Technicien / Technicienne des matériaux

Nous embauchons : nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'enrôlement direct.

Description du travail

Les techniciens des matériaux réparent et assurent l’entretien des véhicules et du matériel connexe. Ils font partie de la Branche du génie électrique et mécanique des Forces armées canadiennes (FAC).

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Soudage
  • Usinage
  • Tôlerie
  • Peinture
  • Travaux avec les textiles, la fibre de verre et les matériaux composites
Transcription

Technicien / Technicienne des matériaux

CAPORAL ALEX LEBRUN : Je suis le caporal Alex Lebrun, originaire de Ville Dégelis, au Bas-Saint-Laurent. Technicien des matériaux au 5e Bataillon des services, à Valcartier.

SOLDAT MARYAN ROSS-BOURDEAU : Et je suis Maryan Ross-Bourdeau, originaire de Valcartier. Technicienne des matériaux au 5e Bataillon des services du Canada.

NARRATION : Les techniciens des matériaux sont les fabricants de l’Armée canadienne. Ils ont les compétences nécessaires pour réparer ou fabriquer divers articles afin que l’équipement terrestre puisse fonctionner de façon optimale pendant l’entraînement et les déploiements opérationnels. Ils travaillent avec des métaux et des composites (tels que le blindage et la protection interne des chars d’assaut), sur l’équipement de protection (dont les masques à gaz), ainsi qu’avec des textiles (comme la toile et le PVC pour les abris militaires).

ROSS-BOURDEAU : Comme technicienne des matériaux, on peut faire de la carrosserie, de la peinture, de la soudure, de la couture. Il y a aussi des masques à gaz. Il y a tellement d’affaires que t’as pas le temps de te tanner.

NARRATION : Les techniciens des matériaux sont habiles et capables de faire des réparations mobiles sur des véhicules endommagés ou des abris, et ce, dans tous les environnements, du nord de l’Arctique aux lieux désertiques. Dans le cadre de leur travail, ils peuvent être appelés à effectuer des réparations sur la ligne de front. « Arte et Marte », « Par l’adresse et le combat », est leur devise. Ils sont avant tout des soldats et s’entraînent afin d’être prêts à tout.

LEBRUN : On peut sculpter le métal à partir d’un bloc pour en faire ce qu’on veut, puis moi ayant un côté artistique, ça m’arrive de faire des sculptures en métal. Quand j’étais plus jeune, mon grand-père avait un atelier. Il me laissait travailler dans son atelier. C’est là que j’ai appris à travailler avec les métaux puis que j’ai développé cet amour-là.

ROSS-BOURDEAU : Mon expérience marquante dans l’armée c’est quand je suis partie dans le clos, puis j’ai remarqué le travail d’équipe était fou, la communication était vraiment bonne. L’esprit de corps est incroyable dans les Forces armées canadiennes. Aussitôt que tu vas avoir de la misère avec quelque chose, il y a quelqu’un qui va même se battre pour pouvoir t’aider. Il va faire tout en son pouvoir pour pouvoir réussir avec toi. On travaillait tous ensemble pour faire en fin de compte une belle job.

NARRATION : Après avoir achevé leur instruction professionnelle initiale, les techniciens des matériaux sont affectés à l’une des nombreuses bases des Forces armées canadiennes au pays. Une fois qu’ils auront acquis de l’expérience, ils pourraient avoir l’occasion de travailler avec les forces d’opérations spéciales du Canada.

ROSS-BOURDEAU : Aussitôt que je suis rentrée dans mon métier, je pensais que j’allais être rejetée à cause que j’étais une fille. Au contraire, les gars m’ont vraiment accueillie, je me suis sentie vraiment acceptée.

LEBRUN : La première ligne pour les techniciens des matériaux, c’est de supporter directement une unité de combat. Alors les techniciens des matériaux, eux, sont aussi appelés à effectuer des tâches de combat avec ces unités-là, mais lorsqu’il y a un bris, c’est eux, en première ligne, qui vont réparer le matériel ou en fabriquer du nouveau, mais ça reste toujours des tâches qui sont assez restreintes. Où est-ce que ça devient plus technique, plus long, plus complexe, on envoie ça en deuxième ligne. En deuxième ligne on a plus d’équipement, de la machinerie plus lourde. Lorsque ça ne fonctionne pas, pour nous en deuxième ligne, on passe maintenant à la troisième ligne, qui eux vont complètement démonter les équipements au complet, puis ils ont des techniciens qui ont des connaissances encore plus avancées puis des équipements aussi encore plus avancés.

ROSS-BOURDEAU : La débrouillardise est vraiment importante en tant que technicienne des matériaux. Si quelque chose ne fonctionne pas dans le clos, il va toujours y avoir une autre façon de le faire.

LEBRUN : On a toutes les compétences puis les équipements pour fabriquer des pièces qui n’existent même pas. Alors, nos collègues viennent nous voir, puis nous avec les matières premières, on peut faire n’importe quoi.

ROSS-BOURDEAU : Ma carrière à date a dépassé mes attentes. Je m’attendais à une job de soudure comme dans le civil. Finalement, il y a plein d’autres choses, tu peux sortir faire de la couture, tu peux faire de la carrosserie, tu peux faire de la peinture. Il n’y a jamais quelque chose que tu ne peux pas faire.

LEBRUN : Le technicien des matériaux, c’est le bricoleur par excellence. On fabrique n’importe quoi pour n’importe qui.

Aperçu

Environnement de travail

Les techniciens des matériaux vivent les défis et les aventures qui accompagnent le travail dans toutes sortes d’environnements. Ils sont employés dans les bases et les stations au Canada et lors de déploiements opérationnels partout dans le monde. Ils sont affectés à une base et travaillent normalement à l’intérieur, dans des ateliers éclairés et chauffés. Lors d’exercices et d’opérations en campagne, ils travaillent généralement dans un abri temporaire ou improvisé, ou en plein air. Ils appuient généralement les unités de l’Armée canadienne, mais peuvent aussi travailler avec la Marine royale canadienne et l’Aviation royale canadienne.

Solde et perfectionnement professionnel

Le salaire de départ pour un technicien des matériaux entièrement formé est de 60 000 $ par année. Cependant, ce montant peut être plus élevé selon l’expérience et la formation antérieures. Les techniciens des matériaux qui manifesteront le dévouement, les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à des possibilités d’avancement, de promotion et de perfectionnement.

Emplois civils équivalents

  • Soudeur généraliste
  • Machiniste général
  • Outilleur-préparateur de matrice
  • Tôlier
  • Technicien en réparation de carrosseries

Retour au début

Formation

Qualification militaire de base (QMB)

La première étape de l’instruction est le Cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’un des objectifs du cours est de veiller à ce que vous conserviez la norme de condition physique des FAC; par conséquent l'entraînement est physiquement exigeant.

Cours de qualification de soldat

Après avoir suivi le cours de QMB, vous vous rendrez à un centre d’instruction militaire pour suivre le cours de qualification de soldat, qui porte sur les sujets suivants :

  • Condition physique de l’Armée canadienne
  • Opérations offensives et défensives à pied
  • Patrouilles de reconnaissance
  • Techniques individuelles de campagne

Instruction de qualification professionnelle de base

Vous suivrez ensuite une formation à l’École du génie électrique et mécanique des Forces canadiennes à Borden, en Ontario. La formation qui dure environ une année combine des cours théoriques, des démonstrations et des travaux pratiques, et touche aux domaines suivants :

  • Mathématiques nécessaires pour effectuer des travaux en atelier
  • Interprétation des dessins industriels et des plans
  • Outils à main et électriques
  • Métallurgie et traitement thermique
  • Création et traçage de patrons
  • Soudage
    • Oxyacétylénique
    • À l’arc sous gaz avec fil plein
    • À l’électrode de tungstène
    • À l’arc avec électrode enrobée
  • Coupage plasma
  • Remise en état des surfaces métalliques
  • Réparation des carrosseries et retouches
  • Traitement antirouille et traitement ultérieur
  • Peinture au pistolet
  • Forage, filetage et alésage
  • Réparation des textiles
  • Réparation des machines à coudre
  • Réparation d’appareils respiratoires
  • Réparation de la fibre de verre et des matériaux composites
  • Reconnaissance des métaux, des alliages et des plastiques

Formation en cours d'emploi

Vous serez posté dans l’une des bases des FAC pour une formation en cours d’emploi d’une durée de 18 mois, qui s’apparente à un programme d’apprentissage civil.

Instruction spécialisée

Après la formation en cours d’emploi, vous serez admissible au cours de formation intermédiaire de 27 semaines. À la fin de cette phase d’instruction, vos connaissances, vos compétences et votre expérience seront comparables à celles d’un compagnon civil.

Vous pourriez être sélectionné pour suivre les cours de superviseur et de gestionnaire. Le cours de superviseur dure environ 13 semaines et le cours de gestionnaire dure environ neuf semaines.

Instruction avancée

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les techniciens des matériaux qui manifesteront les aptitudes et les prédispositions nécessaires auront accès à l’instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Usinage avancé
  • Soudage avancé
  • Techniques d’essais non destructifs
  • Inspection des systèmes de pontage militaire
  • Inspection ISO des conteneurs maritimes
  • Santé et sécurité au travail

Retour au début

Programmes d'enrôlement

Nous embauchons : nous acceptons actuellement les candidatures pour ce poste par le biais de l'enrôlement direct.

Études exigées

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur 10e année ou leur secondaire IV au Québec, conformément aux normes provinciales avec Math appliquées de 10e année ou Math 426 au Québec. Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.

Retour au début

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :