Le gouvernement du Canada demande de nouveau l’opinion des Canadiens sur la protection du poisson et de l’habitat du poisson

Communiqué de presse

Ottawa (Ontario) -- La santé du poisson et de l’habitat du poisson est une partie essentielle des moyens d’existence du Canada. Depuis les aliments que l’on mange jusqu’aux eaux côtières dont nous jouissons, s’assurer que les bonnes mesures de protection sont en place aidera à protéger la santé de nos poissons et de leur habitat pour les générations à venir.

Aujourd’hui, l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé le lancement de la deuxième phase de « Parlons de l’habitat du poisson » ─ une consultation publique en ligne sollicitant le point de vue des Canadiens sur les récentes modifications apportées à la Loi sur les pêches.

Dans la première phase de cette consultation, les Canadiens ont soumis à Pêches et Océans Canada des recommandations claires. Ils ont indiqué des protections éliminées de la Loi sur les pêches qu’ils souhaitent voir rétablir, et ont fait part de leurs points de vue sur les approches modernes à privilégier pour mieux protéger le poisson et l’habitat du poisson.

Nous voulons connaître le point de vue des Canadiens une fois de plus sur les modifications possibles aux politiques et aux programmes pour une version révisée de la Loi sur les pêches. Nous cherchons de plus à obtenir l’opinion des Canadiens sur la meilleure façon de procéder, afin d’atteindre certains des buts déterminés dans la première phase de consultation.

Cette consultation publique en ligne fait partie de l’examen des processus environnementaux et réglementaires du gouvernement du Canada.


Citations

« Notre gouvernement s’est engagé à conserver et protéger le poisson et l’habitat du poisson, ainsi qu’à assurer la durabilité de nos pêches. Au cours de la première phase de la consultation, les Canadiens ont indiqué les protections éliminées de la Loi sur les pêches qu’ils souhaitent voir rétablir dans une version révisée de la Loi sur les pêches, et ont  fait part de leurs points de vue sur des approches modernes visant à mieux protéger le poisson et son habitat. À mesure que nous progressons avec cette deuxième phase de la consultation, j’ai hâte d’entendre directement le point de vue des Canadiens sur la meilleure façon de procéder pour assurer que nos ressources aquatiques sont protégées pour les générations futures. »

L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • La Loi sur les pêches confère au gouvernement les pouvoirs de gérer les pêches canadiennes et de protéger l’habitat dont elles dépendent. Il s’agit d’un outil essentiel pour conserver la durabilité de nos pêches.

  • Ayant reçu la sanction royale en 1868, la Loi sur les pêches est l’une des plus anciennes lois de la législation fédérale. Sa plus récente modification a eu lieu en 2012.

  • La deuxième phase tient compte des points de vue exprimés lors de la première phase de la consultation, et restreint ses objectifs aux aspects considérés comme importants pour la population canadienne au cours de la première phase.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

C-AC-17-22F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :