M3 par MINISIS Inc. - Évaluation

À propos de l’évaluation

Cette évaluation a été effectuée le 31 janvier 2018 en collaboration avec un représentant de MINISIS, par 11 membres de la communauté muséale et reflète leur opinion personelle. Ces évaluations ont été effectuées sur la base d’un ensemble prédéterminé de tâches à démontrer dans un laps de temps limité. Il est recommandé de toujours demander une démonstration de chaque produit qui vous intéresse, en fonction de vos exigences spécifiques.

Notes de l’évaluateur

Le tableau suivant indique les notes accordées au logiciel par les membres de la communauté muséale. Pour comprendre ces notes, veuillez consulter notre système de notation et notre guide d’évaluation.

Chaque note est accordée en fonction d’un maximum de cinq points. Plus le nombre de déviation standard est grand, plus la gamme de pointage pour cette tâche est large. Plus le nombre de déviation standard est grand, plus la gamme de pointage pour cette tâche est large.

Tâche Moyenne Déviation standard

Saisir des données en ligne

3.5

0.9

Publier une fiche sur Internet

2.8

1.1

Définir les autorisations d’utilisation et les groupes d’utilisateurs

3.3

0.5

Visualiser les pistes de vérification ou le journal des changements

4.0

0.6

Importer des données

3.5

0.8

Exporter des données

3.4

1.0

Établir une liste de terminologie locale

3.4

0.9

Téléverser ou joindre des images et des fichiers

4.0

0.8

Cataloguer un objet

3.6

0.9

Modifier un ensemble de fiches par lot

2.7

1.2

Capacités multilingues

4.0

1.2

Personnaliser une page d’entrée dans le catalogue

3.5

0.8

Créer une fiche modèle

3.2

1.3

Produire ou préparer un rapport

3.2

0.9

Effectuer une recherche de base

3.6

0.9

Effectuer une recherche avancée

3.6

0.9

Parcourir les fiches

3.0

1.0

Créer une exposition

3.5

0.8

Saisir l’information destinée à un rapport de condition

3.4

0.8

Commentaires des évaluateurs

Les évaluateurs ont fourni les commentaires suivants après qu’ils ont noté le rendement associé à chaque tâche. Il s’agit de commentaires tirés de la section Autres commentaires du formulaire d’évaluation.

  • Le système semble beaucoup moins « raffiné » et moins convivial que certains autres systèmes sur le plan de l’interface, mais est peut-être plus souple et puissant.
    • MINC : Nous comprenons que l’interface utilisateur dépend des préférences personnelles. Nous devons bâtir un système complet qui comprend tous les champs et processus nécessaires. Par conséquent, les interfaces sont parfois très grandes et comptent énormément d’onglets et de liens qui leur donnent une allure « chargée ». Il y a toujours un choix à faire entre l’allure et la fonctionnalité. Nous avons opté pour la fonctionnalité puisque les écrans, les rapports et les interfaces Web peuvent être modifiés grâce à la boîte à outils du logiciel. Nous sommes toutefois surpris que l’aspect de nos interfaces Web soit considéré comme « moins fini » puisque les interfaces sont conçues pour refléter la présence sur le Web d’un client. Nous n’avons aucun contrôle sur l’image de marque ni la présentation d’un client.
  • La base de données d’inscription lie le système d’archives (RAD, DACS, EAD), le système de la bibliothèque, le système du musée.
    • MINC : Oui. Le système MINT est conçu pour être une solution transculturelle intégrée permettant d’acquérir et de répertorier un éventail de biens divers conformément aux normes de consignation du bien en question.
  • On peut y accéder à partir d’une tablette ou d’un téléphone.
    • MINC : Oui. Nous sommes heureux que vous ayez remarqué cette fonctionnalité.
  • J’ai beaucoup aimé ce produit. J’ai aimé aussi sa souplesse pour l’utilisateur.
    • MINC : Merci pour votre commentaire! Nous sommes ravis que vous ayez constaté que nous essayons de donner au client un contrôle complet pour qu’il puisse gérer les données et les médias de façon à exécuter tous les processus muséaux nécessaires.
  • Le logiciel n’est pas convivial du tout, son interface est ancienne et semble la même que dans les années 1990. Les champs à plusieurs niveaux n’affichent pas ces derniers l’un sous l’autre, mais seulement 1 de 3, par exemple.
    • MINC : Merci de votre commentaire. Dans MINISIS, il y a deux façons d’afficher les répétitions de contenu dans un même groupe ou dans les groupes imbriqués répétitifs, soit une occurrence après l’autre, comme le mentionne cet évaluateur, ou dans un format de liste de groupe. Il n’y a aucune autre façon d’afficher ce contenu sans limiter la capacité de voir toutes les occurrences d’un champ. L’interface a été mise à jour en 1990, en 2000, en 2010 et en 2018. Nous avons reçu des commentaires positifs sur notre logiciel Web et nous tenterons de continuer à le rendre meilleur. « L’ancienne interface » n’est pas une interface Web comme M3_ONLINE. Si vous n’aimez pas l’interface de bureau, nous vous recommandons de jeter un coup d’œil à l’interface Web de M3_ONLINE qui vous plaira peut-être davantage.
  • L’administrateur du musée devrait posséder une expertise technique. Je ne recommande pas ce logiciel.
    • MINC : Ce commentaire nous étonne puisque nos milliers d’utilisateurs ne se considèrent pas comme des professionnels de la TI, mais plutôt comme des experts en la matière (conservateurs, restaurateurs, bibliothécaires, archivistes, etc.). Notre prémisse est que vous pouvez avoir une solution hébergée qui n’exige rien de votre part ou une solution qui vous laisse gérer le logiciel vous-même. Le but de MINISIS est de donner aux utilisateurs le pouvoir de la technologie. Il va sans dire que, pendant la démonstration, nous n’avons pas réussi à présenter la convivialité des outils de gestion du système. Bien que l’expérience, l’éducation et les antécédents des utilisateurs soient différents, après une période de familiarisation et un peu de formation la plupart des utilisateurs finissent par trouver que les outils sont faciles à utiliser et qu’ils satisfont aux exigences du SGC.
  • Pour une petite organisation dotée de quelques employés, le système semble lourd, car il faut deux applications distinctes, soit le module administratif et le module de recherche et d’entrée de données pour gérer l’information. Cependant, il serait avantageux pour une grande organisation qui bénéficierait des contrôles de permission sophistiqués.
    • MINC : Merci de votre commentaire, mais, une fois de plus, vous ne comparez que le modèle de bureau M3. Vous n’avez pas à utiliser le module administratif, c’est-à-dire le système de gestion des bases de données. Nous vous avons présenté ce système pour vous montrer comment modifier les écrans, les rapports, les formulaires, etc. Le temps était limité et nous n’en avons évidemment pas eu assez pour vous expliquer les différences entre le système de gestion des bases de données et l’application.
  • Bien que la base de données semble simple à utiliser pour l’utilisateur, le logiciel dorsal correspondant semble inaccessible, car son interface convenant davantage à des développeurs qu’à des utilisateurs finaux.
    • MINC : Lorsque le temps est limité, nous devons nous dépêcher et ne pouvons pas prendre le temps d’expliquer en détail tous les éléments du logiciel. Toutefois, souvenez-vous que l’accès dorsal est similaire à celui d’Oracle, du Serveur SQL ou des autres systèmes de gestion des bases de données qui semblent souvent intimidants. Nous pensons que l’interface d’IA de MINISIS permet aux utilisateurs sans formation technologique de compléter l’information, de cliquer sur des cases à cocher et de choisir dans des listes pour construire leurs bases de données. Cette capacité est habituellement considérée comme l’une de nos forces. Nous notons cependant votre commentaire et le garderons en tête comme nous modifions constamment le système!
  • Semble être un vaste programme puissant qui peut faire presque tout ce qu’on veut. Mais j’ai l’impression que la courbe d’apprentissage correspondante est plus accentuée pour ce produit que pour d’autres, à cause de son outil de développeur distinct. Le système a une solide capacité de personnalisation, mais cela le rend plus complexe. Toutefois, une fois quelques employés s’étant familiarisés avec son fonctionnement, je pense que tout ira bien.
    • MINC : Merci beaucoup pour votre commentaire!
  • C’est le plus impressionnant sur le plan de sa capacité plurilingue.
    • MINC : Merci. Nous en sommes très fiers comme MINISIS a été l’un des premiers systèmes complets de gestion des bases de données multilingues du monde. D’ailleurs les langues autochtones sont un de nos domaines d’intérêt actuels.
  • J’ai été impressionné par la fonctionnalité du système, mais pas trop par sa convivialité. L’interface visuelle est encombrée et peu attrayante. L’une des plaintes d’utilisateurs courantes sur notre système actuel était qu’il semblait vieux. C’est comme s’il devait apprendre quelque chose d’obsolète pour faire leur travail. L’interface du MINISIS semble encore plus ancienne. Je présume qu’on nous avait fait la démonstration de la version sur place de MINISIS, pas de la version Web. J’aimerais bien voir celle-ci. Si c’est la même chose, alors nous ne choisirions pas ce système.
    • MINC : Oui, c’est bien ça, l’interface de bureau a une apparence plus « vieille ». Regardez l’interface de M3_ONLINE, nous pensons que vous l’aimerez comme elle est beaucoup plus intuitive et plus jolie, offrant une expérience générale plus agréable.
  • Il faut beaucoup utiliser l’« outil de développement » secondaire pour manipuler les données et les feuilles de travail, utilisation qui paraît assez spécialisée aux yeux des utilisateurs potentiels. Existe-t-il un manuel d’utilisateur pour aider à apporter ces changements?
    • MINC : Oui, nous avons des manuels complets pour l’application dorsale et le système de gestion des bases de données. En général, une formation de trois jours suffit pour qu’un utilisateur apprenne les éléments fondamentaux allant de la construction d’une base de données au changement des écrans et des couches de présentation. Il y a des vidéos, des aide-mémoire et, bien sûr, des manuels électroniques complets pour aider les utilisateurs à naviguer dans l’application.
  • Dans l’ensemble, je crois que MINISIS est une plateforme conviviale et nous permettrait de simplifier de nombreux processus. Le fait qu’il s’agisse d’une entreprise canadienne est un atout.
    • MINC : Merci! L’innovation au Canada est un défi. Votre commentaire nous servira d’inspiration et de confirmation que nous faisons du bon travail. Nous savons que nous ne pouvons pas plaire à tout le monde. Nous savons que nous ne pouvons pas présenter toutes les fonctionnalités d’un logiciel en une heure ou deux. Toutefois, nous nous estimons bien chanceux de recevoir des commentaires constructifs qui nous motivent à continuer notre travail!
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :