Symboles militaires

Les symboles du patrimoine militaire canadien viennent en grande partie de traditions militaires britanniques. Les symboles centraux comprennent les porte-étendards blanc, bleu et rouge utilisés lors des Première et Seconde guerres mondiales, sur les bases militaires canadiennes et dans le cadre de missions de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord et d’opérations de maintien de la paix jusqu’en 1965. C’est alors qu’ils ont été remplacés par le drapeau canadien et ensuite par des drapeaux militaires nouvellement conçus.

De plus, plusieurs symboles traditionnellement associés au Canada, comme la feuille d’érable, le castor et la couronne, sont des éléments importants de leur image de marque. Les symboles et les animaux autochtones, comme la bernache du Canada et le bœuf musqué, apparaissent aussi sur les insignes militaires.

Insignes et drapeaux militaires

Vous pouvez voir un certain nombre de symboles canadiens populaires dans cette courte section sur les insignes et les drapeaux militaires. Pour en apprendre davantage sur les insignes et les drapeaux militaires, visitez les galeries de la Défense nationale et des Forces canadiennes.

Insigne des Forces canadiennes Insigne de la Branche du génie militaire Insigne de la Branche de la police militaire Insigne du NCSM Chicoutimi. NCSM signifie Navire canadien de Sa Majesté. Insigne du NCSM St. Croix. NCSM signifie Navire canadien de Sa Majesté. Insigne du No. 8 (Bomber Reconnaissance) Squadron, ARC. ARC signifie Aviation royale canadienne. Insigne du Régiment de la Chaudière Insigne du Royal 22e Régiment Insigne du 408e Escadron tactique d'hélicoptères Drapeau du Commandement aérien Blue Ensign canadien (pavillon bleu du Canada) Drapeau de combat de l'Armée canadienne Drapeau des Forces canadiennes Pavillon de beaupré des navires auxiliaires des Forces canadiennes Drapeau du Commandement de la Force terrestre Pavillon de beaupré de la Marine canadienne et drapeau du Commandement maritime Red Ensign canadien (pavillon rouge du Canada) Insigne du Corps d'aviation royal canadien Pavillon blanc de la Marine royale du Canada

Distinctions honorifiques nationales et provinciales

Créé en 1967 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, l’Ordre du Canada est la pierre angulaire du Régime canadien de distinctions honorifiques. Il reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Des Canadiens de tous les milieux de la société ont reçu l’Ordre du Canada. La nature de leurs réalisations est extrêmement variée, mais la façon dont ils ont changé nos vies et le visage de notre pays les unit. Depuis sa création, plus de 6 000 personnes de tous les milieux ont reçu l’Ordre.

À compter des années 1980, les provinces ont commencé à créer leurs propres plus hautes distinctions. Connues sous le nom d’ordres provinciaux, ces distinctions visent à souligner un service exceptionnel à la collectivité provinciale. Bien qu’ils ne fassent pas partie du Régime canadien des distinctions honorifiques, les ordres provinciaux ont leur place dans l’ordre de préséance des ordres, décorations et médailles du Canada.

Ordre du Canada

L'Ordre du Canada, qui est la plus haute distinction remise au Canada pour l'œuvre de toute une vie, a été instauré le 1er juillet 1967 à l'occasion du centenaire de la Confédération. Tant les Canadiens ordinaires que les personnalités ont droit à cette distinction.

Le gouverneur général choisit les récipiendaires à partir des recommandations du Conseil consultatif de l'Ordre du Canada. Ses membres se réunissent deux fois par année sous la présidence du juge en chef du Canada pour étudier les candidatures que lui soumet le public.

L'Ordre du Canada a trois grades :

  • Le Compagnon (C.C.) : honore le plus haut degré de service au Canada ou à l'humanité
  • L'Officier (O.C.) : reconnaît le service et le mérite exceptionnels dans une œuvre de portée nationale
  • Le Membre (C.M.) : reconnaît une contribution exceptionnelle à la vie de la localité ou de la région, ou distinction dans un domaine d'activité spécialisé

Les actes constitutifs de l'Ordre limitent à 165 le nombre de Compagnons vivants; autrement dit, on ne peut en nommer un nouveau que lorsqu'il y a un poste à pourvoir. En outre, les Officiers et les Membres peuvent toujours être nommés compagnons.

L'insigne de l'Ordre du Canada est un flocon de neige stylisé à six pointes au milieu duquel se trouvent la couronne et une feuille d'érable. Les Compagnons et les Officiers le portent autour du cou, et les Membres l'épinglent au côté gauche de leur revers. Les récipiendaires peuvent ajouter les initiales de leur grade à leur nom : C.M., O.C. ou C.C. et épingler une miniature de leur insigne à leurs vêtements de tous les jours.

La devise de l'Ordre du Canada est Desiderantes meliorem patriam, c'est-à-dire « Ils aspirent à une patrie meilleure ».

L'insigne de l'ordre du Canada, grade le compagnon.
L'insigne de l'ordre du Canada, grade l'officier.
L'insigne de l'ordre du Canada, grade le membre.

Ordre national du Québec

En 1984, la législature du Québec a créé l'Ordre national du Québec pour honorer les personnes qui contribuent à la renommée du Québec dans les domaines scientifique, artistique ou social.

La devise de l’Ordre national du Québec est « Honneur au peuple du Québec »

Chaque année, le premier ministre du Québec décerne les insignes de l'Ordre national du Québec à des résidents de la province choisis sur recommandation d'un conseil où siègent neuf membres élus. Il y a trois grades :

  • Chevalier (C.Q.)
  • Officier (O.Q.)
  • Grand officier (G.O.Q.)
Insigne de l'Ordre national du Québec

Ordre du mérite de la Saskatchewan

Distinction la plus prestigieuse décernée par la province, l'Ordre du mérite de la Saskatchewan a été créé en 1985 pour honorer les personnes qui contribuent, par leurs réalisations exceptionnelles et par leur excellence, au bien-être social, culturel et économique de la province et de ses résidents. Chaque année, le lieutenant-gouverneur décerne l'Ordre du mérite à dix personnes tout au plus choisies à partir des recommandations des membres d'un Conseil consultatif.

L'Ordre du mérite honore les résidents de la Saskatchewan qui se distinguent dans le domaine des arts, dans le monde des affaires, de l'industrie ou de l'agriculture, dans le cadre de leur métier ou de leur profession, à la fonction publique, dans le milieu de la recherche ou en tant que bénévoles ou chefs de file communautaires.

L'insigne de l'Ordre du mérite de la Saskatchewan est une médaille en argent et en émail où figure un lis rouge orangé (emblème floral de la Saskatchewan), avec une médaille représentant la Couronne et l'écusson de la province. Sur la bande circulaire qui l'entoure, on retrouve la devise de la Saskatchewan, Multis e gertibus vires, qui signifie « De la force de nombreuses personnes ».

La médaille est suspendue à un ruban vert et doré, les couleurs officielles de la province. Il existe aussi un modèle réduit de la médaille ainsi qu'une épinglette représentant un lis stylisé et la Couronne. Les récipiendaires de l'Ordre sont autorisés à utiliser les initiales S.O.M. après leur nom.

Insigne de l'Ordre du mérite de la Saskatchewan

Ordre de l’Ontario

En 1986, le gouvernement de l'Ontario a instauré l'Ordre de l'Ontario. Celui-ci est décerné chaque année à des résidents de la province qui se sont distingué par leur excellence ou par leurs réalisations exceptionnelles dans un domaine d'activité, quel qu'il soit, et dont la contribution a enrichi la vie de leurs concitoyens, et amélioré celle de leur collectivité.

Toutes les candidatures sont examinées par le Conseil consultatif de l'Ordre de l'Ontario, où siègent :

  • le juge en chef de l'Ontario, qui en est le président;
  • le président de l'Assemblée législative de l'Ontario;
  • le secrétaire du Cabinet et greffier du Conseil des ministres.

Le lieutenant‑gouverneur est président honoraire du Conseil consultatif. Les récipiendaires peuvent ajouter les initiales O.Ont. après leur nom.

L'insigne de l'Ordre est un trille (emblème floral de l’Ontario) stylisé en émail blanc et vert, liséré d'or. Au centre du trille se trouve l'écusson de la province surmonté d'une couronne. Le ruban est rouge (couleur du drapeau de l'Ontario), blanc, vert et or (couleurs du trille).

Insigne de l'Ordre de l'Ontario

Ordre de la Colombie‑Britannique

L'Ordre de la Colombie‑Britannique fut créé en 1989 par la législature provinciale. Il honore les personnes qui se sont distinguées et qui ont excellé dans un domaine d'activité qui bénéficie aux gens de la Colombie‑Britannique ou d'ailleurs.

Le lieutenant‑gouverneur décerne cette distinction chaque année, à partir des recommandations d'un conseil consultatif de sept membres que préside le juge en chef de la province. Le lieutenant-gouverneur est lui‑même président honoraire de ce conseil. Les récipiendaires de l'Ordre peuvent ajouter les initiales O.B.C. à leur nom.

L'insigne est un cornouiller (emblème floral de la Colombie-Britannique) stylisé avec un écu d'armoiries surmonté d'une couronne. Les récipiendaires peuvent porter la médaille grandeur nature attachée à un ruban vert, blanc, or et bleu foncé, ou épingler la broche au revers de leurs vêtements. On peut aussi porter une épinglette de l’Ordre.

Insigne de l'Ordre de la Colombie-Britannique

Ordre d’excellence de l’Alberta

L'Ordre d'excellence de l'Alberta a été mis en place en 1979 pour honorer les personnes ayant rendu des services exceptionnels et marqués d'excellence envers les Albertains, ou en leur nom. Il s'agit de la plus haute distinction que la province puisse conférer à un Albertain.

Le lieutenant-gouverneur de l'Alberta est chancelier de l'Ordre. Un Conseil consultatif, où siègent bénévolement six Albertains de grande réputation, recommandent au lieutenant‑gouverneur les personnes auxquelles il accordera l'adhésion à l'Ordre d'excellence.

L'insigne de l'Ordre est un médaillon en argent et en émail avec dorure, attaché à un ruban bleu, blanc, or et bourgogne. Les récipiendaires le reçoivent avec un insigne miniature. Les quatre sections dorées du médaillon symbolisent le blé des Prairies.

Des roses aciculaires, l'emblème floral de l'Alberta, y sont représentées. Le cercle, au centre, contient les armoiries de la province. Les membres de l'Ordre peuvent ajouter les initiales A.O.E. à leur nom.

Insigne de l'Ordre de l'Alberta

Ordre de l’Île‑du‑Prince‑Édouard

La province confère son plus grand honneur, l'Ordre de l'Île‑du‑Prince‑Édouard, aux résidents de l'Île dont les activités et les réalisations ont été exemplaires. L'Ordre fut ratifié en 1997 par la législature dans le but d'encourager et de récompenser les réalisations et les contributions exceptionnelles de citoyens dans les secteurs social, culturel et économique de la vie de la province et de ses résidents.

Un conseil consultatif indépendant examine les candidatures et présente ses recommandations définitives au premier ministre, qui est aussi président du Conseil exécutif. Le lieutenant‑gouverneur, qui est chancelier de l'Ordre de l'Île‑du‑Prince‑Édouard, décerne cette distinction à trois personnes tout au plus, au cours d'une cérémonie tenue annuellement à la résidence officielle du lieutenant‑gouverneur.

L'insigne de l'Ordre est un médaillon en émail où figurent les armoiries de la province. Il est attaché à un ruban de couleur rouille, blanche et verte, ou d'une broche stylisée à épingler sur le revers d'un vêtement, ou encore d'une médaille miniature que les récipiendaires peuvent porter à l'occasion d'événements de moindre importance. Ils peuvent aussi ajouter les initiales O.P.E.I. à leur nom.

Insigne de l'Ordre de l'Île-du-Prince-Édouard

Ordre du Manitoba

Créé en 1999, l'Ordre du Manitoba est décerné à des personnes qui ont enrichi la vie des Manitobains par leurs réalisations exceptionnelles et par leur excellence dans divers domaines, comme l'agriculture, les affaires et l'industrie, le bénévolat, l'enseignement et la recherche, la littérature, les arts visuels et du spectacle, les professions, la fonction publique et le service à la collectivité.

Les nominations sont annoncées par le lieutenant‑gouverneur, qui est chancelier de l'Ordre, à la même date que le parlement a adopté la Loi du Manitoba en 1870 soit le 12 mai. La remise des insignes a lieu le 15 juillet, en commémoration de l'entrée du Manitoba dans la Confédération le 15 juillet 1870. Les récipiendaires peuvent ajouter les initiales O.M. à leur nom.

L'insigne de l'Ordre est un crocus (emblème floral du Manitoba) stylisé au milieu duquel se trouvent les armoiries de la province surmontées d'une couronne. Il est attaché à un ruban blanc, bleu pâle et rouge.

Insigne de l'Ordre du Manitoba

Ordre du Nouveau‑Brunswick

L'Ordre du Nouveau‑Brunswick a été instauré en 2000 pour honorer les personnes qui ont excellé ou se sont distingué dans un domaine et qui ont contribué d'une manière extraordinaire au bien-être social, culturel ou économique du Nouveau-Brunswick et de ses habitants. Exceptionnellement, l'adhésion à l'Ordre peut être accordée à titre posthume. Dix personnes tout au plus peuvent être sélectionnées annuellement, et les récipiendaires peuvent ajouter les initiales O.N.B. à leur nom.

L'insigne de l'Ordre est un médaillon en forme de violette cucullée (emblème floral du Nouveau‑Brunswick) stylisée. Au centre de la violette se trouvent les armoiries de la province surmontées d'une couronne et portée avec un ruban rouge, or et bleu.

Insigne de l'Ordre du Nouveau-Brunswick

Ordre de la Nouvelle-Écosse

L'Ordre de la Nouvelle-Écosse a été instauré par l'adoption d'une loi en 2001. Il a pour objectif la promotion de l'excellence et sert à souligner les réalisations ou les contributions exceptionnelles d'habitants de la province. Les récipiendaires de cette distinction se sont distingués dans divers domaines d'activité, et leur œuvre est source d'honneur et de prestige pour la Nouvelle‑Écosse ainsi que pour eux-mêmes. Les membres de l'Ordre peuvent ajouter les initiales O.N.S. à leur nom.

L'insigne de cet ordre est une fleur de mai (emblème floral de la Nouvelle-Écosse) stylisée au milieu de laquelle se trouvent les armoiries de la province surmontées d'une couronne. Le médaillon est attaché à un ruban bleu, blanc, rouge et or, les couleurs du drapeau de la Nouvelle‑Écosse.

Insigne de l'Ordre de la Nouvelle-Écosse

Ordre de Terre‑Neuve‑et‑Labrador

L'Ordre de Terre‑Neuve‑et‑Labrador a été institué en 2002 pour rendre hommage aux personnes qui, par l'excellence dont elles ont fait preuve dans divers domaines d'activité, ont rendu des services exceptionnels à la province et à ses résidants.

L'honneur est conféré tous les ans par le lieutenant‑gouverneur, qui est chancelier de l'Ordre. Chaque année, le conseil consultatif peut recommander au chancelier huit citoyens canadiens tout au plus, qui sont des résidents actuels ou d'anciens résidents de longue date de la province, pour que l'Ordre leur soit décerné.

Par ailleurs, une personne qui n'a pas la citoyenneté canadienne ou qui n'est pas une résidente actuelle ou une ancienne résidente de longue date de la province, mais qui a fait preuve d'excellence dans son champ d'activité, et dont les réalisations ont profité de manière exceptionnelle à la province et à ses résidents, peut faire l'objet d'une recommandation pour que l'Ordre lui soit décerné à titre de membre honoraire.

Les récipiendaires de l'Ordre sont autorisés à utiliser les initiales honorifiques O.N.L.

L'insigne de l'Ordre est une sarracénie pourpre stylisée, l’emblème floral de Terre‑Neuve‑et‑Labrador. Les pétales sont en labradorite, l'emblème minéral de la province. Le centre de la fleur représente l'écusson de Terre‑Neuve‑et‑Labrador surmonté de la Couronne. Le ruban de l'Ordre est vert, blanc, bleu et or

Insigne de l'Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :