Un guide de pêche de Campbell River a été condamné à une amende de 3 500 $ pour possession excédentaire de crabes et pour avoir fait une fausse déclaration à un agent des pêches

Communiqué de presse

CAMPBELL RIVER (C.-B.) – Le 20 mars 2017, Christian Steinbach, propriétaire et exploitant de bateaux de pêche au crabe, a plaidé coupable devant la cour provinciale de Campbell River d'avoir commis des infractions à la Loi sur les pêches. L'honorable juge Doherty a imposé une pénalité totale de 3 500 $ : une amende de 1 500 $ pour possession excédentaire de crabes et 2 000 $ pour avoir fait une fausse déclaration à un agent des pêches. Le juge Doherty a également interdit à M. Steinbach de pratiquer la pêche au crabe et diverses autres activités liées à la pêche au crabe, pendant un an, et a ordonné la confiscation des casiers à crabe saisis comme élément de preuve.

Les pêcheurs commerciaux, récréatifs et des Premières Nations pêchent le crabe dormeur du Pacifique de l'Alaska à la Californie. La gestion de la pêche récréative diffère de celle de la pêche commerciale puisque l'accent est mis sur le maintien de la productivité des stocks au moyen des limites de prises. La surpêche menace la conservation. Elle peut entraîner des changements dans la gestion ou des fermetures, diminuer les avantages économiques importants de la pêche pour les collectivités côtières, les pêches récréatives, les pêcheurs commerciaux et le tourisme, et menacer la source traditionnelle de nourriture des peuples autochtones.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger la santé et la productivité à long terme des ressources halieutiques du pays, de même que les habitats dont elles dépendent, au bénéfice des générations futures. Pêches et Océans Canada a pour mandat de protéger et de conserver les ressources de la mer et de poursuivre les contrevenants à la Loi sur les pêches. Il assure et encourage le respect de la Loi sur les pêches et des autres lois et règlements connexes au moyen de patrouilles terrestres, aériennes et maritimes, et d’activités de sensibilisation et d’information. Dans le cadre des mesures prises par Pêches et Océans Canada pour réprimer les activités illicites, le Ministère demande à la population de l’informer de toute activité de cette nature ou de toute autre violation de la Loi sur les pêches et de ses règlements. Quiconque observe des irrégularités peut les signaler en composant le numéro sans frais 1-800-465-4336.


Faits en bref

  • Le 18 novembre 2016, au cours d'une patrouille de routine en voiture, M. Steinbach a été observé seul à bord de son bateau en train de pêcher du crabe à Oyster Bay, près de Campbell River (Colombie-Britannique).

  • L'agent des pêches a continué d'observer M. Steinbach pendant qu'il installait ses casiers et se dirigeait vers le quai d'une marina voisine.

  • M. Steinbach a été trouvé en possession de 16 crabes vivants, ce qui est bien au-dessus de sa limite légale de pêche de quatre crabes par jour.

  • La peine de M. Steinbach comprenait une année d'interdiction de pêcher du crabe; de posséder des engins de pêche au crabe en dehors de son domicile; de posséder du crabe sauf s'il a été acheté en toute légalité; d'être avec une personne qui pratique la pêche au crabe, et de détenir ou de demander un permis de pêche du crabe à des fins commerciales et à des fins personnelles, à l'exception du permis de pêche sportive.

  • M. Steinbach, un guide de pêche chevronné comptant plus de 30 ans d'expérience de la pêche dans l'ensemble de la côte Ouest, a déjà été condamné pour des infractions à la Loi sur les pêches.

Personnes-ressources

Leri Davies, conseillère, Relations stratégiques avec les médias
Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique
Tél. : 604-666-8675, Cell. : 604-612-6837

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO

C-RP-17-06F


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :