Nouvelle évaluation des ressources pétrolières et gazières dans la formation schisteuse de Duvernay en Alberta

Communiqué de presse

Le 26 septembre 2017 – Calgary – Office national de l’énergie

L’Office national de l’énergie, de concert avec l’Alberta Geological Survey (AGS), a publié aujourd’hui une nouvelle évaluation des ressources de la formation schisteuse de Duvernay, dans le centre de l’Alberta, qui ajoute des quantités importantes de pétrole léger commercialisable dans la province ainsi que du gaz naturel et des liquides de gaz naturel (LGN).

Utilisant les données relatives à la géologie et aux hydrocarbures en place fournies par l’AGS, l’Office estime que la formation schisteuse de Duvernay renferme 3,4 milliards de barils de pétrole léger commercialisable et de condensats de puits de pétrole, représentant 17 années de production annuelle en Alberta. L’évaluation montre aussi que les ressources gazières commercialisables équivalent à presque 25 années de consommation annuelle au Canada.

La formation schisteuse de Duvernay couvre près de 20 % de la province; elle s’étend depuis la zone juste au sud de Grande Prairie jusqu’à la région au nord de Calgary et à l’est d’Edmonton. Des entreprises exercent des activités de forage de puits de pétrole et de gaz de schiste dans la formation de Duvernay depuis 2011, et la région est dotée d’une vaste infrastructure pipelinière.

Remontant à quelque 370 millions d’années, la formation schisteuse de Duvernay est riche en matières organiques et varie en profondeur d’environ un kilomètre à plus de cinq kilomètres. De façon générale, la formation de Duvernay devient prometteuse pour la production pétrolière et gazière en deçà de 2,5 km. Elle est généralement pétrolifère là où la profondeur est inférieure à 3 km et plus gazeuse aux endroits de plus de 3 km de profond.

Bien que la mise en valeur ait porté jusqu’à présent sur le bassin schisteux ouest de Duvernay, comme le champ Kaybob au nord-ouest d’Edmonton, les ventes récentes de terres provinciales montrent l’intérêt croissant de l’industrie pour le bassin schisteux est.

L’évaluation des ressources pétrolières commercialisables d’une formation permet d’estimer la quantité totale de pétrole, de gaz naturel et même de LGN de qualité commerciale pouvant être récupérée grâce à la technologie existante. Une telle évaluation est basée sur différents facteurs, dont les propriétés géologiques du gisement et la production des puits existants.

L’Office publiera plus tard cet automne un second rapport portant sur l’aspect économique des ressources de la formation schisteuse de Duvernay.

L’Office national de l’énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie, dans l’intérêt public canadien en plaçant la sécurité au cœur de ses préoccupations. Pour un complément d’information sur l’Office et son mandat, consultez le site Web www.neb-one.gc.ca.

L’Alberta Geological Survey (AGS) est une division de l’Alberta Energy Regulator (AER) qui fournit de l’information géologique et des conseils au gouvernement albertain, à l’AER, à l’industrie et au public pour favoriser des activités d’exploration responsables, le développement durable, la réglementation et la conservation des ressources de l’Alberta.

– 30 –


Multimédia supplémentaire

Citations

« Cette nouvelle évaluation brosse un tableau plus clair des immenses ressources pétrolières et gazières, de plus en plus abondantes, en Alberta. Les études de ce genre démontrent aussi la collaboration entre l’Office et d’autres organismes gouvernementaux. Elles permettent à tous les gouvernements d’être mieux renseignés pour élaborer des politiques concernant la mise en valeur des ressources et les marchés de l’énergie. »

– Peter Watson, président et premier dirigeant de lʼOffice national de l’énergie


(Gazouiller cette citation)

Faits en bref

  • L’évaluation a fait ressortir que la région de Duvernay pourrait produire 3,4 milliards de barils de pétrole brut commercialisable, 6,3 milliards de barils de LGN commercialisables et près de 77 mille milliards de pieds cubes (Tpi³) de gaz commercialisable.

  • Le Canada utilise environ 3,1 Tpi³ de gaz naturel par année, ce qui signifie que les ressources gazières de la formation schisteuse de Duvernay équivalent à presque 25 années de consommation annuelle au Canada.

  • L’Alberta a produit 550 000 b/j de pétrole léger et de condensat en 2016, ce qui revient à dire que les ressources de pétrole léger et de condensat de la formation schisteuse de Duvernay correspondent à 17 années de niveaux actuels de production provinciale.

  • À titre comparatif, mentionnons qu’il reste 165 milliards de barils de réserves de sables bitumineux dans le Nord de l’Alberta.

  • La formation schisteuse de Duvernay est riche en condensat, qui se compare à du pétrole brut très léger. Le condensat est vendu à un prix supérieur à celui du pétrole brut léger en raison de la demande élevée dans le secteur des sables bitumineux, où il est mélangé au bitume pour en faciliter le transport dans les oléoducs.

  • Le condensat de puits est récupéré sur place. D’autres condensats sont récupérés dans les usines de traitement du gaz, où ils sont souvent appelés pentanes plus.

Liens connexes

Personnes-ressources

James Stevenson
Communications, Office national de l’énergie
Téléphone : 403-613-6126
Courriel : james.stevenson@neb-one.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :