Le gouvernement du Canada et ses partenaires provinciaux et territoriaux relancent le Fonds canadien d’initiatives en matière de poissons et de fruits de mer ─ désormais plus rationalisé et plus réactif

Communiqué de presse

17 juin 2020

Dartmouth, Nouvelle-Écosse - Le secteur canadien du poisson et des fruits de mer est essentiel à notre sécurité alimentaire collective et à notre économie. Compte tenu de l’incidence de la pandémie de COVID-19 sur les Canadiens et les entreprises, la nécessité de promouvoir les produits alimentaires canadiens au pays et à l’étranger n’a jamais été aussi grande.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, ainsi que les provinces et territoires participants, ont rouvert le Fonds canadien d’initiatives en matière de poissons et de fruits de mer (FCIPFM) pour aider l’industrie à accéder à de nouveaux marchés de consommation.

Inauguré en 2018, le FCIPFM est un programme national à frais partagés entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui aide le secteur du poisson et des fruits de mer à résoudre les nouveaux problèmes d’accès au marché, et à exploiter les possibilités de valorisation de la marque, afin d’optimiser la valeur des poissons et fruits de mer canadiens de classe mondiale.

Pour répondre aux besoins de nos partenaires, les candidats auront désormais la possibilité de soumettre une déclaration d'intérêt à l’égard du FCIPFM à tout moment, ce qui rendra le programme plus souple et plus adaptable à l'évolution des circonstances provoquées par la COVID-19. Les candidats admissibles qui répondent aux principes, critères et objectifs du programme seront ensuite invités à soumettre une proposition complète après l'étape de la déclaration d'intérêt.

Nous continuons de travailler avec nos partenaires de financement provinciaux et territoriaux, nos partenaires autochtones, ainsi que les parties prenantes pour aider à orienter les priorités en matière d’investissement, et identifier les possibilités et les partenariats éventuels dans le cadre du FCIPFM. Grâce à cette collaboration, nous tirerons parti de la marque et de la réputation du Canada en matière de production de poissons et de fruits de mer de haute qualité, d’origine légale et durable, et nous en ferons la promotion auprès des consommateurs nationaux et internationaux.

Citations

« Le secteur canadien du poisson et des fruits de mer est le moteur des communautés côtières et fait partie intégrante de l'économie de notre pays. Le Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer est un autre outil pour aider cette industrie à s'adapter à la demande des consommateurs en constante évolution, à créer de nouveaux marchés, et à maintenir une présence internationale. Le nouveau processus d'admission continue est plus simple, plus réactif, et plus adaptable aux besoins de l'industrie, surtout en ces temps incertains. Le Canada dispose de produits de la mer de qualité supérieure, et de classe mondiale, et nous continuerons à trouver de nouvelles façons d’aider à promouvoir l'industrie et ses produits, et à soutenir les femmes et les hommes qui travaillent dans nos pêcheries. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • De pair avec nos partenaires provinciaux et territoriaux, nous sommes ravis d’appuyer le secteur du poisson et des fruits de mer avec un financement non remboursable de plus de 42 millions de dollars, dans le cadre du Fonds canadien d’initiatives en matière de poissons et de fruits de mer (FCIPFM).

  • Le FCIPFM est un programme à frais partagés (part fédérale de 70 % et part provinciale de 30 %) et finance les activités admissibles des provinces et des territoires participants (C.‑B., Sask., T.N.‑O., Yukon, Ontario, N.‑B., Î.‑.P.‑É., N.‑É. et T.‑N.-L.).

  • Depuis 2018, sept projets ont bénéficié du Fonds canadien d’initiatives en matière de poissons et de fruits de mer, pour une aide totale de près de 4,8 millions de dollars. Le secteur du poisson et des fruits de mer joue un rôle de première importance dans le contexte social et économique de centaines de collectivités côtières et autochtones du pays, et génère des recettes d’environ 3,1 milliards de dollars (produit intérieur brut) pour l’économie canadienne.

  • Les candidats admissibles au titre du FCIPFM sont des organisations industrielles à but non lucratif (par exemple, des associations et des groupes autochtones) opérant à l'échelle nationale, régionale ou sectorielle dans le secteur du poisson et des fruits de mer, qui sont actives dans des activités de commercialisation ou qui les soutiennent. Les candidats opérant sur une base régionale doivent démontrer qu'ils représentent une production importante au sein de leur secteur et qu'ils ont la capacité de réaliser un projet dans une perspective nationale.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans et Garde côtière canadienne
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branché


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :