Rencontre du Groupe d’experts de l’UNESCO sur la diversité des expressions culturelles en ligne — 27 au 30 mai 2024

La Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

  • Elle est un instrument juridique international qui reconnait la double nature, sociale et économique, des biens et services culturels.
  • Elle réaffirme le droit souverain des États d’adopter des politiques culturelles pour appuyer leurs artistes et industries créatives.
  • Elle favorise la coopération internationale dans le domaine culturel.

À l’approche du 20e anniversaire de la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Canada et le gouvernement du Québec co-organisent fièrement la première rencontre du Groupe d’experts de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles dans l’environnement numérique, à Québec, du 27 au 30 mai 2024.

Au cours des derniers mois, le Canada et le gouvernement du Québec ont soutenu à l’UNESCO la création de ce groupe international de 18 experts indépendants, qui est chargé de formuler des recommandations aux États qui ont ratifié la Convention de 2005.

Lors de leur rencontre, le Groupe d’experts étudiera et formulera des recommandations sur 4 thématiques :

Les travaux du Groupe d'experts aboutiront à un rapport contenant des recommandations qui sera présenté à la Conférence des PartiesNote de bas de page 1 en juin 2025.

La réunion du Groupe d’experts sera précédée et alimentée par une journée de conférences sous le thème Faire rayonner nos cultures à l’ère numérique – Échanges entre professionnel(le)s des milieux culturels d’ici et d’ailleurs, qui se penchera sur les mêmes thématiques que le Groupe d’experts. La journée de conférences animée par des panélistes de la société civile et organisée par la Coalition pour la diversité des expressions culturelles (CDEC), avec la collaboration de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC), vise à sensibiliser, à faire avancer la réflexion internationale et à inspirer l’action sur les enjeux clés du numérique auxquels le secteur culturel mondial est confronté. La Commission canadienne pour l’UNESCO est également associée à l’événement et présentera un segment culturel autochtone en lien avec la Décennie internationale des langues autochtones des Nations-Unies.

Rôle du Canada

Le Canada est le premier État à avoir ratifié la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et promotion de la diversité des expressions culturelles. Le ministère du Patrimoine canadien a joué un rôle primordial dans son élaboration et demeure le ministère responsable de sa mise en œuvre au Canada. Les 153 parties signataires reconnaissent le rôle important de cette Convention pour promouvoir la diversité des expressions culturelles à l’ère du numérique.

En mettant l’accent sur des priorités telles que la coopération internationale pour un échange équitable des biens et services culturels le Canada façonne l’avenir du paysage culturel numérique, y compris la découvrabilité des contenus francophones et la protection des intérêts des industries créatives et des artistes d’ici et d’ailleurs.

Liens connexes

Détails de la page

Date de modification :