Résultats de nouvelles

Afficher 71 à 80 de 297 entrées

Le ministre Blair et le secrétaire parlementaire Schiefke participent à la cérémonie d’intronisation des agents stagiaires des services frontaliers au Collège de l’ASFC, à Rigaud, au Québec

| Agence des services frontaliers du Canada | communiqués de presse

L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, et Peter Schiefke, secrétaire parlementaire du premier ministre (Jeunesse) et du ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé (Parti libéral, Vaudreuil—Soulanges), ont participé aujourd’hui à la cérémonie du Programme de formation de base des agents (PFBA) au Collège de l’Agence des services frontaliers du Canada à Rigaud, au Québec.


Cérémonie du Programme de formation de base des agents

| Agence des services frontaliers du Canada | avis aux médias

L’Agence des services frontaliers du Canada invite les médias à la cérémonie de clôture pour la cohorte 13C du Programme de formation de base des agents en présence de l’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, et de Peter Schiefke, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé et du premier ministre (Jeunesse).


Initiative sur les entrées et les sorties

| Agence des services frontaliers du Canada | documents d'information

Dans le cadre du processus d’inspection primaire, les données biographiques à l’entrée sont recueillies directement auprès de tous les voyageurs qui entrent au Canada lorsqu’ils se présentent à un agent de l’ASFC dans un point d’entrée. Le Canada recueille aussi des données sur les sorties des voyageurs quittant le pays par la voie terrestre (c.-à-d. dans le mode terrestre). Avec l’entrée en vigueur du projet de loi C-21, la Loi modifiant la Loi sur les douanes, et des règlements connexes, les États-Unis envoient au Canada les données biographiques à l’entrée de tous les voyageurs qui entrent aux États-Unis par un poste frontalier terrestre, permettant ainsi la création d’une fiche de sortie canadienne.


L’entrée en vigueur du projet de loi C-21 renforce la gestion frontalière

| Agence des services frontaliers du Canada | communiqués de presse

À compter du 11 juillet 2019, le Canada et les États-Unis échangeront des renseignements biographiques de base (p. ex. le nom complet et la date de naissance) sur tous les voyageurs à la frontière terrestre, de façon à ce que l’entrée dans un pays serve de fiche de sortie de l’autre pays. Grâce à cette initiative, le Canada pourra prendre plus rapidement des décisions éclairées concernant la gestion frontalière, l’exécution de la loi, la sécurité nationale, les demandes de citoyenneté, l’immigration et les services sociaux. Cette étape décisive est le résultat de l’entrée en vigueur du projet de loi C-21, Loi modifiant la Loi sur les douanes, et de ses règlements d’application, qui confère à l’ASFC le pouvoir de recueillir des données sur les sorties de tous les voyageurs qui quittent le Canada, y compris les Canadiens.


L’ASFC signe des accords de reconnaissance mutuelle avec les douanes de Hong Kong et de la Nouvelle-Zélande

| Agence des services frontaliers du Canada | communiqués de presse

Cette semaine, le président de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), John Ossowski, a signé des accords de reconnaissance mutuelle avec le ministère de l’Immigration et de la Protection des frontières (MIPF) de l’Australie et l’Administration fiscale israélienne (AFI) au sujet des programmes des négociants fiables.


Ouverture d’un nouveau centre d’examen des conteneurs à Roberts Bank

| Agence des services frontaliers du Canada | communiqués de presse

Aujourd’hui, Ken Baird, chef de la Première Nation de Tsawwassen (PNT); Robin Silvester, président et directeur général de l’Administration portuaire Vancouver Fraser (APVF) et John Linde, directeur général régional intérimaire de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), ont procédé à l’ouverture officielle du Centre d’examen des conteneurs de Tsawwassen (CECT) de l’ASFC à Tsawwassen, en Colombie-Britannique.


Centre d’examen des conteneurs de Tsawwassen

| Agence des services frontaliers du Canada | documents d'information

Un centre d’examen des conteneurs maritimes est un entrepôt équipé pour l’inspection sécurisée des conteneurs les plus à risque qui arrivent aux points d’entrée maritimes. La Loi sur les douanes exige que des installations adéquates soient en place pour l’examen physique complet des marchandises. Chaque année, plus de 142 millions de tonnes métriques de marchandises sont évaluées et contrôlées par l’ASFC dans la région de Vancouver.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :