L'aquaculture au Canada atlantique - l'environnement : un avantage naturel

 

Le Canada atlantique est entouré de plus de 40 000 kilomètres de côtes, et réunit les conditions environnementales idéales pour la culture de bon nombre d'espèces, plus précisément des poissons à nageoires et des mollusques préférant les eaux tempérées. Des kilomètres de côtes, des eaux pures, et de nombreuses collectivités côtières offrent l'environnement physique et le soutien communautaire nécessaires au développement continu de l'industrie aquacole au Canada atlantique. De plus, l'environnement naturel marin de la région est diversifié et comprend des zones subarctiques, des zones tempérées, la baie de Fundy connue dans le monde entier pour ses grandes marées, et des eaux où transitent chaque année des milliers d'icebergs au large de la côte nord-est de Terre‑Neuve‑et‑Labrador. Chaque région du Canada atlantique présente ses propres conditions favorisant la croissance d'une large gamme d'espèces.

Fermes piscicoles près du rivage

Traditionnellement, la plupart des installations aquacoles sont situées près du rivage dans des anses, des baies ou des bras de mer. Si la plupart des bons sites près des rivages sont actuellement exploités, la plupart des provinces de l'Atlantique présentent encore un potentiel de croissance. Par exemple, Terre‑Neuve‑et‑Labrador et la Nouvelle‑Écosse viennent tout juste de commencer à exploiter leur potentiel de salmoniculture et de mytiliculture alors que le Nouveau‑Brunswick et l'Île‑du‑Prince‑Édouard sont en train d'élargir la culture des huîtres, du pétoncle et des palourdes dans certains secteurs. Dans l'ensemble de la région, le développement de l'aquaculture se poursuit d'une manière durable et respectueuse de l'environnement.

Fermes piscicoles en haute mer

En plus des fermes piscicoles près du rivage, il commence à y avoir de plus en plus d'intérêt pour l'exploration et le développement de technologies et de stratégies visant l'établissement de fermes dans des secteurs plus exposés, au large des côtes. Les fermes piscicoles en haute mer sont perçues comme un moyen d'élargir les activités aquacoles au Canada atlantique. À Terre‑Neuve‑et‑Labrador et en Nouvelle‑Écosse, des entreprises de la région cultivent déjà des salmonidés et des moules en haute mer. La culture en haute mer des poissons et des mollusques en est au stade exploratoire dans les quatre provinces du Canada atlantique.

Aquaculture terrestre

Lorsque le contexte économique et environnemental le permet et lorsqu'elle n'est pas nuisible à la santé du poisson, des installations terrestres sont actuellement utilisées pour la culture d'espèces commerciales en émergence telles que la truite arc-en-ciel, l'omble chevalier, l'esturgeon, le tilapia, le flétan de l'Atlantique, des espèces exotiques comme la dorade et le bar commun, ainsi que des plantes marines destinées aux marchés nutraceutiques et pharmaceutiques. On y cultive également des juvéniles du saumon, de l'huître, de la palourde et du pétoncle.

Photo : Cyr Couturier, MUN Marine Institute

Photo : Cyr Couturier, MUN Marine Institute

La Nouvelle‑Écosse est devenue un chef de file dans l'élevage terrestre du flétan, de la dorade, du bar commun et de l'omble chevalier. On y utilise des technologies de recirculation de pointe. L'Île‑du‑Prince‑Édouard tire parti de son accès à de vastes étendues d'eau douce et d'eau salée pour pratiquer l'aquaculture dans diverses installations terrestres sûres pour l'environnement. Par ailleurs, de plus en plus d'entreprises de la région sont en train de perfectionner leurs techniques de culture terrestre aquaponique en eau douce et en eau salée. Ces entreprises combinent les techniques de l'aquaculture et de la culture hydroponique dans des installations terrestres en circuit fermé.

Le Canada atlantique présente des conditions environnementales idéales pour la plupart des types d'aquaculture. En outre, la région compte plus de 40 000 kilomètres de côtes vierges ou la densité de population est nulle ou faible.

Afin d'obtenir de plus amples renseignements sur ce secteur d'activités, prière de communiquer avec :

L'Agence de promotion économique du Canada atlantique
C.P. 6051
Moncton (Nouveau‑Brunswick)
E1C 9J8 CANADA

Téléphone : 1‑506‑851‑2271
Sans frais : 1‑800‑561‑7862 (Canada et États‑Unis)
Télécopieur : 1‑506‑851‑7403
e-mail: invest@acoa-apeca.gc.ca


 


Numéro de catalogue : AC5-18/2011F-PDF ISBN : 978-1-100-98460-5 APECA : 2011-12

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :