Briefing technique - Le 21 août 2021

Mesdames et Messieurs, bon après-midi.

Depuis la fin juillet, à la suite du retour en force des talibans, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes soutiennent les efforts de tout le gouvernement pour évacuer de l’Afghanistan les citoyens canadiens, les résidents permanents et les ressortissants afghans vulnérables.

Depuis le tout début, nous travaillons avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada pour identifier les personnes qui peuvent être évacuées, y compris les ressortissants afghans qui peuvent bénéficier de mesures d’immigration spéciales, soit les personnes qui ont appuyé les FAC pendant leur mission de 14 ans dans le pays.

Les FAC participent actuellement aux efforts d’évacuation. Nous mettons à contribution deux C177 Globemaster ainsi que des membres des FAC à l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul.

Je souhaite aujourd’hui faire brièvement le point sur ces efforts d’évacuation.

Après une brève interruption, nous avons repris les vols d’évacuation le 19 août. Nos deux avions Globemaster ont été aménagés pour transporter le maximum de personnes d’une façon aussi sécuritaire que possible.

Ces avions quittent l’aéroport à tour de rôle et nous nous coordonnons avec nos partenaires américains et nos alliés pour qu’ils se remplissent rapidement. Notre objectif principal est de maximiser le nombre de personnes évacuées et le nombre d’avions qui peuvent atterrir à l’aéroport de Kaboul.

Les membres des FAC aident également les personnes évacuées à pénétrer dans le périmètre de l’aéroport, ce qui reste la principale contrainte en ce qui concerne l’évacuation rapide des personnes.

Nous travaillons avec d’autres partenaires fédéraux ainsi qu’avec nos alliés qui mènent également des opérations d’évacuation.

Ainsi, les personnes évacuées par les avions des FAC n’ont pas nécessairement le Canada comme destination et peuvent avoir été acceptées dans le cadre de programmes d’immigration d’autres pays.

C’était le cas pour le vol le plus récent, qui a décollé le 19 août, avec à son bord 175 Afghans vulnérables et 13 ressortissants étrangers. La majorité de ces passagers seront bientôt confiés aux soins de nos alliés.

Toutefois, soyez assurés que l’évacuation des citoyens canadiens et des ressortissants afghans à destination du Canada est une priorité absolue et que d’autres nations participantes évacuent aussi des personnes dans le besoin.

À ce jour, nous avons évacué près de 1 000 ressortissants afghans qui risquaient de subir des représailles parce qu’ils ont travaillé avec le Canada et les pays alliés.

Nous poursuivrons les efforts d’évacuation tant que la situation sécuritaire le permettra. Je suis fier du travail que les membres des FAC accomplissent, aux côtés de représentants d’autres ministères et de nos alliés, pour ramener les Canadiens chez eux et faciliter la réinstallation des Afghans vulnérables.

Notre personnel travaille jour et nuit dans une situation ardue, volatile et dynamique... et nous continuerons à faire tout en notre pouvoir pour soutenir les Afghans en ces temps difficiles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :