5. Résultats des enquêtes

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Voici un aperçu des résultats des deux enquêtes. L'annexe A contient des tableaux détaillés qui montrent la ventilation des résultats selon l'âge, la région et d'autres critères.

5.1 Enquête auprès des visiteurs des musées

Profil d'utilisation d'Internet

Quelque 81 % des visiteurs des musées utilisent Internet, que ce soit à la maison, au travail, à l'école ou à tout autre endroit. Il s'agit d'une proportion beaucoup plus élevée que celle donnée par d'autres études portant sur la population en général. (Yahoo! Canada 2004, Statistique Canada 2003, Ipsos-Reid 2002, Léger Marketing 2003, Nielsen//Net Ratings vers 2004)

Cette proportion est plus élevée chez les visiteurs des musées de grande taille (87 %) que chez les visiteurs des musées de petite taille (76 %). Cette proportion est également plus élevée chez les visiteurs fréquents des musées (89 % de ceux qui visitent un musée au moins une fois par mois) que chez les visiteurs occasionnels (environ 75 % de ceux qui visitent un musée environ une fois par année ou moins). La proportion des utilisateurs d'Internet diminue à mesure que l'âge augmente, passant de 91 % chez les 15–24 ans à 53 % chez les 65 ans et plus.

Parmi les visiteurs qui sont utilisateurs d'Internet, 78 % disent ne pas s'être servi d'Internet pour préparer leur visite du musée. La proportion de ceux qui ont utilisé Internet pour préparer leur visite est plus élevée en Ontario (27 %) qu'au Québec (18 %). Elle est également plus élevée (24 %) chez ceux qui visitent pour la première fois un musée donné que chez les visiteurs fréquents du musée où ils ont répondu à l'enquête (18 % qui visitent le musée en question au moins une fois par année). Par contre, on observe la tendance inverse lorsque l'on considère l'ensemble des visites dans tous les musées : la proportion de ceux qui se servent d'Internet pour préparer leur visite est plus élevée chez les visiteurs fréquents (27 % des personnes qui visitent un musée quelques fois par année ou plus) que chez les visiteurs occasionnels (15 % de ceux qui visitent un musée une fois par année ou moins). Comme l'on pourrait s'y attendre, cette proportion est plus faible chez les 65 ans et plus. Par contre, on constate avec surprise qu'elle est plus élevée chez les 55–64 ans.

Renseignements sur des musées : ce que les gens cherchent et à quel endroit

Selon les tableaux 1 et 2 ci-dessous, ce sont les musées qui ont leur propre espace Internet où ils donnent des renseignements d'ordre général (heures d'ouverture, comment s'y rendre, etc.), ainsi que ceux dont les renseignements sont donnés dans des sites de tourisme, de chambre de commerce ou de municipalité, qui aident le mieux les visiteurs potentiels à préparer leur visite à l'aide d'Internet. Parmi ceux qui citent d'autres sources d'information dans Internet, environ un quart mentionnent les moteurs de recherche.

Lorsqu'ils préparent la visite d'un musée de grande taille, les gens ont tendance à chercher des renseignements directement dans le site Web du musée : 57 % des visiteurs des musées de grande taille qui ont utilisé Internet pour préparer leur visite ont utilisé cette source. Cette proportion est en outre plus élevée pour les musées de l'Ontario (62 %) et plus faible pour les musées des provinces de l'Atlantique (30 %), où les gens préfèrent chercher de l'information dans des sites de tourisme ou d'autres sites (61 %). Les gens qui visitent fréquemment un musée donné (au moins une fois par année) semblent plus enclins à regarder directement dans le site du musée (70 %). Pour ce qui est de l'âge, les visiteurs plus jeunes préfèrent consulter le site Web du musée (66 % chez les 15–34 ans), alors que les 55 ans et plus choisissent plutôt des sites d'organismes de tourisme ou autres sites semblables (58 %).

Les visiteurs fréquents d'un musée sont plus susceptibles que l'ensemble des visiteurs de chercher le calendrier des activités spéciales (51 %). Ils recherchent aussi une gamme plus étendue d'information. Par rapport aux autres, les visiteurs de musées du Québec cherchent davantage le calendrier des activités spéciales (41 %) et moins des renseignements d'ordre général (64 %). Les femmes citent en moyenne plus d'éléments d'information recherchés que les hommes (les répondants pouvaient citer autant d'éléments qu'ils le voulaient).

Tableau 1 : Sources d'information les plus populaires sur les musées dans Internet
Site web%
Le site Web de ce musée 48%
Des sites de tourisme, d'une chambre de commerce ou d'une ville 45%
D'autres sites 11%
Ne sait pas / Ne se rappelle pas 8%
Le Musée virtuel du Canada 5%
Tableau 2 : Ce que les gens cherchent dans Internet lorsqu'ils préparent la visite d'un musée
Élément%
Renseignements d'ordre général sur le musée 82%
Horaire des activités 27%
Information sur les collections 14%
Autre 13%
Boutique en ligne 9%
Images d'objects des collections 8%
Activités en ligne 7%
Expositions virtuelles 6%
Ressources éducatives 5%
Offres de rabais 4%

Effets de l'information trouvée dans Internet

L'enquête visait à cerner le rôle de l'espace virtuel comme source de motivation d'une visite en personne : les gens ont-ils visité un musée après avoir trouvé de l'information intéressante sur ce musée dans l'espace virtuel, ou avaient-ils déjà décidé de visiter le musée et se sont servi d'Internet pour obtenir des renseignements? Les résultats montrent que 7 personnes sur 10 se situent dans ce dernier cas. Par rapport à la proportion de ceux qui avaient déjà décidé d'une visite au moment où ils ont consulté Internet, la proportion des gens qui ont décidé de visiter un musée à cause de l'information trouvée dans Internet est plus élevée pour les musées de petite taille, ainsi que dans les provinces de l'Atlantique et de l'Ouest. Dans ces cas-ci, une plus grande proportion des visiteurs n'avaient pas prévu de visite jusqu'à ce qu'ils trouvent de l'information intéressante dans Internet. C'est aussi le cas des personnes qui résident à l'extérieur du Canada (46 %). Dans des études à venir, on pourrait poser des questions plus détaillées à propos de l'information qui amène les gens à visiter un musée (événement ou activité en particulier? un objet précis de la collection? l'architecture?).

Aucun des visiteurs qui recherchait de l'information parce qu'il souhaitait visiter le musée n'a dit que l'information trouvée avait diminué son intérêt pour une visite. Évidemment, si certaines personnes n'ont vraiment pas aimé ce qu'elles ont vu dans Internet et ont décidé de ne pas visiter le musée, elles ne pouvaient pas participer à l'enquête puisque seuls des visiteurs ont été interrogés. 57 % des répondants ont dit que l'information a accru leur intérêt, et 43 % qu'elle n'a pas eu d'effet. Étant donné ces réponses et le fait que le site Web n'a diminué l'intérêt d'aucun répondant, on peut penser que l'accès au site Web d'un musée ne remplace pas une visite en personne mais est susceptible d'encourager une telle visite. Dans une prochaine étude, on pourrait chercher à déterminer le type de contenu (images, information sur les collections, l'établissement et son architecture, conception du site, organisation du contenu du site) qui accroît l'intérêt des gens envers un musée. On pourrait également tenter de faire la distinction entre l'intérêt suscité par la forme et par le contenu d'un site.

Raisons de la non-utilisation d'Internet pour la préparation d'une visite

Tableau 3 : Raison principale pour laquelle les gens qui ont accès à Internet ne s'en sont pas servi pour préparer une visite
Raison%
N'a pas préparé la visite 31%
Connaît très bien le musée 28%
Avait toute l'information voulue par des brochures, journaux, etc. 21%
Autre 9%
N'avait pas accès à Internet pendant la préparation 4%
Ne savait pas où chercher 4%
Trop compliqué ou trop long 2%

Comme on l'a mentionné plus haut, l'enquête montre que, même si 81 % des visiteurs de musées ont accès à Internet, seulement un cinquième d'entre eux s'en sont servi pour préparer leur visite du musée. Quels sont les obstacles à l'utilisation d'Internet pour une telle préparation? Peut-on faire quelque chose pour faciliter la tâche aux utilisateurs? (Une étude plus approfondie pourrait porter sur les aspects ou le contenu des sites Web qui ont suffisamment capté l'attention du visiteur en ligne pour qu'il soit davantage intéressé à visiter le musée lui-même. La relation entre la fréquence d'utilisation d'Internet et l'accès à des sites Web comme source principale pour la préparation de visites mérite également d'être étudiée plus en profondeur.) Dans le cas d'environ 9 utilisateurs d'Internet sur 10, il n'y a pas grand chose que l'on aurait pu faire pour qu'ils s'en servent pour préparer leur visite : ils n'ont pas préparé leur visite, ils considéraient ne pas avoir besoin d'information parce qu'ils connaissaient très bien le musée, ils ont trouvé toute l'information dont ils avaient besoin dans des dépliants, des journaux ou d'autres sources, ou ils n'avaient pas accès à Internet au moment où ils préparaient leur visite. Environ un quart de ceux qui donnent d'autres raisons indiquent qu'ils sont venus avec des parents ou des amis à qui ils rendaient visite ou parce que quelqu'un (parent, ami, etc.) leur avait conseillé de faire la visite. Ces raisons pourraient être incluses dans la catégorie « N'a pas préparé la visite ». D'autre part, on pourrait arguer que même pour ceux qui connaissent bien un musée ou ont des renseignements d'autres sources, un site Web au contenu plus riche pourrait les inciter à utiliser Internet pour préparer leur visite.

Environ un tiers de ceux qui donnent d'autres raisons disent qu'ils n'ont tout simplement pas pensé regarder dans Internet ou qu'ils ne croyaient pas que le musée avait un site Web. Pour ces personnes, de même que pour celles qui ne savaient pas où chercher ou qui estiment que c'est trop compliqué ou trop long, une meilleure connaissance du type de renseignements accessibles en ligne se traduirait par une utilisation accrue de cet outil par cette proportion d'environ 10 % des gens qui utilisent Internet mais ne s'en sont pas servi pour préparer leur visite.

Une proportion plus importante (40 %) de visiteurs de musées de grande taille disent qu'ils n'ont pas utilisé Internet parce qu'ils connaissaient très bien le musée. Par rapport aux autres régions, davantage de visiteurs de musées du Québec (40 %) disent qu'ils n'ont pas préparé la visite, et un moins grand nombre (14 %) indiquent qu'ils connaissaient bien le musée. Par contre, c'est en Ontario que l'on trouve la plus faible proportion d'utilisateurs d'Internet (20 %) qui ne s'en sont pas servi pour préparer leur visite, ainsi que la plus grande proportion de visiteurs (43 %) qui connaissaient très bien le musée. Ceux qui visitaient un musée donné pour la première fois sont plus nombreux à mentionner qu'ils n'ont pas préparé la visite (40 %), alors que plus de 60 % des personnes qui visitent un musée une fois par année (62 %) ou plus d'une fois par année (68 %) disent bien connaître le musée, ce qui n'est pas surprenant.

Visite de l'espace virtuel d'un musée à la suite d'une visite en personne

Environ 40 % des utilisateurs d'Internet ont dit qu'ils comptaient visiter l'espace virtuel du musée dans les jours suivant une visite en personne. Ce résultat doit être considéré avec précaution. Cette question a été conçue comme filtre pour la question 9 (voir le tableau 4 ci-dessous). Le seul fait de poser cette question peut provoquer une réponse positive chez des gens qui autrement ne songeraient pas à visiter l'espace Internet du musée. La proportion réelle de réponses positives peut donc être inférieure au résultat obtenu.

La proportion la plus élevée (48 %) de gens qui prévoient visiter l'espace virtuel du musée se retrouve chez ceux qui visitent des musées au moins une fois par mois, alors que la proportion la plus faible (27 %) se retrouve chez les 15–24 ans.

On a ensuite demandé à ceux qui comptaient visiter l'espace virtuel du musée ce qu'ils y chercheraient. Cette question visait à voir s'il y a des différences dans ce que les gens recherchent entre avant et après une visite au musée (question 4, voir le tableau 2, à la page 10). Les résultats sont donnés dans le tableau 4 ci-dessous.

Tableau 4 : Ce que les gens recherchent lorsqu'ils prévoient visiter l'espace Internet d'un musée après une visite en personne
Élément%
Plus d'information sur les collections 50 %
Horaire des activités spéciales 40 %
Images d'objets des collections 32 %
Expositions virtuelles 26 %
Ressources éducatives (programmes scolaires) 12 %
Boutique en ligne 11 %
Autre 11 %
Renseignements sur les installations et services du musée 9 %
Activités en ligne 9 %
Séances de questions en ligne avec des employés du musée 6 %
Groupe de discussion avec d'autres visiteurs 5 %

Les personnes qui visitent l'espace virtuel d'un musée à la suite d'une visite en personne recherchent un contenu plus riche que celles qui préparent une visite. En particulier, les images d'objets et les expositions virtuelles connaissent la plus forte croissance de popularité. De plus, la moitié des répondants à cette question disent qu'ils chercheront davantage d'information sur les collections.

Parallèlement à cela, 57 % des répondants qui ont utilisé Internet pour préparer leur visite disent que l'information en ligne a accru leur intérêt pour une visite. On peut en déduire que la présence d'un contenu riche en information sur les collections dans l'espace virtuel d'un musée n'a pas d'effet négatif sur les visites au musée et peut même accroître l'intérêt pour une visite en personne.

Dans l'Ouest canadien, les personnes qui visitent l'espace virtuel d'un musée à la suite d'une visite en personne semblent plus portées à chercher l'horaire des activités spéciales (55 %) et de l'information sur les collections (61 %) que dans les autres régions du pays. Les répondants qui visitent un musée donné une fois ou plus par année cherchent davantage l'horaire des activités spéciales (environ 70 %). Par contre, ceux qui visitent un musée donné plus d'une fois par année ne sont pas aussi intéressés à obtenir davantage d'information sur les collections (40 %), probablement parce qu'ils les connaissent très bien. Il vaut également la peine de noter que les répondants qui visitent des musées en général au moins une fois par mois semblent intéressés à visiter l'espace virtuel d'un musée après une visite en personne dans une proportion plus grande que la moyenne, peu importe l'élément recherché.

Fréquence des visites dans un musée

Tableau 5 : À quelle fréquence visitez-vous ce musée?
Fréquence%
Première visite 63 %
Moins d'une fois par année 13 %
Environ une fois par année 11 %
Plus d'une fois par année 13 %

La proportion de répondants qui visitent le musée pour la première fois est plus faible pour les musées situés en Ontario (51 %), et plus élevée au Québec (75 %) et dans les provinces de l'Atlantique (77 %). D'autre part, la proportion de répondants qui visitent le musée pour la première fois est plus faible pour les musées de grande taille (49 %) que pour les musées de taille moyenne ou petite (environ 70 % dans chaque cas).

Comme l'on pourrait s'y attendre, les personnes qui visitent un musée au moins une fois par mois sont plus susceptibles de visiter ce musée en particulier plus d'une fois par année (39 %) et moins susceptibles d'en être à leur première visite (50 %). La proportion de répondants qui visitent le musée pour la première fois est plus élevée (92 %) chez les visiteurs qui ne résident pas actuellement au Canada, ce qui n'est pas non plus surprenant.

Tableau 6 : À quelle fréquence visitez-vous les musées en général?
Fréquence%
Moins d'une fois par année 16 %
Environ une fois par année 25 %
Quelques fois par année 50 %
Une fois par mois ou plus 9 %

Environ 60 % des visiteurs disent visiter un musée au moins quelques fois par année. La proportion des répondants qui visitent les musées au moins quelques fois par année est plus élevée au Québec (67 %) et plus faible dans les provinces de l'Atlantique (52 %). Cette proportion est plus faible chez les répondants qui résident actuellement au Canada (54 %) que chez les autres (74 %). Il faut noter que cette question portait sur les musées en général et pas seulement sur les musées canadiens.

Données démographiques

Les visiteurs se répartissent à peu près également entre hommes (47 %) et femmes (53 %). Près de 80 % des visiteurs résidaient au Canada au moment de l'enquête. Le tableau 7 donne la répartition des visiteurs selon l'âge. À noter que l'intervieweur demandait de parler à la personne qui s'était le plus occupée de préparer la visite. La répartition selon l'âge n'est donc probablement pas représentative de l'ensemble des visiteurs.

Tableau 7 : Répartition des visiteurs des musées selon l'âge
Age groupProportion
15–24 ans 8 %
25–34 ans 15 %
35–54 ans 42 %
55–64 ans 20 %
65 ans et plus 16 %

5.2 Enquête auprès des visiteurs de l'espace Internet des musées

Fréquence des visites

Les quatre premières questions de l'enquête portent sur la fréquence des visites au Musée virtuel du Canada (MVC), dans l'espace Internet de musées canadiens, dans l'espace Internet de musées d'autres pays et sur la fréquence des visites en personne dans des musées au Canada.

Tableau 8 : Nombre de visites du site du Musée virtuel du Canada au cours des douze derniers mois, par les personnes qui ont répondu à l'enquête dans l'espace Internet d'un musée et celles qui ont répondu dans le site du Musée virtuel du Canada
FréquenceMuséeMVCTotal
Jamais 56 % - - - 50 %
Une fois 16 % 58 % 20 %
2 à 4 fois 16 % 12 % 16 %
5 à 8 fois 4 % 11 % 5 %
Plus de 8 fois 8 % 19 % 9 %

Parmi les visiteurs de l'espace Internet d'un musée, 56 % n'ont pas visité le Musée virtuel du Canada au cours des 12 derniers mois. Pour 58 % de ceux qui ont répondu à l'enquête à partir du site du MVC, il s'agissait de leur première visite au cours des 12 derniers mois. La proportion de répondants qui n'ont jamais visité le MVC diminue avec l'augmentation de la fréquence des visites dans l'espace virtuel de musées canadiens, de 79 % pour ceux qui ont visité l'espace Internet d'un musée une fois au cours des 12 derniers mois, à 24 % pour ceux qui ont fait une telle visite plus de huit fois. La relation est semblable dans le cas des visites en personne : plus une personne a visité le MVC au cours des 12 derniers mois, plus elle est susceptible d'avoir visité en personne des musées. La proportion de ceux qui n'ont jamais visité le MVC passe de 69 % pour ceux qui n'ont jamais visité en personne un musée canadien à 25 % pour ceux qui visitent un musée au moins une fois par mois. Parallèlement à cela, la proportion des répondants qui ont visité le MVC au moins huit fois passe de 1 % à 16 % chez ces mêmes groupes de visiteurs. Cela indique l'existence d'un fort lien entre les trois types de visites.

Tableau 9: Nombre de visites de l'espace Internet de musées canadiens au cours des douze derniers mois, par les personnes qui ont répondu à l'enquête dans l'espace Internet d'un musée et celles qui ont répondu dans le site du Musée virtuel du Canada
FréquenceMuséeMVCTotal
Jamais - - - 56 % 6 %
Une fois 40 % 7 % 36 %
2 à 4 fois 25 % 16 % 24 %
5 à 8 fois 11 % 7 % 11 %
Plus de 8 fois 25 % 14 % 24 %

Alors que 56 % des visiteurs du MVC n'ont jamais visité l'espace virtuel d'un musée canadien au cours des 12 mois précédents, 40 % des visiteurs du site Web d'un musée en sont à leur première visite. Le lien déjà mentionné entre les visites en personne et les visites virtuelles est vérifié ici aussi. Quelque 83 % des répondants qui visitent en personne des musées au moins une fois par mois, et 48 % de ceux qui font une telle visite quelques fois par année, disent avoir visité l'espace Internet d'un musée canadien au moins 5 fois au cours des 12 derniers mois. Cette proportion tombe à 11 % pour l'ensemble des autres groupes. Cela indique que les visites en personne et les visites virtuelles s'alimentent les unes les autres plutôt que d'être en concurrence.

Évidemment, les personnes qui résident au Canada sont plus susceptibles de visiter l'espace Internet des musées canadiens : 64 % l'ont fait au moins 2 fois au cours des 12 derniers mois, contre 41 % pour les résidents des États-Unis et 20 % pour les résidents d'autres pays.

Tableau 10 : Nombre de visites de l'espace Internet de musées étrangers au cours des douze derniers mois
Fréquence%
Jamais 46 %
Une fois 12 %
2 à 4 fois 19 %
5 à 8 fois 8 %
Plus de 8 fois 14 %

Plus de la moitié des répondants disent qu'ils ont visité l'espace Internet d'un musée étranger au moins une fois au cours des 12 derniers mois. Cette proportion est la même pour les répondants qui résident au Canada, mais ceux-ci ont fait un moins grand nombre de visites. De fait, 21 % des visiteurs qui résident actuellement au Canada disent avoir fait une telle visite 5 fois ou plus au cours des 12 derniers mois, contre 32 % pour les répondants d'autres pays.

Les modèles de visite de l'espace virtuel de musées sont semblables dans le cas des musées canadiens et des musées étrangers. Quelque 75 % de ceux qui n'ont jamais visité ou visité une seule fois l'espace Internet d'un musée canadien au cours des 12 derniers mois n'ont jamais visité l'espace Internet d'un musée étranger au cours de la même période, alors que 5 % d'entre eux ont visité l'espace Internet d'un musée étranger plus de 8 fois. D'autre part, seulement 16 % des visiteurs fréquents de l'espace Internet de musées canadiens (plus de 8 fois) n'ont jamais visité l'espace Internet d'un musée étranger, alors que 40 % d'entre eux ont fait une telle visite plus de 8 fois.

Pour ce qui est des groupes d'âge, la proportion de réponses « Jamais » est plus faible chez les répondants de 55 à 64 ans (39 %) et plus élevée chez ceux de moins de 25 ans (61 %) et de 65 ans et plus (57 %).

Tableau 11 : Fréquence des visites en personne de musées canadiens
Fréquence%
Jamais 13 %
Moins d'une fois par année 21 %
Environ une fois par année 14 %
Quelques fois par année 41 %
Une fois par mois ou plus 11 %

Environ la moitié des répondants disent visiter un musée canadien quelques fois par année ou au moins une fois par mois. Cette proportion est légèrement plus élevée chez ceux qui ont répondu à l'enquête à partir de l'espace Internet d'un musée (54 %) que chez ceux qui ont répondu à partir du site du MVC (38 %) — mais ce dernier groupe est peu nombreux.

Le lien entre les visites virtuelles et les visites en personne a déjà été illustré plus haut mais il est de nouveau évident ici : 76 % de ceux qui ont visité l'espace Internet d'un musée canadien 5 fois ou plus au cours des 12 derniers mois, et 89 % de ceux qui l'ont fait plus de 8 fois disent visiter un musée quelques fois par année ou au moins une fois par mois.

Chose surprenante, 15 % des répondants de l'étranger visitent en personne des musées canadiens au moins quelques fois par année. Environ la moitié ont répondu « Jamais ». Cependant, il faut dire que le nombre de répondants est limité et qu'il s'agit exclusivement des gens qui ont visité l'espace Internet d'un musée ou le site du MVC et qui ont décité de répondre à l'enquête. Il faut garder cela à l'esprit afin de mettre ces résultats en perspective.

Comment les visiteurs ont entendu parler du site

Tableau 12 : Comment les répondants ont-ils entendu parler du site à partir duquel ils ont répondu à l'enquête (site de musée ou du Musée virtuel du Canada)?
SourceMuséeMVCTotal
Lien à partir de l'espace Internet d'un (autre) musée 24 % 16 % 23 %
Lien à partir du site du Musée virtuel du Canada 4 % Sans objet 4 %
Lien à partir d'un autre site 9 % 11 % 9 %
Moteur de recherche Internet 33 % 35 % 33 %
Quelqu'un m'a parlé de ce site 7 % 18 % 8 %
J'en ai entendu parler dans les médias 10 % 12 % 10 %
Autre 13 % 9 % 13 %

Chez les visiteurs fréquents de l'espace Internet des musées, un lien à partir du site d'un autre musée (27 %) est plus populaire que les moteurs de recherche (25 %), ce qui correspond au fait que ces personnes connaissent déjà les sites de musées. Il en va de même pour les personnes qui visitent en personne un musée au moins une fois par mois (31 % mentionnent un lien à partir du site d'un autre musée, alors que 27 % choisissent un moteur de recherche Internet). Les moteurs de recherche sont plus populaires chez ceux qui ne visitent jamais en personne un musée canadien (42 %) ou qui en visitent un moins d'une fois par année (39 %). Les moteurs de recherche Internet sont le moins cités chez les 55 ans et plus. Environ la moitié des répondants de l'extérieur du Canada et des États-Unis mentionnent un moteur de recherche comme source. Il est donc important d'optimiser le contenu en ligne des musées en fonction des moteurs de recherche et de créer des liens réciproques avec d'autres musées.

But de la visite

Comme le montre le tableau 13, près de 4 visiteurs sur 10 consultent l'espace Internet à la recherche d'information pour préparer une visite d'un musée, alors que 16 % le font suite à une visite récente. De ces 16 %, 58 % disent avoir consulté le site avant de visiter le musée. On ne peut pas comparer ces chiffres avec ceux obtenus au cours de l'enquête auprès des visiteurs des musées — où 22 % des utilisateurs d'Internet disent s'être servi d'Internet pour préparer leur visite, et 40 % prévoyaient visiter l'espace Internet du musée peu après une visite en personne —, puisque les deux enquêtes ne portent pas sur la même population.

Tableau 13 : But d'une visite du site
Raison%
Préparer une visite au musée 38 %
Faire suite à une récente visite au musée 16 %
Aucune de ces réponses 47 %

Les répondants qui visitent souvent des musées canadiens (quelques fois par année ou une fois par mois ou plus) sont plus susceptibles de faire suite à une récente visite (19 %) que les autres (12 %), ce qui n'est pas surprenant. D'autre part, les répondants qui visitent en personne un musée une fois par mois ou plus sont moins susceptibles d'accéder au site Web pour préparer une visite (22 %). Ceux qui ont répondu à l'enquête en français sont plus susceptibles de préparer une visite (44 %) que ceux qui ont choisi la version anglaise du questionnaire (34 %).

Attentes face à l'espace Internet d'un musée

Tableau 14 : Ce que les gens recherchent dans l'espace Internet d'un musée
Élément%
Renseignements d'ordre général sur le musée 58 %
Horaire des activités spéciales 56 %
Information sur les collections 49 %
Expositions virtuelles 36 %
Information pour une recherche professionnelle 24 %
Autre 16 %
Ressources éducatives 15 %
Offres de rabais 15 %
Renseignements sur les installations du musée 13 %
Boutique en ligne 13 %
Information pour un projet ou un cours d'un collège ou d'une université 11 %
Activités en ligne 11 %
Information pour un projet scolaire de tout autre niveau 10 %
Séances de questions en ligne avec des employés du musée 6 %
Groupe de discussion avec d'autres visiteurs 5 %

Les réponses à cette question ne varient pas beaucoup selon les sous-groupes considérés. Il vaut toutefois la peine de noter que les visiteurs fréquents de l'espace Internet des musées recherchent en moyenne un plus grand nombre d'éléments, de même qu'un contenu plus riche.

Lorsque l'on compare les réponses à cette question avec les réponses aux questions nos 4 et 9 de l'enquête auprès des visiteurs des musées (voir les tableaux 2 et 4), les personnes qui visitent déjà l'espace Internet d'un musée recherchent davantage de choses que les visiteurs en personne qui prévoient visiter l'espace Internet du musée (ils choisissent en moyenne un plus grand nombre d'éléments).

Tableau 15 : Genre d'information sur les collections que les gens espèrent trouver dans l'espace Internet d'un musée
Élément%
Renseignements d'ordre général 58 %
Description d'objets des collections 77 %
Images des collections 69 %
Autres 10 %

Les visiteurs fréquents, que ce soit de l'espace Internet de musées canadiens (plus de 8 fois) ou des visiteurs en personne de musées (une fois par mois ou plus) citent chacun des éléments beaucoup plus souvent que les autres visiteurs. Ils semblent s'attendre à plus d'information sur les collections.

Objectifs de l'espace Internet d'un musée

Tableau 16 : Proportion des répondants qui classent chaque élément comme objectif le plus important, le deuxième plus important ou le troisième plus important
Objectifs1ère place2e place3e placeTotal des 3 premières places
Fournir des renseignements sur les heures d'ouverture du musée, les activités, les services et les installations 28 % 14 % 16 % 58 %
Accroître l'accès à l'information détenue par le musée et aux ressources connexes 16 % 21 % 20 % 57 %
Fournir de l'information qui améliore votre compréhension ou expérience des collections au-delà de ce qu'il y a dans le musée 8 % 20 % 18 % 46 %
Soutenir la mission éducative du musée 11 % 13 % 11 % 36 %
Publicité et marketing 15 % 8 % 8 % 32 %
Soutenir la mission de recherche du musée 7 % 6 % 10 % 22 %

Il est important de noter qu'environ 15 % des répondants n'ont pas répondu à cette question, ce qui explique pourquoi le total de chacune des trois premières colonnes de pourcentages est inférieur à 100 %. Cela est probablement dû au fait qu'une question de ce type pose plus de difficultés aux répondants. Les résultats sont triés selon le contenu de la dernière colonne, qui donne la proportion des répondants ayant classé chaque élément dans les trois principaux objectifs, peu importe que l'élément vienne au premier, deuxième ou troisième rang. Même si l'on donnait plus d'importance aux choix de premier rang, l'ordre des objectifs resterait le même.

Même si les trois principaux objectifs sont les mêmes peu importe la langue du questionnaire, il n'en va pas de même pour l'ordre des autres objectifs. Les anglophones ont cité la publicité et le marketing beaucoup plus souvent (40 %) que les francophones (16 %), alors que ceux-ci ont mentionné plus souvent la mission de recherche et la mission éducative.

Données démographiques

Plus de femmes que d'hommes ont participé à l'enquête (57 % contre 43 %). Les deux tableaux qui suivent donnent la répartition des répondants selon l'âge et le lieu de résidence.

Tableau 17 : Répartition des répondants selon l'âge
Groupe d'âge%
14 ans et moins 2 %
15–24 ans 10 %
25–34 ans 23 %
35–54 ans 47 %
55–64 ans 13 %
65 ans et plus 5 %
Tableau 18 : Lieu de résidence actuel
Lieu de résidence%
Canada 83 %
États-Unis 8 %
Europe 6 %
Mexique, Amérique centrale, Amérique du Sud 1 %
Afrique 1 %
Asie 1 %
Océanie 1 %

Coordonnées pour cette page Web

Ce document est publié par le Réseau canadien d’information sur le patrimoine (RCIP). Pour fournir des commentaires ou des questions à ce sujet, veuillez communiquer directement avec le RCIP. Pour trouver d’autres ressources en ligne destinées aux professionnels de musées, visitez la page d'accueil du RCIP ou la page Muséologie et conservation sur Canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :