L’entente fédérale d’établissement de la réserve de parc national Thaidene Nene finalisée avec la Première Nation des Dénés Yellowknives

Communiqué de presse

Le 25 septembre 2020     Dettah (Territoires du Nord-Ouest)    Agence Parcs Canada

Les Canadiens et Canadiennes ont la chance d’avoir une nature abondante dans leur arrière-cour ; une richesse qui s’accompagne d’une énorme responsabilité de la protéger. Thaidene Nene est une région sauvage vierge dans les Territoires du Nord-Ouest que Parcs Canada et les communautés autochtones locales travaillent fort à protéger, tant pour le présent que pour les générations futures.

Au cours d’un rassemblement virtuel, l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, a signé une entente avec le chef Ernie Betsina et le chef Edward Sangris représentant la Première Nation des Dénés Yellowknives. La signature d’aujourd’hui complète les partenariats établis entre Parcs Canada et les deux autres Premières Nations de l’Akaitcho, la Première Nation des Dénés de Łutsël K’é et la Première Nation Deninu K’ue, au sein du conseil de gestion régional de la réserve de parc national Thaidene Nene, ainsi que la série d’accords fédéraux nécessaires pour faire de Thaidene Nene une réserve de parc national.

Les détails de l’entente comprennent le rôle de la Première Nation des Dénés Yellowknives au sein du conseil de gestion régional de la réserve de parc national Thaidene Nene, la manière dont ses connaissances traditionnelles seront reconnues et intégrées à la gestion de la réserve de parc national Thaidene Nene, des engagements en matière de formation et d’emploi dans la réserve de parc, et des possibilités de contrats futurs. En outre, Parcs Canada soutiendra la Première Nation des Dénés Yellowknives dans l’élaboration d’une stratégie de tourisme et de voies d’accès par bateau à la réserve de parc national visant à stimuler l’activité économique de ses membres sur leurs territoires.

La Première Nation des Dénés Yellowknives a signé le traité no 8 en 1900 et est l’une des Premières Nations de l’Akaitcho qui négocie actuellement un accord de revendication territoriale. En 1914, le chef Suzie Drygeese a dessiné une carte décrivant les territoires de chasse traditionnels des Dénés Yellowknives; ce territoire est maintenant connu sous le nom de territoire du chef Drygeese et s’étend jusqu’au bras est du grand lac des Esclaves. La Première Nation des Dénés Yellowknives compte deux communautés, Ndilo et Dettah, où historiquement les peuples se rassemblaient et profitaient de l’abondance de la pêche et de la cueillette des baies dans la région. Les communautés sont indépendantes, mais relativement proches de la ville de Yellowknife.

Avec un paysage qui passe de la forêt boréale à la toundra, la région de Thaidene Nene revêt une grande importance culturelle pour les peuples autochtones qui vivent sur les rives du Grand lac des Esclaves depuis des centaines de générations. Située à l’extrémité est du Grand lac des Esclaves dans les Territoires du Nord-Ouest, la réserve de parc national Thaidene Nene protège 14 305 kilomètres carrés, et fait partie d’un groupe plus vaste d’aires protégées existantes et proposées dans les environs des régions du Bras-Est et du lac Artillery.

Le travail en partenariat pour protéger Thaidene Nene reflète l’engagement du gouvernement du Canada envers la réconciliation et les relations renouvelées avec les peuples autochtones, fondées sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Il contribue aussi au travail du gouvernement visant à protéger un quart des terres et un quart des océans du Canada d’ici 2025.

                                                    -30-

Citations

« Depuis la nuit des temps, les peuples autochtones sont les gardiens de la région de Thaidene Nene. L’Agence Parcs Canada est fière de travailler avec la Première Nation des Dénés Yellowknives, ainsi qu’avec la Première Nation des Dénés de Łutsël K’é, la Première Nation Deninu K’ue, la Nation métisse des Territoires du Nord-Ouest et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, pour protéger ce paysage canadien emblématique afin qu’il puisse être chéri maintenant et à l’avenir. »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de l’Agence Parcs Canada

« Nos parcs nationaux et lieux patrimoniaux nationaux devraient honorer les contributions des peuples autochtones, leurs histoires, leurs cultures ainsi que leurs liens uniques avec les terres et les eaux traditionnelles. Voici de quoi l’entente d’aujourd’hui s’agit – confirmer le rôle de la Première Nation des Dénés Yellowknives dans la gestion coopérative de la réserve de parc national Thaidene Nene, ainsi que le soutien à ses membres pour maximiser les avantages touristiques et la participation aux activités d’interprétation et de garde de ce lieu précieux. »

Michael McLeod
Député des Territoires du Nord-Ouest

« La création de la réserve de parc national Thaidene Nene sur le territoire traditionnel de l’Akaitcho et la signature de cette entente avec le gouvernement fédéral respectent la volonté de nos aînés et de notre peuple. Ce parc sera un magnifique symbole et un rappel de la puissance et de la beauté du Créateur représentées par le territoire, les oiseaux, les poissons, les animaux et les eaux pures, qui sera partagé avec le reste du Canada pour être respecté et protégé. La Première Nation des Dénés Yellowknives se réjouit de collaborer avec le gouvernement du Canada et les autres cosignataires de l’entente pour la mise en valeur et l’exploitation du parc. »  

Chef Ernest Betsina
Première Nation des Dénés Yellowknives

« La Première Nation des Dénés Yellowknives appuie ce parc national. Le parc permet à nos membres de participer économiquement à la protection et à la cogestion du parc tout en respectant et en préservant nos droits issus des traités, notre histoire, notre culture et nos traditions. La signature de cette entente entre notre Première Nation et le Canada se fait par respect mutuel et en coopération, comme avec les autres Premières Nations autochtones. »

Chef ‎Edward Sangris
Première Nation des Dénés Yellowknives

Faits en bref

  • Thaidene Nene, qui représente la région naturelle des hautes terres boréales du Nord-Ouest au sein du réseau de parcs nationaux du Canada, abrite de nombreux mammifères de la région boréale et de la toundra comme le caribou de la toundra, l’orignal, le bœuf musqué, le loup gris, l’ours noir et le grizzli, le renard roux et le renard arctique, le lynx, le carcajou ainsi que plusieurs espèces d’oiseaux et de poissons.

  • Le bras est du Grand lac des Esclaves abrite des peuples autochtones depuis des temps immémoriaux. Après l’arrivée des explorateurs européens, cette région écologique unique a continué de jouer un rôle prépondérant dans la vie et la culture des peuples autochtones et a également joué un rôle important dans les voyages, le commerce et le développement des ressources naturelles dans les Territoires du Nord-Ouest.

  • Les droits autochtones continueront d’être exercés et protégés dans la réserve de parc national Thaidene Nene, y compris le droit de récolter de la nourriture par la chasse, le piégeage et la pêche.

  • Thaidene Nene aura le statut de « réserve » de parc national jusqu’à ce que les revendications territoriales avec les Premières Nations dénées de l’Akaitcho et la Nation métisse des Territoires du Nord-Ouest aient été réglées. La North Slave Métis Alliance revendique également des droits dans la région.

  • Le gouvernement du Canada investira 40 millions de dollars dans l’infrastructure et l’exploitation de la réserve de parc national au cours des 12 premières années et 3,4 millions par année pour l’exploitation par la suite.

  • Un conseil de gestion opérationnel et un conseil de gestion régional, fondés sur un modèle consensuel, orienteront la gestion de la réserve de parc national.

  • Le Parlement a adopté une loi en septembre 2019 formalisant l’établissement de la réserve de parc national Thaidene Nene en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.

  • Des accords avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, la Première Nation des Dénés de Łutsël K’é, la Nation métisse des Territoires du Nord-Ouest et la Première Nation Deninu K’ue ainsi qu’une entente de principe avec la Première Nation des Dénés Yellowknives ont été conclus en août 2019.  

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca


Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.medias-media.pc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :