Évaluation par l’Office national de l’énergie d’un exercice d’intervention d’urgence à grand déploiement à Burnaby, en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

L’exercice est une exigence prévue par la réglementation de l’Office et pour l’approbation du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain

Le 20 septembre 2017 – Calgary – Office national de l’énergie

Aujourd’hui, l’Office national de l’énergie prend part à un exercice d’intervention d’urgence à grand déploiement au terminal Burnaby de Kinder Morgan, à Burnaby, en Colombie-Britannique, et au poste de commandement du lieu d’incident, à Coquitlam.

L’exercice est exigé dans une des conditions imposées pour l’approbation du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain et dans le Règlement de l’Office national de l’énergie sur les pipelines terrestres. L’Office exige que les sociétés maintiennent un programme de gestion des situations d’urgence afin d’intervenir efficacement dans une situation d’urgence pouvant avoir une incidence négative sur les biens, l’environnement ou la sécurité des travailleurs ou du public.

L’exercice comprend le déploiement de personnel et d’équipement sur les lieux; il mettra à l’épreuve la capacité de la société d’intervenir en cas d’urgence et de travailler efficacement avec les premiers intervenants. Des inspecteurs de l’Office seront sur place au poste de commandement du lieu d’incident et au terminal Burnaby pour participer à l’exercice d’intervention d’urgence, observer et évaluer. Comme c’est le cas pour tous les exercices d’intervention d’urgence à grand déploiement évalués par l’Office, les résultats seront affichés dans le site Web dans les 90 jours suivant l’exercice.

L’évaluation de la capacité de la société à réagir à une situation d’urgence dans des conditions réalistes s’inscrit dans le mandat de l’Office consistant à surveiller activement la conformité aux exigences réglementaires tout au long de la vie utile des projets.

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie, dans l’intérêt public canadien en plaçant la sécurité au cœur de ses préoccupations. Pour un complément d’information sur l’Office et son mandat, consultez le site Web www.neb-one.gc.ca.

– 30 –


Faits en bref

  • Le 29 novembre 2016, le gouvernement du Canada a déterminé que le projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain était dans l’intérêt du public canadien et a accepté la recommandation du 19 mai 2016 de l’Office d’approuver le projet assorti de 157 conditions.

  • Selon le Règlement de l’Office national de l’énergie sur les pipelines terrestres, la société doit établir, mettre en œuvre et maintenir un programme de gestion des situations d’urgence qui permet de prévoir, de prévenir, de gérer et d’atténuer les conditions pouvant avoir une incidence négative sur les biens, l’environnement ou la sécurité des travailleurs ou du public, en présence d’une situation d’urgence.

  • En 2016, l’Office a évalué 14 exercices d’intervention d’urgence à grand déploiement.

Liens connexes

Personnes-ressources

Darin Barter
Office national de l’énergie
Téléphone : 403-837-5267
Courriel : darin.barter@neb-one.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :