Le gouvernement prend des mesures pour s'assurer que l'Allocation canadienne pour enfants aide ceux qui en ont le plus besoin

Communiqué de presse

Le 13 avril 2018 – Ottawa (Ontario) – Ministère des Finances Canada

En offrant un soutien accru aux familles qui en ont le plus besoin, l'Allocation canadienne pour enfants (ACE) les aide à investir dans ce qui donne aux enfants un bon départ dans la vie, comme un milieu de vie sûr, de la nourriture saine, des leçons de musique ou des camps sportifs. Le gouvernement du Canada croit que toutes les familles admissibles à l'ACE devraient en bénéficier, notamment celles dont les enfants sont pris en charge par un grand-parent, un membre de la famille élargie ou un ami de la famille.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, et la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada comptait proposer des modifications à la Loi de l'impôt sur le revenu dans le but de préciser l'admissibilité à l'ACE en ce qui concerne les enfants pris en charge dans le cadre de programmes de parenté provinciaux ou territoriaux. En vertu des modifications proposées, les personnes prenant soin d'un enfant dans le cadre du programme de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) visant les grands-parents et les prestataires de soins, ou des programmes de parenté semblables des autres provinces et territoires, seraient admissibles à l'ACE, qu'elles reçoivent ou non une aide financière dans le cadre d'un tel programme (pourvu qu'elles respectent tous les autres critères d'admissibilité à l'ACE).

Le gouvernement de l'Î.-P.-É. a présenté son programme visant les grands-parents et les prestataires de soins le 1er décembre 2017 dans le but d'offrir un logement à court terme aux enfants ayant besoin de protection et de soins à l'extérieur du domicile pour des raisons de sécurité. D'autres administrations offrent des programmes similaires. De tels programmes se veulent des solutions de rechange à la garde juridique et à la tutelle des enfants par un gouvernement provincial ou territorial.

Citations

« Notre gouvernement a instauré l'Allocation canadienne pour enfants en 216 afin de donner aux familles canadiennes plus d'argent pour les aider à composer avec le coût élevé associé au fait d'élever des enfants. Nous veillons à ce que toutes les familles qui sont admissibles à l'Allocation puissent en bénéficier comme il était prévu, afin qu'elles puissent s'en servir pour améliorer concrètement la vie des enfants. Grâce au rajustement proposé aujourd'hui afin d'apporter une précision, nous donnons à plus d'enfants canadiens la possibilité d'atteindre leur plein potentiel – ce que mérite chaque Canadienne et chaque Canadien. »

Bill Morneau, ministre des Finances

« En tant que grand-mère et ancienne travailleuse sociale, je compte collaborer avec la Province de l'Île-du-Prince-Édouard afin que les grands-parents ou autres personnes qui prennent en charge un enfant dans le cadre d'un programme de parenté provincial soient admissibles à l'Allocation canadienne pour enfants même s'ils reçoivent de l'aide financière provinciale. La législation que présentera le gouvernement du Canada s'appliquera aux autres programmes de parenté provinciaux et territoriaux semblables. »

Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national

Faits en bref

  • Neuf familles sur dix reçoivent plus d'argent de l'ACE qu'ils en recevaient dans le cadre de l'ancien système de prestations pour enfants.

  • Les familles admissibles à l'ACE reçoivent en moyenne 6 800 dollars de prestations cette année.

  • L'ACE a contribué à sortir de la pauvreté quelque 300 000 enfants, et l'on estime que la pauvreté infantile a été réduite de 40 % à la fin de 2017 par rapport à son niveau de 2013.

  • Dans l'Énoncé économique de l'automne 2017, le gouvernement a proposé d'améliorer l'ACE en indexant les versements chaque année pour suivre le rythme du coût de la vie à compter de juillet 2018, soit deux ans plus tôt que prévu. L'indexation garantira que l'ACE continuera de jouer un rôle crucial pour appuyer les familles canadiennes et réduire la pauvreté chez les enfants.

Produits connexes

Personnes-ressources

Les médias peuvent s'adresser à :

Chloé Luciani-Girouard
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Finances
chloe.luciani-girouard@canada.ca 
613-462-5469

Relations avec les médias
Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
613-369-4000

Jérémy Ghio
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Revenu national
613-995-2960

Relations avec les médias
Agence du revenu du Canada
613-948-8366

Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
Télécopieur : 613-369-4065
Téléimprimeur : 613-369-3230
Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca

Recherche d'information connexe par mot-clés: Enfant | Ministère des Finances Canada | Canada | Argent et finances | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :