Drapeau du Commonwealth

Le drapeau du Commonwealth se compose du symbole de l’organisation, de couleur or, sur fond bleu. Ce symbole est un réseau radial en forme de « C » entourant un cercle plein avec, en surimpression, cinq lignes transversales et cinq lignes longitudinales représentant le globe.

Le drapeau du Commonwealth n’a pas de statut officiel, mais il est déployé au siège du Secrétariat pour les pays du Commonwealth, à Londres, et lors des événements et des réunions du Commonwealth.

Le drapeau du Commonwealth

À propos du Commonwealth

Le Commonwealth est une organisation intergouvernementale multilatérale formée de pays ayant des liens avec le Royaume-Uni de la Grande-Bretagne, la plupart d’anciennes colonies, y compris le Canada.

Comprenant plus de 53 États indépendants, il regroupe près du tiers de la population mondiale. Trente et un de ses membres sont de petits États, plusieurs de ces nations étant des îles. Le Commonwealth s’étend sur tous les continents, ralliant races et religions. Il comprend certains des pays les plus vastes, les plus petits, les plus pauvres et les plus riches de la planète. Il permet aux personnes de discuter de problèmes communs en toute liberté et de collaboration pour cerner des solutions.

Les principes directeurs du Commonwealth se trouvent dans la Charte du Commonwealth (en anglais seulement).

Histoire du Commonwealth

Le Commonwealth a pris naissance avec l’indépendance des dominions du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et de l’Afrique du Sud. Le Statut de Westminster l’a constitué juridiquement en 1931. L’octroi de l’indépendance à l’Inde en 1947 a marqué le début de sa transformation en ce qu’il est à l’heure actuelle. En effet, l’Inde devenant une république deux ans plus tard, le Commonwealth a accepté que certains pays ne prêtent pas allégeance à la couronne britannique. Aujourd’hui, quelle que soit la forme de leur gouvernement, tous les pays membres du Commonwealth considèrent la reine Elizabeth II comme un symbole de leur association et comme le chef du Commonwealth.

Le Commonwealth s’est agrandi à mesure que les anciennes colonies d’Asie, d’Afrique, des Antilles, de la Méditerranée et du Pacifique ont obtenu leur indépendance tout en choisissant de demeurer membres. Tous les membres du Commonwealth sont libres de suivre leurs propres politiques, mais tous souscrivent à un ensemble commun d’idéaux convenus en 1971 par les dirigeants des pays membres.

En adoptant cette déclaration des principes du Commonwealth, les pays membres se sont engagés à faire respecter l’ordre public et la paix internationale, l’égalité des droits pour tous les citoyens et la liberté individuelle. Ils s’opposent aussi à l’impérialisme et à l’oppression raciale et affirment leur ferme volonté de contribuer à l’avènement d’une société mondiale plus juste pour tous.

Membres du Commonwealth

Les 53 pays membres du Commonwealth viennent de l’Afrique, l’Asie, les Amériques, l’Europe et le Pacifique. Tous les membres souscrivent aux valeurs et principes du Commonwealth, décrits dans la Charte du Commonwealth (en anglais seulement).

Les dirigeants des pays membres façonnent les politiques et les priorités du Commonwealth. Tous les deux ans, ils se rencontrent dans le cadre de la Réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth pour discuter des enjeux qui touchent le Commonwealth et le reste du monde. Tous les membres sont égaux, sans égard à leur taille ou leur statut économique. Ainsi, même les plus petits pays membres ont leur mot à dire dans la forme que prend le Commonwealth.

  • Afrique du Sud
  • Antigua et Barbuda
  • Australie
  • Bahamas
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belize
  • Botswana
  • Brunei Darussalam
  • Cameroun
  • Canada
  • Chypres
  • Dominique
  • Fiji
  • Gambie
  • Ghana
  • Grenade
  • Guyane
  • Îles Salomon
  • Inde
  • Jamaïque
  • Kenya
  • Kiribati
  • Lesotho
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Maurice
  • Mozambique
  • Namibie
  • Nauru
  • Nigeria
  • Nouvelle-Zélande
  • Ouganda
  • Pakistan
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Royaume-Uni
  • République de Malte
  • République de Vanuatu
  • Samoa
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Sri Lanka
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Sainte-Lucie
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  • Swaziland
  • Tanzanie
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tuvalu
  • Zambie

Jour du Commonwealth

Le Jour du Commonwealth est célébré le deuxième lundi de mars pour tous les pays membres.

Au fil des années, le Canada a joué un rôle prépondérant dans la promotion du Jour du Commonwealth. D’abord célébré lors de la dernière journée de classe avant le 24 mai, l’« Empire Day » a vu le jour en 1898. Le Royaume-Uni a adopté cette journée en 1904 afin de permettre aux personnes faisant partie du Commonwealth d’afficher leur fierté de faire partie de l’Empire britannique.

L’« Empire Day » a été renommé Jour du Commonwealth en 1958 afin de refléter la nouvelle relation entre les nations et l’ancien empire.

En 1973, le Conseil national au Canada de la Royal Commonwealth Society écrit au premier ministre Pierre Elliott Trudeau afin de lui exprimer son désir de mettre en place un Jour du Commonwealth qui serait célébré à l’échelle des pays du Commonwealth. En 1975, cette demande faisait partie de l’ordre du jour de la Réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth. En 1976, la proposition du Canada de célébrer le Jour du Commonwealth le deuxième mardi de mars a été adoptée.

Chaque pays membre souligne le Jour du Commonwealth à sa façon et peut le faire comme bon lui semble. Pour souligner cette journée au Canada, aux endroits où l’organisation matérielle le permet, le drapeau royal de l’Union, ou « Union Jack », flotte au côté du drapeau national sur les édifices fédéraux, dans les aéroports et les bases militaires, du lever au coucher du soleil.

Par organisation matérielle, on entend l’existence d’au moins deux mâts, le drapeau canadien ayant toujours préséance et n’étant jamais remplacé par le drapeau royal de l’Union. Lorsqu’il y a seulement un mât, on ne devrait pas prendre de mesures particulières pour ériger un deuxième mât pour déployer le drapeau royal de l’Union lors de cette journée spéciale.

Le Jour du Commonwealth n’est pas un jour férié; il s’agit plutôt d’une journée où l’on célèbre les liens communs que partagent les nations du Commonwealth.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :