Message du Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet — 5 mai 2020

Chers collègues,

C’est la Semaine de la santé mentale. Auparavant, peut-être que vous avez simplement pris note que c’était la Semaine de la santé mentale et que vous êtes passés à autre chose. Mais tant bien que mal, la situation semble différente cette année. La COVID-19 a véritablement changé le cours de l’existence de nombreuses personnes, et ce, de bien des façons. Je crois qu’elle a touché tout le monde d’une manière ou d’une autre. C’est le cas pour notre santé mentale.

Une multitude de facteurs influent sur notre santé mentale : le stress, les soucis, les perturbations, l’incertitude, etc. La COVID-19 a assurément apporté de tout cela dans nos vies. Ce serait être naïf ou arrogant que de penser que notre santé mentale ne s’en est pas ressentie. Bien entendu, nous étions nombreux à éprouver des difficultés bien avant l’arrivée de la pandémie.

Alors, qu’il s’agisse de notre propre processus d’adaptation, ou d’un être cher ou d’un collègue, la Semaine de la santé mentale constitue un bon rappel de notre vulnérabilité et de l’aide qui existe. Soyez conscient de vous-mêmes. Soyez conscients d’autrui. Profitez de l’aide qui vous est offerte, et incitez les autres à en faire autant.

Cette année, l’Association canadienne pour la santé mentale, qui mène une fois de plus la campagne de la Semaine de la santé mentale, demande à tous les Canadiens de maintenir les contacts sociaux, tout en respectant l’éloignement physique, et de ne pas se contenter de dire « je vais bien » lorsqu’ils parlent de leur santé mentale. En ces temps plutôt incertains, il est permis de ne pas se sentir bien. Contribuer à une culture ancrée dans la compréhension et l’acceptation, où nous pouvons tous parler ouvertement et honnêtement de notre santé mentale et de nos sentiments, c’est la raison d’être de cette semaine.

De nombreuses ressources sont mises à votre disposition, comme le centre de ressources ( Renseignements à l’intention des employés du gouvernement du Canada : maladie à coronavirus (COVID-19)) sur la santé mentale du gouvernement du Canada, le portail Espace mieux-être Canada de Santé Canada ainsi que les fiches d’information sur la COVID-19 et la santé mentale du Centre d’expertise pour la santé mentale en milieu de travail. J’incite ceux et celles qui souhaitent parler en toute confiance à un professionnel de la santé mentale à s’adresser au Programme d’aide aux employés. Ses conseillers sont à l’écoute 24 heures sur 24 pour vous offrir un soutien confidentiel.

Pendant que vous vaquez à vos occupations cette semaine, n’oubliez pas que nous ne sommes pas seuls. Vous n’êtes pas seuls. Nous allons continuer de faire face à la situation ensemble, et c’est aussi ensemble que nous allons la surmonter.

Ian Shugart
Greffier du Conseil privé
et secrétaire du Cabinet

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :