2. Objectifs de l'enquête

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Alors qu'ils accroissent leur présence en ligne, les musées continuent de se demander ce qu'un espace virtuel peut signifier pour un public, comment celui-ci peut l'exploiter et quels sont les liens entre l'espace virtuel et l'espace physique d'un musée.

Pour développer leur présence virtuelle afin de susciter un engagement accru du public, les musées veulent savoir ce que les visiteurs de ces deux espaces recherchent, comment répondre à leurs besoins et quelle est la corrélation entre les visites dans l'espace virtuel et les visites en personne. Les musées ont l'habitude de faire des enquêtes pour mieux connaître les visiteurs et leurs besoins. Étant donné qu'Internet constitue un environnement plus récent, il y a moins d'information sur les besoins et le profil des visiteurs dans cet espace virtuel.

Depuis le lancement du Musée virtuel du Canada (MVC), en mars 2001, le Réseau canadien d'information sur le patrimoine (RCIP) fait des recherches sur les besoins des visiteurs, afin d'aider la communauté muséale à comprendre les besoins de ces visiteurs d'un genre nouveau. Le RCIP a fait appel à divers moyens, notamment des groupes témoins sur le Musée virtuel du Canada, des enquêtes en ligne pour connaître le public du MVC et les intérêts des utilisateurs, une base de données des réactions des utilisateurs, ainsi que ces enquêtes de 2004 sur place et en ligne pour déterminer les relations entre les espaces réel et virtuel.

Depuis l'adoption à grande échelle d'Internet, certains professionnels de musée sont préoccupés par la possibilité que l'accès au contenu muséologique en ligne diminue l'intérêt du public pour la visite de musées. Plusieurs études ont porté sur l'utilisation de sites Web de musées et sur l'interaction entre les visiteurs et ces sites (Chadwick 1997, Chadwick 2000, Hafner 2000, Kravchyna et Hastings 2002, Johnson 2000, Sabin 1997, Soren et Lemelin 2002, communications à l'atelier précédant le Digital Cultural Content Forum de 2004). Des données anecdotiques montrent qu'il y a un lien entre les visites en personne et les visites virtuelles, et suggèrent qu'en réalité, le contenu en ligne accroît l'intérêt pour la visite d'un musée. L'une des utilisations les plus fréquentes du site Web d'un musée est la préparation d'une visite du musée lui-même. La plupart des enquêtes en ligne sont par nature sélectives puisque les répondants ont choisi de remplir le questionnaire. Ces enquêtes n'ont donc pas la méthodologie d'échantillonnage des enquêtes sur place. De plus, les personnes qui choisissent de répondre sont peut-être celles qui sont le plus à l'aise avec Internet. Ces répondants peuvent donc ne pas être représentatifs de l'ensemble des visiteurs en ligne.

Certaines autres études (Loomis et Elias, 2003) ont tenté de déterminer les liens entre l'accès aux sites Web et l'intérêt pour la visite de musées et de bibliothèques. Elles ont conclu que l'accès au site Web accroît la probabilité de visiter un musée. On avait toutefois le sentiment qu'une étude à grande échelle était nécessaire pour examiner ces questions. En 2003, le RCIP a proposé de mener une étude nationale pour permettre aux musées de comprendre les liens entre les visites dans leur espace virtuel et les visites en personne, et par conséquent d'élaborer un contenu en amont et en aval.

L'objectif général des deux enquêtes était de mieux comprendre pourquoi des gens visitent l'espace Internet des musées et quels sont les liens entre ces visites et les visites en personne des musées. L'enquête visait à répondre à des questions comme celles-ci :

  • Quels devraient être les liens entre l'espace Internet et l'espace physique d'un musée?
  • Les gens se servent-ils d'Internet pour préparer une visite d'un musée?
  • Où les gens cherchent-ils de l'information?
  • Que recherchent-ils?
  • Se servent-ils d'Internet pour enrichir une visite qu'ils ont faite dans un musée?
  • Pourquoi certains utilisateurs d'Internet ne s'en servent pas pour préparer une visite d'un musée?

Coordonnées pour cette page Web

Ce document est publié par le Réseau canadien d’information sur le patrimoine (RCIP). Pour fournir des commentaires ou des questions à ce sujet, veuillez communiquer directement avec le RCIP. Pour trouver d’autres ressources en ligne destinées aux professionnels de musées, visitez la page d'accueil du RCIP ou la page Muséologie et conservation sur Canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :