Argus par Lucidea - Évaluation

À propos de l'évaluation

Cette évaluation a été effectuée le 26 janvier 2018 en collaboration avec un représentant de Lucidea, par huit membres de la communauté muséale et reflète leur opinion personelle. Ces évaluations ont été effectuées sur la base d'un ensemble prédéterminé de tâches à démontrer dans un laps de temps limité. Il est recommandé de toujours demander une démonstration de chaque produit qui vous intéresse, en fonction de vos exigences spécifiques.

Notes de l'évaluateur

Le tableau suivant indique les notes accordées au logiciel par les membres de la communauté muséale. Pour comprendre ces notes, veuillez consulter notre système de notation et notre guide d'évaluation.

Chaque note est accordée en fonction d'un maximum de cinq points. Plus le nombre de déviation standard est grand, plus la gamme de pointage pour cette tâche est large.

Tâche Moyenne Déviation standard
Saisir des données en ligne 3.5 0.8
Publier une fiche sur Internet 4.0 0.8
Définir les autorisations d'utilisation et les groupes d'utilisateurs 3.8 0.5
Visualiser les pistes de vérification ou le journal des changements 3.5 0.9
Importer des données 4.0 0.8
Exporter des données 3.4 0.7
Établir une liste de terminologie locale 3.4 0.5
Téléverser ou joindre des images et des fichiers 4.5 0.5
Cataloguer un objet 4.1 1.0
Modifier un ensemble de fiches par lot 3.6 0.7
Capacités multilingues 3.3 0.5
Personnaliser une page d'entrée dans le catalogue 3.9 0.8
Créer une fiche modèle 2.9 1.4
Produire ou préparer un rapport 3.8 0.7
Effectuer une recherche de base 4.1 0.4
Effectuer une recherche avancée 4.4 0.5
Parcourir les fiches 3.6 0.5
Créer une exposition 4.0 0.8
Saisir l'information destinée à un rapport de condition 3.9 0.6

Commentaires des évaluateurs

Les évaluateurs ont fourni les commentaires suivants après qu'ils ont noté le rendement associé à chaque tâche. Il s'agit de commentaires tirés de la section Autres commentaires du formulaire d'évaluation.

  • Ils ont dit : « il y a plein de choses que nous pouvons vous montrer! » J'aurais aimé avoir plus de temps... j'aurais aimé en voir plus...
  • Dans l'ensemble, ce système m'a beaucoup impressionné. Il semble convivial, et l'interface est attrayante et fonctionnelle. Bon nombre des fonctions semblent aussi intuitives, c'est pourquoi j'ai l'impression qu'il s'agit d'un système facile à mettre en œuvre et à utiliser. Je sais aussi que le produit peut s'adapter aux professionnels travaillant dans des petits musées, ce qui est un élément important pour de nombreux musées de notre province.
  • Ils ont aussi dit :
    • Outils de recherche générés automatiquement et pouvant servir pour les archives.
    • Produit dérivé – SKCA? – (système de gestion des archives).
  • Dans l'ensemble, l'application avait une fonctionnalité impressionnante. Mais la présentation sur écran était souvent trop encombrée et pas particulièrement conviviale. Par exemple, la police de caractères pour les pistes d'audit est minuscule. J'ai été impressionné par l'option d'intégration de l'application d'archives.
  • Système très personnalisable et très puissant et donc très complexe, mais les administrateurs peuvent configurer des options/vues limitées à certains groupes d'utilisateurs (p. ex., des bénévoles); ainsi, la présentation de l'information et la fonctionnalité sont adaptées à ces groupes.
  • On peut verser le matériel d'archives directement dans la base de données Argus ou utiliser le produit dérivé SKCA avec une fonctionnalité d'archives.
  • Ce serait utile d'avoir plusieurs options de revue quand on fait l'entrée de données. J'aimerais avoir des clarifications pour comprendre la gestion de plusieurs utilisateurs modifiant la même fiche.
    • Réponse: Il n'est pas nécessaire de verrouiller le document pendant qu'on le modifie à l'aide d'Argus; plusieurs utilisateurs peuvent travailler simultanément dans le document sans devoir attendre que les autres aient terminé. Il suffit de cliquer sur le bouton de sauvegarde pour mettre à jour le document; si les modifications ne sont pas incompatibles avec les changements faits par d'autres, le document est sauvegardé. Si un autre utilisateur a modifié les mêmes données, le système affiche à l'écran les mesures possibles que l'utilisateur peut prendre. Aucune donnée n'est perdue pendant le processus, car Argus conserve toujours l'historique et les diverses versions du document.
  • Semble épuré avec des onglets et modules relativement simples et faciles à utiliser;
  • Outils de conception intégrés permettant aux institutions de personnaliser la base de données — processus semblant assez simple;
  • Par l'intermédiaire d'une question de suivi : Le fournisseur affirme que les mises à jour régulières ne compromettront pas les données ni ne modifieront les changements de formats, ce qui est rassurant.
  • Argus peut gérer les collections archivées, mais peut aussi offrir une application d'archives (SKCA), qui consiste en un système plus complet et faire des renvois à des objets dans le système de gestion des collections d'Argus CMS.
  • De façon générale, j'ai trouvé le produit lourd. Il y a trop d'onglets. Il faut beaucoup de temps pour entrer les fiches d'une exposition d'œuvres prêtées incluant plus de 200 objets.
    • Réponse. À la mise en œuvre, les clients peuvent éliminer tous les onglets et tous les champs non désirés, regrouper les fonctions à leur guise ou ajouter des exigences personnalisées.
    • Si l'utilisateur veut ajouter un grand nombre d'objets à une exposition, Argus peut simplifier la tâche de diverses façons. L'application permet aux utilisateurs d'ajouter plusieurs objets à la fois au moyen d'un moteur de recherche (toutes les options de recherche sont offertes), d'ajouter des données à l'aide de la fonction d'importation en format CSV, et de copier et coller les données relatives à une exposition antérieure et de les mettre à jour au besoin.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :