CollectiveAccess – Évaluation

À propos de l’évaluation

Cette évaluation a été effectuée le 9 février 2018 en collaboration avec un représentant de Whirl-i-Gig, par 19 membres de la communauté muséale et reflète leur opinion personelle. Ces évaluations ont été effectuées sur la base d’un ensemble prédéterminé de tâches à démontrer dans un laps de temps limité. Il est recommandé de toujours demander une démonstration de chaque produit qui vous intéresse, en fonction de vos exigences spécifiques.

Notes de l’évaluateur

Le tableau suivant indique les notes accordées au logiciel par les membres de la communauté muséale. Pour comprendre ces notes, veuillez consulter notre système de notation et notre guide d’évaluation.

Chaque note est accordée en fonction d’un maximum de cinq points. Plus le nombre de déviation standard est grand, plus la gamme de pointage pour cette tâche est large.

Tâche Moyenne Déviation standard

Saisir des données en ligne

4.3

0.5

Publier une fiche sur Internet

3.7

0.9

Définir les autorisations d’utilisation et les groupes d’utilisateurs

4.2

0.7

Visualiser les pistes de vérification ou le journal des changements

4.2

0.7

Importer des données

3.7

0.8

Exporter des données

3.9

0.8

Établir une liste de terminologie locale

3.6

0.7

Téléverser ou joindre des images et des fichiers

4.1

0.6

Cataloguer un objet

4.1

0.6

Modifier un ensemble de fiches par lot

4.1

0.7

Capacités multilingues

3.7

0.9

Personnaliser une page d’entrée dans le catalogue

3.4

1.1

Créer une fiche modèle

3.7

0.8

Produire ou préparer un rapport

3.3

0.9

Effectuer une recherche de base

3.9

0.6

Effectuer une recherche avancée

3.9

0.6

Parcourir les fiches

3.7

0.8

Créer une exposition

3.2

0.9

Saisir l’information destinée à un rapport de condition

3.2

0.8

Commentaires des évaluateurs

Les évaluateurs ont fourni les commentaires suivants après qu’ils ont noté le rendement associé à chaque tâche. Il s’agit de commentaires tirés de la section Autres commentaires du formulaire d’évaluation.

  • Très facile à configurer – peut s’adapter à presque n’importe quoi.
  • Wow, ce système m’impressionne beaucoup. Il est si puissant et personnalisable, tout en étant facile à comprendre. Son interface utilisateur est élégante.
  • J’ai beaucoup aimé ce produit. J’aurais aimé en apprendre plus sur les différences dans les fiches touchant les objets, les archives, etc.
  • Configuré pour gérer un musée, des archives et une bibliothèque;
  • Base de données extrêmement flexible, limitée seulement par l’imagination de l’utilisateur ou de l’administrateur et par la façon dont le client veut gérer ses collections.
  • Il faudrait du temps, de l’expertise et une bonne compréhension des besoins du client pour développer et mettre en œuvre la base de données. Le profil du produit indique divers cours et formations par l’intermédiaire du wiki, de forums ouverts ou de groupes de discussion en ligne. Je me demande si c’est suffisant pour savoir comment configurer un système de gestion des collections, à moins que l’institution dispose d’un développeur logiciel. CollectiveAccess offre l’option de mise en œuvre sur mesure et de collaboration liée aux projets contre des frais.
  • Le logiciel est très convivial pour l’entrée de données, mais la mise en œuvre, la maintenance, la migration ou la mise à niveau doivent être faites par une personne experte qui devra lire beaucoup d’information sur le site Web et le wiki du logiciel, mais l’entreprise peut offrir son aide à un coût.
  • Des fonctions n’ont pas été abordées ou expliquées, comme les modules d’extension. Comment l’information de la source ou du donneur est-elle stockée? L’outil Pawtucket est-il gratuit? Offre-t-il l’autocorrecteur? Comment gère-t-il le retrait d’inventaire? Comment peut-on entrer le statut d’une fiche? Peut-on inclure des documents numérisés dans un support? Comment peut-on entrer des emprunts et des prêts externes?
  • J’étais ravi de voir à quel point CollectiveAccess était personnalisable, mais je me demande comment le système gère les artéfacts non artistiques, comme dans les collections mixtes (outils, textiles, céramiques, mobilier, etc.). J’ai vu la démonstration sur le site Web, mais le sujet n’était pas abordé. J’ai donc des doutes quant à son rendement pour les collections mixtes. L’importation et le mappage sont trop compliqués pour l’utilisateur et l’administrateur moyens.
  • Ce logiciel libre de droit est très intéressant et impressionnant. Le logiciel semble facile à utiliser.
  • Très personnalisable, selon la personne faisant la présentation.
  • Je trouve un peu inquiétant qu’il ne soit pas aussi facile de l’utiliser sur un système Windows, car de nombreux petits musées n’auront pas les moyens de se permettre un Mac.
  • L’outil semble être adéquat pour les collections d’archives et de beaux-arts. Il ne semble pas aussi convivial pour les artéfacts historiques et les collections scientifiques. Je comprends comment un musée pourrait tirer parti de la base de données ou la personnaliser, mais ce serait bien que les artéfacts soient ajoutés comme un module de catalogue.
  • Excellente base de données en générale, semble très facile à personnaliser, ce qui est une bonne nouvelle pour les institutions de grande envergure. J’aime les caractéristiques de l’interface publique.
  • Système très intuitif et personnalisable, semble facile à utiliser et s’adapter aux diverses collections. La disponibilité à partir d’un serveur en ligne peut être un atout, car cela permet une plus grande accessibilité. Toutefois, les endroits ayant un accès à Internet limité ou nul auraient du mal à l’utiliser.
  • La base de données semble robuste tout en étant conviviale. La source ouverte et l’aspect Web sont définitivement des atouts. Le niveau de détail de certaines des fonctions est impressionnant, mais il y a certaines lacunes, particulièrement dans la création de rapports et de formulaires. Ce serait bien si on pouvait avoir des modèles de formulaires pour les reçus de dépôts temporaires ou les actes de donation au lieu de demander au client de les concevoir et de les verser dans l’outil.
  • Puisque la base de données est ouverte, je me demande comment le personnel à Whirl-i-gig tiendra compte de l’utilisation de cette base de données. Offre-t-il des solutions de stockage? Du soutien?
  • Dans l’ensemble, j’aime la souplesse et l’interface du système de gestion des collections.
  • Système impressionnant. Qu’en est-il de la protection de la vie privée et de l’accès par des utilisateurs externes? C’est ma plus grande préoccupation.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :