L’ONF souligne la Journée mondiale de la liberté de la presse. Un journaliste au front de Santiago Bertolino en salle à Montréal et à Québec dès le 3 mai

Communiqué de presse

Le 12 avril 2017 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Le long métrage Un journaliste au front de Santiago Bertolino, une production de l’Office national du film du Canada (ONF), arrive en salle le 3 mai à Montréal, à la Cinémathèque québécoise, et à Québec, au Cinéma Le Clap. Le film suit le reporter canadien Jesse Rosenfeld, diplômé de l’Université McGill, entre l’Égypte, Israël, la Palestine et l’Irak et montre la réalité complexe d’un journaliste pigiste en zone de guerre. Alors que le 3 mai marque la Journée mondiale de la liberté de la presse, le documentaire explore justement la nouvelle quête effrénée de l’information qui entend se dissocier des médias de masse. Par sa forme qui allie entrevues avec le protagoniste, reportages sur le terrain, prises de position et documents d’archives glanés dans les médias, Un journaliste au front multiplie les angles pour dresser le portrait d’un nouveau journalisme en action à l’heure du tout numérique. Le film prend ainsi le temps de révéler de l’intérieur l’importance d’une information indépendante, diversifiée et critique, dans un paysage médiatique enclin à la convergence.

Produit à l’ONF par Nathalie Cloutier et Denis McCready, avec la productrice exécutive Colette Loumède, le film a été présenté en première mondiale à la clôture des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM). Il s’est ensuite rendu au Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) et se déplacera bientôt à Vancouver à l’occasion du Festival du film documentaire DOXA.

Après Carré rouge sur fond noir (2013, coréalisé avec Hugo Samson), sur les luttes étudiantes de 2012 au Québec, le réalisateur Santiago Bertolino tourne maintenant son regard vers l’étranger pour suivre les grands enjeux de société internationaux. Créateur engagé, il est le fils du réputé documentariste Daniel Bertolino (prix Guy-Mauffette 2013), dont la maison de production Via le monde célèbre cette année ses 50 ans de tournage sur les cinq continents. Santiago Bertolino s’intéresse depuis plus d’une quinzaine d’années aux luttes sociales, à leurs conséquences dans la société et au journalisme indépendant. Dès 2004, il collabore à Parole citoyenne, un projet de site internet à caractère social de l’ONF. À partir de 2009, un an après les bombardements israéliens sur Gaza, il accompagne, à titre de cinéaste-reporter, différentes délégations québécoises qui se rendent en Palestine. Notons sa présence sur le bateau canadien de la Flottille de la liberté, où il fait notamment la rencontre de Jesse Rosenfeld, qui deviendra le protagoniste de son film Un journaliste au front. Le cinéaste cherche, dans son travail, un accès privilégié et unique à l’envers du décor, afin de dévoiler la réalité quotidienne par un témoignage de l’intérieur.

Les faits en bref

À propos du film Un journaliste au front (98 min)

Produit à l’ONF par Nathalie Cloutier et Denis McCready, avec la productrice exécutive Colette Loumède.

Originaire de Toronto et diplômé de l’Université McGill, le reporter pigiste Jesse Rosenfeld a fait du Moyen-Orient son champ d’observation. Un journaliste au front suit son parcours et témoigne d’une réalité régionale complexe, marquée par l’Histoire, tout en rendant compte de l’évolution de la pratique journalistique dans le nouveau contexte médiatique imposé par le Net. Qu’il couvre les espoirs déçus de la révolution égyptienne, les soubresauts du conflit israélo-palestinien, la réalité des camps de réfugiés en Turquie ou la progression des combattants kurdes contre le groupe armé État islamique en Irak, l’homme est là pour faire comprendre à ses lecteurs les enjeux sur le terrain. Mais pour espérer faire la une, il doit se démarquer des médias de masse traditionnels et prendre position. À la manière d’un film d’action aux multiples rebondissements, le documentaire montre les hauts et les bas de ce nouveau journalisme atypique.

À propos du réalisateur

·        Santiago Bertolino est réalisateur-scénariste indépendant et reporter vidéo pour le Web. Cinéaste engagé, héritier du cinéma direct, il se pose en observateur des luttes sociales et politiques qui révèlent les enjeux du monde contemporain.

·        Dès ses premiers films, Les illusions du libre-échange, coréalisé avec Sylvain Bédard en 2001, La crise du café (2002) et Nuevo Horizonte (2005), il remet en question les images produites par les médias de masse. L’évolution de la société québécoise est au cœur de ses préoccupations, comme l’attestent plusieurs de ses réalisations pour le Web (projets Actualité citoyenne et Trucs et astuces de la vidéo citoyenne).

·        En 2013, il coréalise avec Hugo Samson Carré rouge sur fond noir, un documentaire sur le printemps érable de 2012 qui rend compte des luttes étudiantes en faveur de la gratuité scolaire. Le film remporte deux prix Gémeaux en 2014 (meilleur documentaire – société et meilleur scénario documentaire).

·        En 2014, il participe à l’écriture de Pipelines, pouvoir et démocratie, réalisé par Olivier D. Asselin.

·        Citoyen du monde, il s’intéresse aux conflits du Moyen-Orient (La marche pour la libération de Gaza ou le tourbillon égyptien et Seules, les pierres n’arrêteront pas l’occupation, coréalisé avec Steve Patry).

–30–

Restez branchés

Espace de visionnage en ligne sur ONF.ca
Facebook ONF
Twitter ONF
Instagram ONF

L’ONF en bref

L’ONF est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et innovantes, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs, d’installations ou d’expériences participatives. Avec des studios de production implantés d’un bout à l’autre du pays, de St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités et travaillent avec des artistes, des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres qui se démarquent par leur excellence, leur créativité et leur résonance sociale. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 18 prix Écrans canadiens, 17 prix Webby, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie. Voyez un grand nombre de ces œuvres sur ONF.ca et au moyen d’applications pour appareils mobiles et télévisions connectées.


Faits en bref

  • À propos du film Un journaliste au front (98 min)

    Produit à l’ONF par Nathalie Cloutier et Denis McCready, avec la productrice exécutive Colette Loumède.

    Originaire de Toronto et diplômé de l’Université McGill, le reporter pigiste Jesse Rosenfeld a fait du Moyen-Orient son champ d’observation. Un journaliste au front suit son parcours et témoigne d’une réalité régionale complexe, marquée par l’Histoire, tout en rendant compte de l’évolution de la pratique journalistique dans le nouveau contexte médiatique imposé par le Net. Qu’il couvre les espoirs déçus de la révolution égyptienne, les soubresauts du conflit israélo-palestinien, la réalité des camps de réfugiés en Turquie ou la progression des combattants kurdes contre le groupe armé État islamique en Irak, l’homme est là pour faire comprendre à ses lecteurs les enjeux sur le terrain. Mais pour espérer faire la une, il doit se démarquer des médias de masse traditionnels et prendre position. À la manière d’un film d’action aux multiples rebondissements, le documentaire montre les hauts et les bas de ce nouveau journalisme atypique.

    À propos du réalisateur

    ·        Santiago Bertolino est réalisateur-scénariste indépendant et reporter vidéo pour le Web. Cinéaste engagé, héritier du cinéma direct, il se pose en observateur des luttes sociales et politiques qui révèlent les enjeux du monde contemporain.

    ·        Dès ses premiers films, Les illusions du libre-échange, coréalisé avec Sylvain Bédard en 2001, La crise du café (2002) et Nuevo Horizonte (2005), il remet en question les images produites par les médias de masse. L’évolution de la société québécoise est au cœur de ses préoccupations, comme l’attestent plusieurs de ses réalisations pour le Web (projets Actualité citoyenne et Trucs et astuces de la vidéo citoyenne).

    ·        En 2013, il coréalise avec Hugo Samson Carré rouge sur fond noir, un documentaire sur le printemps érable de 2012 qui rend compte des luttes étudiantes en faveur de la gratuité scolaire. Le film remporte deux prix Gémeaux en 2014 (meilleur documentaire – société et meilleur scénario documentaire).

    ·        En 2014, il participe à l’écriture de Pipelines, pouvoir et démocratie, réalisé par Olivier D. Asselin.

    ·        Citoyen du monde, il s’intéresse aux conflits du Moyen-Orient (La marche pour la libération de Gaza ou le tourbillon égyptien et Seules, les pierres n’arrêteront pas l’occupation, coréalisé avec Steve Patry).

Liens connexes

Personnes-ressources

Nadine Viau
Relationniste ONF
Tél. : 514-496-4486
Cell. : 514-458-9745
n.viau@onf.ca

Lily Robert
Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
Tél. : 514-283-3838
Cell. : 514-296-8261
l.robert@onf.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :