Résultats de nouvelles

Afficher 1 à 10 de 3691 entrées

Vérifier le vendeur pour des achats sans tracas

| Bureau de la concurrence Canada | communiqués de presse

Saviez-vous que vous n’achetez peut-être pas toujours directement du détaillant même si vous magasinez sur son site Web? De plus en plus de grands détaillants intègrent des marchés en ligne à leurs sites, de sorte que d’autres vendeurs peuvent y vendre leurs produits. Cela signifie que lorsque vous effectuez des achats sur le site Web d’un détaillant, certains produits proposés peuvent provenir de vendeurs indépendants.


Alerte à la fraude : Des détaillants sont visés par de faux rappels de produits 

| Bureau de la concurrence Canada | communiqués de presse

Détaillants, soyez vigilants : des fraudeurs envoient des télécopies à des magasins en indiquant que le Bureau de la concurrence a ordonné le rappel de nombreux produits, notamment des cartes de crédit prépayées. Les messages indiquent qu’une personne de l’entreprise viendra récupérer les produits en personne. Il s’agit d’une fraude.


Bâtir une culture de concurrence au Canada

| Bureau de la concurrence Canada | discours

Une culture de la concurrence solide signifie aussi que des institutions solides sont en place afin de maintenir une responsabilité envers les règles et les garde-fous qui appuient la concurrence. Alors que les organismes d’application de la loi et les tribunaux sont chargés de se pencher sur les conduites anticoncurrentielles, tous les ordres du gouvernement, la communauté juridique, les consommateurs, les médias et le milieu universitaire jouent chacun un rôle essentiel pour soulever les enjeux de concurrence et les amener à l’avant-plan du discours public. Des événements comme celui d’aujourd’hui, qui rassemblent les leaders d’opinion à travers le Canada, en sont un exemple flagrant.


Peine de 19 mois pour le quatrième accusé dans une affaire de truquage des offres à Gatineau

| Bureau de la concurrence Canada | communiqués de presse

Un quatrième cadre d’une firme d’ingénierie accusé d’avoir participé à un stratagème de truquage des offres qui a escroqué environ 1,8 million de dollars à la Ville de Gatineau a reçu une peine de 6 mois de détention à domicile, de 13 mois de couvre-feu et de 120 heures de travaux communautaires.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :