Vidéo - Commémorations dans la capitale du Canada

Transcription

Transcription de Commémorations dans la capitale du Canada, ressource éducative supplémentaire de Découverte de la capitale du Canada : tout un lieu de rassemblement

[Texte à l’écran : Commémorations]

Narratrice : « Hello! Bonjour! Mon nom est Francine Lefebvre. Je suis responsable des monuments commémoratifs sur les terrains fédéraux dans la région de la capitale nationale, Ottawa-Gatineau. Mon équipe aident à créer, des monuments pour honorer des gens, des idées et des événements qui sont importants pour les Canadiens»

[Une femme devant Les femmes sont des personnes!,un monument en hommage aux Célèbres cinq, parle à l’écran. Changement à la voix hors champ pendant qu’une série de photos est présentée.]
Narratrice : « Construire un monument qui raconte une histoire canadienne est un processus passionnant qui cependant prend du temps. La construction d’un monument de petite taille peut prendre deux ans, alors que celle d’un grand peut prendre plus de cinq ans! Chaque monument raconte une histoire différente, mais ils visent tous un même objectif : reconnaître quelque chose qui est important pour les Canadiens et les Canadiennes. »

[Hommage aux animaux de guerre et Réconciliation, Monument au maintien de la paix.]
Narratrice : « Les idées pour les monuments peuvent provenir d’endroits différents. Le gouvernement peut vouloir souligner un évènement important, tel que la Première Guerre mondiale. »

[Monument commémoratif de guerre]

Narratrice : « Parfois, au Canada, des gens ou des groupes croient fermement qu’un événement, une personne ou une idée devrait être reconnu par un monument. Ils envoient une proposition au ministère du Patrimoine canadien qui décrit le sujet et pourquoi c’est important. »

[Les femmes sont des personnes!,un monument en hommage aux Célèbres cinq.]

Narratrice : « Votre ville ou municipalité peut accueillir des monuments ou des statues qui représentent quelque chose ou quelqu’un d’important pour votre communauté. »

[Mémoire de Flandre, un monument en hommage à John McCrae.]
Narratrice : « Lorsque nous créons un monument dans la région de la capitale du Canada, nous voulons raconter une histoire importante pour tous les Canadiens. Par exemple, en 1983, un monument a été créé pour honorer Terry Fox, car ce qu’il a fait a touché et inspiré les gens partout au pays. »

[Statue de Terry Fox.]

Narratrice : « Quand une personne ou un groupe suggère un projet commémoratif, il ou elle doit montrer comment il s’y prendra pour recueillir les sous pour le réaliser. Habituellement, on effectue des collectes de fonds et on demande des dons. »

[Laura Secord, vue du Monument des Valeureux.]

Narratrice : « Un projet, selon sa taille, peut coûter plusieurs centaines de milliers de dollars jusqu’à plusieurs millions de dollars pour le compléter. Certains monuments sont aussi grands qu’un petit édifice! »

[Monument canadien pour les droits de la personne.]

Narratrice : « Après avoir accepté une proposition pour un nouveau monument, nous organisons une séance de vision collective. Durant cette rencontre spéciale, nous parlons du message que le monument veut transmettre, de l’histoire qu’il racontera et comment les visiteurs en feront l’expérience. »

[Tombe du soldat inconnu.]

Narratrice : « Par la suite, nous choisissons un emplacement. Nous trouverons un site qui a un lien avec le message du monument. Par exemple, le Monument de la Marine royale canadienne est situé près de l’eau. »

[Monument de la Marine royale canadienne, sur le bord de la rivière des Outaouais.]

Narratrice : « La statue d’Oscar Peterson, un musicien célèbre, est placée à côté du Centre national des Arts. »

[Statue d’Oscar Peterson.]

Narratrice : « Puis, on passe à l’étape de la conception. D’habitude, on demande à des équipes de partout au Canada de participer à un concours pour proposer une conception du monument. Une équipe de conception est souvent composée de gens possédant différents talents qui travaillent ensemble, comme des artistes, des architectes, des historiens et des architectes paysagistes. »

[Monument aux anciens combattants autochtones.]

Narratrice : « Un jury d’experts choisit plusieurs finalistes à partir des candidatures reçues. Les finalistes présentent leurs propositions au jury. Ils utilisent des croquis, des plans et des modèles pour montrer ce à quoi ils pensent que le monument devrait ressembler et pourquoi. Ils montrent comment leur conception va raconter une histoire. Un monument doit être significatif, et non seulement beau. Après que les membres du jury ont examiné les propositions, il choisit une équipe gagnante qui concevra le monument. »

[Croquis de l’artiste du Monument de la Marine royale canadienne, montrant le monument la nuit, en en automne, entouré d’arbres et en hiver.]

Narratrice : « Pendant l’étape de la conception, l’équipe formule aussi des propositions pour la zone entourant le monument. Parfois, on choisit de l’entourer d’arbres ou de plantes qui ont une signification spéciale. Par exemple, l’aménagement paysager du Monument aux pompiers canadiens comprend un pin solitaire parce que cet arbre tolère la chaleur et est un symbole de résilience et de force. »

[Monument aux pompiers canadiens. Image du « pin solitaire ».]

Narratrice : « Pour créer le monument, l’équipe de conception suit plusieurs étapes, y compris la fabrication de modèles de différentes tailles pour parfaire la conception du monument. Ensuite, le monument est construit. Parfois, des parties du monument sont créées sur le site mais, souvent, les pièces sont fabriquées ailleurs puis assemblées sur le site. »

[Une « maquette » : un modèle réduit du monument –pourTriomphe grâce à la diversité. Monument de la guerre de 1812, Triomphe grâce à la diversité.]

Narratrice : « Une fois le monument terminé, une plaque est placée dessus pour indiquer son nom, qui l’a créé et l’histoire qu’il raconte. »

[Plaque pour Mémoire de Flandre. Plaque pour le Monument de la Marine royale canadienne.]

Narratrice : « Enfin, on tient une cérémonie pour dévoiler officiellement le monument et l’ouvrir à tous ceux et à toutes celles qui veulent veut en savoir plus à propos des gens, des idées et des événements qui sont importants pour les Canadiens. »

[Une femme devant le Monument commémoratif de guerre parle à l’écran.]

[Symbole du gouvernement du Canada]

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :