Résultats du sondage auprès des récipiendaires de la phase 1 du Fonds d’urgence pour soutenir les organismes chargés de la culture, du patrimoine et du sport

Patrimoine canadien, en collaboration avec le Conseil des Arts du Canada, Téléfilm Canada et le Fonds des médias du Canada, a élaboré un sondage afin de déterminer si le Fonds d’urgence pour soutenir les organismes chargés de la culture, du patrimoine et du sport a atteint ses principaux objectifs et informer les prochaines étapes dans le soutien de ces secteurs à l'avenir.

Le sondage a été envoyée aux récipiendaires de la phase 1 du Fonds d’urgence en septembre 2020 et s'est terminée en octobre 2020.

Avec un taux de réponse de 56 %, 2 461 récipiendaires de la phase 1 ont répondu au sondage

Taux de réponse du sondage du Fonds d’urgence
Taux de réponse du sondage du Fonds d’urgence – version textuelle

Trois cases présentant les informations suivantes :

  • Organisations atteintes : 4 361
  • Réponses : 2 461
  • Taux de réponse : 56 %

Une majorité de répondants ont indiqué que la pandémie de la COVID-19 avait eu une incidence financière sur leur organisme avant de recevoir le Fonds d’urgence

Étendue de l’incidence financière de la COVID-19 sur les organismes répondants
Étendue de l’incidence financière de la COVID-19 sur les organismes répondants – version textuelle

Graphique à barres montrant les résultats suivants :

  • Beaucoup : 68 %
  • Modérément : 28 %
  • Un peu : 4 %
  • Pas du tout : 0,4 %

Les réponses indiquent que le Fonds d’urgence a atteint ses objectifs de soutien à la continuité des activités et de maintien des emplois

Raison de la demande de financement au Fonds d’urgence
Raison de la demande de financement au Fonds d’urgence – version textuelle

Tableau présentant les résultats suivants :

  • Pour payer les coûts de fonctionnement autres que les coûts de main-d’œuvre (p. ex. loyer, services publics, assurances et taxes foncières) : 63 %
  • Pour payer les travailleurs autonomes ou pigistes : 50 %
  • Pour adapter le modèle opérationnel (p. ex. Adoption de nouvelles solutions et de nouveaux outils novateurs, transformation numérique) : 46 %
  • Pour payer les employés de l’organisme : 43 %
  • Pour honorer les contrats existants pour des projets annulés, reportés ou modifiés (p. ex. équipes techniques, frais d’artiste, scène, sécurité, location d’installations) : 40 %
  • Pour mettre en œuvre des nouvelles mesures de sécurité requises en matière de santé publique : 30 %
  • Autre : 10 %

Les répondants ont eu recours à des mesures de soutien complémentaires pour faire face aux effets de la pandémie

Le Fonds d’urgence a été utilisé en combinaison avec d'autres sources de financement complémentaires, 42 % des répondants indiquant qu’ils avaient reçu du soutien d’autres mesures du gouvernement du Canada et 27 % un financement de leur gouvernement provincial ou territorial.

Utilisation d'autres mesures de soutien d'urgence
Utilisation d'autres mesures de soutien d'urgence – version textuelle

Graphique à barres montrant les résultats suivants :

  • Gouvernement federal : 42 %
  • Gouvernement provincial ou territorial : 27 %

En général, les répondants étaient satisfaits de chaque étape du processus de mise en œuvre du Fonds d’urgence

La majorité des répondants étaient satisfaits de la mise en œuvre du Fonds d’urgence, 98 % indiquant qu’ils étaient très satisfaits ou plutôt satisfaits de la rapidité avec laquelle les fonds ont été reçus après la présentation de l'attestation ou de la demande.

La plupart des répondants (81 %) étaient également très ou plutôt satisfaits du montant reçu, et 86 % étaient très satisfaits ou plutôt satisfaits des informations reçues tout au long du processus.

Satisfaction des répondants du processus de mise en œuvre du Fonds d’urgence
Satisfaction des répondants du processus de mise en œuvre du Fonds d’urgence – version textuelle

Tableau présentant les résultats suivants :

Satisfaction…

  • …de la rapidité avec laquelle les fonds ont été reçus après la présentation de l’attestation/la demande : 98 %
  • …des informations reçues tout au long du processus : 86 %
  • …du montant reçu : 81 %

Les répondants ont perçu que le Fonds d’urgence a contribué à stabiliser leur secteur

Alors que les secteurs de la culture, du patrimoine et du sport continuent à souffrir des effets économiques de la pandémie de la COVID-19, 44 % des répondants ont estimé que le Fonds d’urgence avait beaucoup contribué à stabiliser leur secteur.

La mesure dans laquelle les répondants pensent que le Fonds a aidé à stabiliser leur secteur
La mesure dans laquelle les répondants pensent que le Fonds a aidé à stabiliser leur secteur – version textuelle

Graphique circulaire montrant les résultats suivants :

  • Beaucoup : 44 %
  • Modérément : 37 %
  • Un peu : 17 %
  • Pas du tout : 2 %

Tous les détails

Pour obtenir de plus amples détails sur le Fonds d’urgence, veuillez consulter la Foire aux questions.

Vous pouvez également communiquer avec Patrimoine canadien.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :