplôme.

LANGEVIN : Comme tout nouvel officier, ta carrière militaire commence par la formation de base à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Tu vas ensuite à Borden, en Ontario, pour ton Cours élémentaire des dentistes militaires – quatre semaines d’orientation aux aspects particuliers du métier de dentiste dans les Forces canadiennes.

TOUPIN : Les candidats au Programme de formation des dentistes militaires font leur formation de base l’été suivant leur première année à l’université. Puis, au cours de leurs deuxième et troisième étés, ils travaillent et suivent des formations dans une clinique d’une base canadienne. Ces officiers suivent leur Cours élémentaire des dentistes militaires après avoir obtenu leur diplôme.

MODULE 4 – Première affectation et défis du métier

TOUPIN : Les nouveaux dentistes militaires sont affectés pendant une ou deux années à la clinique d’une base.

TOUPIN : Comme jeune dentiste militaire, on part travailler dans une pratique de groupe.  Alors comme ça, on apprend à pratiquer de la dentisterie avec des spécialistes qui sont près de nous, puis d’autres collègues dentistes qu’on peut aller voir si on a besoin.

TOUPIN : Dans une base, les dentistes militaires peuvent s’attendre à faire des heures normales, du lundi au vendredi, avec quelques responsabilités de garde les soirs et les fins de semaine pour répondre aux urgences.

TOUPIN : Par la suite, ils pourraient aller dans une clinique plus petite, une unité de campagne ou à bord d’un navire de la Marine.

LANGEVIN : Après trois ans de service, tu es admissible à des formations subventionnées dans plusieurs domaines spécialisés, et ce, dans les meilleures universités canadiennes et américaines ou à des programmes des forces militaires américaines reconnus.

TOUPIN : Retourner aux études, puis pas avoir à payer ses frais de scolarité puis avoir un salaire qui rentre, ça c’est une opportunité qui est incroyable.

MODULE 5 – Témoignages personnels et professionnels

TOUPIN : Avoir joint les Forces canadiennes, pour moi, ça a été une des meilleures décisions que j’ai prises dans ma vie.  Je peux avoir une vie familiale équilibrée, je peux avoir une carrière, j’ai eu l’occasion de voyager mais aussi de me faire des amis un peu partout, de pratiquer une dentisterie qui est exactement la dentisterie que je voulais pratiquer.  Moi, j’arrive à avoir une vie complète et satisfaisante.

LANGEVIN : J’ai vraiment eu une carrière enrichissante, j’ai eu des aventures, des expériences extraordinaires, j’ai du plaisir à tous les jours à rentrer au travail à cause des gens qui m’entourent et puis des expériences que les Forces canadiennes me permettent de vivre.

Aperçu

Environnement de travail

Les dentistes militaires peuvent être affectés à une base au Canada ou en mission à travers le monde. Ils travaillent dans un bureau de dentiste entièrement équipé, qui peut se trouver dans des installations temporaires, dans un cadre semi-industriel ou sur un navire en mer.

Normalement, les dentistes militaires passent leurs quatre premières années dans une clinique dentaire au Canada. Au départ, ils travaillent dans un cabinet de groupe, puis après un an ou deux peuvent se rendre dans une clinique de dentiste ou être rattachés à une unité de terrain.

Solde et perfectionnement professionnel

Le salaire de départ pour les étudiants qui font partie du plan d’instruction des dentistes militaires est d'environ 50 000 $ par année. Après avoir terminé leurs études en dentisterie et obtenu un permis canadien d’exercice sans restriction, les dentistes sont promus au grade de capitaine et leur salaire passe à environ 139 000 $ par année.

Emplois civils équivalents

  • Dentiste
  • Dentiste en hygiène publique
  • Chirurgien buccal et maxillo-facial
  • Parodontiste
  • Prothésodontiste

Retour au début

Formation

Qualification militaire de base des officiers (QMBO)

Après votre enrôlement, vous commencerez la qualification militaire de base des officiers de 15 semaines à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Les sujets abordés comprennent les connaissances militaires générales, les principes du leadership, les règlements et coutumes des Forces armées canadiennes (FAC), le maniement des armes de base et les premiers soins. Vous aurez la possibilité de mettre en application les compétences militaires nouvellement acquises dans le cadre d’exercices d’entraînement portant sur la protection de la force, l’instruction appliquée, la navigation et le leadership. Vous participerez également à un programme rigoureux de sports et de conditionnement physique. Le cours de QMBO est offert en anglais ou en français et sa réussite constitue un préalable à la poursuite de l’instruction.

À la suite de la formation de base des officiers, une formation en seconde langue officielle peut vous être offerte. La formation peut durer de deux à neuf mois selon vos compétences en langue seconde.

Instruction professionnelle

Vous suivrez ensuite le Cours élémentaire des dentistes militaires (CEMD) pour quatre semaines où vous apprendrez comment installer et utiliser une clinique dentaire mobile destinée aux opérations militaires, ainsi que les procédures administratives et cliniques d’un détachement dentaire des FAC. La formation comprend une préparation préalable au cours, des exposés, des démonstrations des pratiques, des travaux individuels, des travaux en groupe, des présentations et des examens.

Instruction avancée

Les Forces encouragent fortement les dentistes militaires à se perfectionner et à maintenir leurs compétences cliniques à jour dans tous les volets de la dentisterie en leur offrant de nombreuses possibilités de suivre des formations subventionnées chaque année et des conférences professionnelles de spécialisation, notamment :

  • Chirurgie buccale et maxillo-faciale
  • Prosthodontie
  • Parodontologie
  • Hygiène publique
  • Dentisterie générale avancée

Retour au début

Programmes d'enrôlement

Enrôlement direct

Si vous détenez déjà un diplôme en médecine dentaire d’une université canadienne reconnue ou détenez un certificat du Bureau national d’examen dentaire du Canada et avez un permis de pratique en tant que dentiste dans une province ou territoire canadien, vous pourriez être envoyé directement à une formation en cours d’emploi après avoir obtenu votre qualification militaire de base. Cette qualification et la qualification de dentiste militaire sont requises avant toute affectation.

Programme de formation des dentistes militaires (PFDM)

Puisqu’un doctorat en chirurgie dentaire est exigé pour accéder à ce poste, les FAC  subventionneront les candidats retenus afin qu’ils suivent un programme d’études menant à l’obtention d’un doctorat en chirurgie dentaire dans une université canadienne.

Les candidats recevront un salaire à temps plein, ce qui comprend les soins médicaux et dentaires ainsi que des vacances avec plein salaire; en retour, ils devront travailler pour les FAC pendant un certain temps. En règle générale, les candidats retenus dans le cadre du PFDM fréquenter l'université au cours de l'année universitaire et participer à la formation militaire supplémentaire pendant les mois d'été. Si vous décidez de poser votre candidature pour participer à ce programme, vous devrez présenter une demande aux FAC ainsi qu’à l’université canadienne de votre choix qui offre un programme de dentisterie.

Retour au début

Option temps partiel

Ce métier est disponible à temps partiel au sein des environnements suivants : Armée

Servir dans la Force de réserve

Le rôle de la réserve des Services de santé des Forces canadiennes consiste à fournir du personnel qualifié afin de soutenir ou de joindre les organisations des Services de santé lors d’opérations des FAC et d’activités d’instruction, le tout en créant et en maintenant des liens entre les Forces et les collectivités locales.

En tant que professionnel de la santé faisant partie de la réserve des Services de santé, vous devez être titulaire d’un permis d’exercice sans restrictions dans votre domaine clinique (et des attestations requises pour votre spécialité particulière), et être en mesure de tenir vos connaissances cliniques à jour à votre lieu de travail civil.

Cette possibilité d’emploi à temps partiel est offerte auprès de la Première réserve, à certains endroits au Canada. En règle générale, les membres de la Force de réserve servent à temps partiel au sein d’une unité militaire dans leur communauté et peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont payés durant leur instruction. Ils ne sont pas assujettis aux affectations ni aux déménagements militaires. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager à une autre base ou pour être déployés au Canada ou à l’étranger dans le cadre de missions militaires.

Emploi à temps partiel

Les dentistes militaires servent auprès de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne au sein du groupe des Services de santé des Forces  canadiennes. Leur emploi consiste à pratiquer la dentisterie dans un contexte militaire et d’aider les autres professionnels de la santé, au besoin. Lorsqu’ils sont employés à temps partiel ou à titre d’occasionnels à temps plein, ils effectuent habituellement leur service à un endroit au Canada.

Une autre possibilité d’emploi à temps partiel est offerte aux spécialistes cliniques, notamment les spécialistes dentaires, en vue accroître la capacité de soutien médical des Services de santé, au 1er Hôpital de campagne du détachement d’Ottawa. Les membres de cette unité effectuent un minimum de 14 jours de service et/ou d’instruction au cours d’une année, et exécutent l’une ou l’autre des tâches suivantes : assurer la prestation de services de santé aux militaires, enseigner des compétences cliniques aux membres du personnel d’unités d’ambulance de campagne locale et surveiller leur application, participer à des exercices sur le terrain afin de mettre en pratique ses connaissances et/ou de prodiguer des soins médicaux dans un environnement de campagne militaire. Les membres de cette unité vivent partout au Canada. Cette unité offre davantage de souplesse que les unités d’ambulance de campagne de la réserve des Services de santé des Forces canadiennes. Elle demande moins de temps, tout en vous offrant des occasions de travailler comme membre des FAC. Tous les membres de la réserve des Services de santé ont la possibilité de travailler à l’étranger en se portant volontaire pour faire partie d’une équipe des Services de santé déployée à l’étranger.

Instruction de la Force de réserve

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. Les candidats doivent posséder un diplôme en médecine dentaire d’une université canadienne reconnue ainsi qu’un permis de pratique en règle décerné par une province ou un territoire canadien. Tous les membres doivent suivre l’instruction militaire de base, qui traite de sujets comme la structure des grades, le port d’un uniforme, la marche, l’utilisation d’une arme pour se défendre ou défendre les patients (conformément aux Conventions de Genève) et la survie en environnement de campagne. La durée de cette instruction varie mais elle est habituellement offerte sous forme de séances de deux semaines ou de séances données la fin de semaine. Vous devez également suivre l’instruction de base axée sur les compétences professionnelles, qui vous enseigne comment appliquer vos compétences cliniques et exercer votre profession dans l’environnement militaire. Cette formation dure six semaines et est généralement offerte deux fois par année, à l’occasion de séances d’une semaine, de deux ou de trois semaines, dispensée par le Centre de formation des Services de santé des Forces canadiennes à Borden, en Ontario. 

Environnement de travail

En règle générale, les membres de la Force de réserve effectuent leur service à temps partiel au sein de leur unité d’attache, le soir et la fin de semaine, suivant un horaire établi. Toutefois, ils peuvent également effectuer leur service en occupant des postes à temps plein au sein de certaines unités pour des périodes déterminées, selon la nature des tâches à exécuter. Ils reçoivent 85 pour cent du taux de rémunération de la Force régulière, ont droit à des avantages sociaux raisonnables et peuvent être admissibles à contribuer à un régime de pension.

Commencez!

Postulez maintenant

Pour obtenir de plus amples renseignements, envoyez-nous un courriel.

Retour au début

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :